Françafrique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot-valise formé à partir de France et Afrique.
L’expression « France-Afrique » semble avoir été employée pour la première fois, en 1955, par le président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, pour définir le souhait d’un certain nombre de dirigeants africains de conserver des relations privilégiées avec la France tout en accédant à l’indépendance [1].
Le néologisme Françafrique a été popularisé dans son sens péjoratif actuel en 1998 par le livre La Françafrique, le plus long scandale de la République de François-Xavier Verschave [2] et par le travail de l’association Survie, dont Verschave fut l’un des présidents historiques jusqu’à sa mort, en 2005. Verschave et Survie récupèrent l’expression d’Houphouët-Boigny pour désigner et dénoncer le caractère occulte des relations franco-africaines.

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Françafrique
\fʁɑ̃.sa.fʁik\

Françafrique \fʁɑ̃.sa.fʁik\ féminin

  1. (Péjoratif) Ensemble des relations entre la France et ses anciennes colonies africaines.
    • Des voix s’élèvent pour dénoncer la Françafrique comme une forme de néocolonialisme.
    • La Françafrique a su évoluer intelligemment, elle s’est mis une belle cravate par souci de respectabilité mais, dans le fond, rien n’a changé. Et pourtant chaque nouveau locataire de l’Élysée tient à annoncer solennellement que « la Françafrique, c’est fini ! ». — (Boubacar Diop sur Mediapart du 21/01/2014 «L'exception française, c'est ce refus de décoloniser»)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Cité par Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa, Kamerun !, une guerre cachée aux origines de la Françafrique, 1948-1971. Éditions La Découverte, Paris, 2011 ISBN 978-2-7071-5913-7. Note 14 de la page 133.
  • [2] : La Françafrique, le plus long scandale de la République, de François-Xavier Verschave, 1998, 1999, Éditions Stock
  • La section étymologie de cet article est adapté ou copié (en partie ou en totalité) de l’article du Wikipédia en français : Françafrique, sous licence CC-BY-SA. Il a pu être modifié depuis.