Elector

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : elector

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ἠλέκτωρ, êléktôr, chez les Grecs, un adjectif ἠλέκτωρ Ὑπερίων, voir Hyperion pour le sens de « soleil » et electrum pour celui de « brillant ».

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Elector
Vocatif Elector
Accusatif Electorem
Génitif Electoris
Datif Electorī
Ablatif Electorĕ

Elector \Prononciation ?\ masculin

  1. (Poétique) Soleil, astre lumineux.
    • Phaethontis fulmine icti sorores luctu mutatas in arbores populos lacrimis electrum omnibus annis fundere iuxta Eridanum amnem, quem Padum vocavimus, electrum appellatum, quoniam sol vocitatus sit Elector, plurimi poetae dixere primique, ut arbitror, Aeschylus, Philoxenus, Euripides, Nicander, Satyrus. quod esse falsum Italiae testimonio patet. — (Pline, Naturalis Historia, XXXVII)
      Phaéton ayant été foudroyé, ses sœurs pleurèrent tant qu’elles furent changées en peupliers et tous les ans leurs larmes produisent l’électrum sur les bords de l’Éridan, que nous nommons le Pô ; l’électrum, ainsi appelé parce que le soleil porte le nom d’Elector. Tel est le récit de plusieurs poètes, et les premiers qui l’aient fait sont, je pense, Eschyle, Philoxène, Nicandre, Euripide, Satyre. Le témoignage de l’Italie dément tout cela.
    • Namque Phaethonte fulminis ictu interempto sorores eius luctu mutatas in arbores populos, lacrimis electrum omnibus annis fundere iuxta Eridanum amnem; et electrum appellatum quoniam sol vocitatus sit Elector plurimi poetae dixere. Constat autem eum non esse sucum populi, sed pineae arboris; nam accensus taedae nidore fragrat. — (Isidore, Etymologiarum libri, XVI)

Références[modifier le wikicode]