Francfort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : francfort

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du francique Franconofurt, « le gué des Francs » (comparer avec l'anglais ford).

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Francfort
\fʁɑ̃k.fɔʁ\

Francfort \fʁɑ̃k.fɔʁ\ féminin

  1. Nom court de Francfort-sur-le-Main (ville d’Allemagne).
    • Il s'est mis en frais pour la nouvelle édition du Siècle de Louis XIV; il n'a épargné aucun soin; et voilà que, pour fruit de ses peines, M. de La Beaumelle fait imprimer sous main une édition subreptice à Francfort, ville impériale, malgré le privilège de l'empereur, dont Walther est en possession. — (Voltaire, Lettre n° 27, à M. Roques, d'avril 1752, dans « Correspondance générale », tome 4, dans les Œuvres de Voltaire, Paris : chez P. Pourrat frères, 1839, p. 50)
    • Dans mon dernier passage à Francfort, j’avais trouvé mon oncle en possession de la maison et du jardin ; en sage fils, semblable à son père, il s’éleva aux plus hautes dignités de la république. — (Goethe, Campagne de France, 1822 ; traduction française de Jacques Porchat, Paris : Hachette, 1889, p.138)
    • Et le maréchal-ferrant Knabe, un Alsacien immigré après le traité de Francfort, on le surnomme le Prusco. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Nom court de Francfort-sur-l’Oder (ville d’Allemagne).

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

(Francfort-sur-le-Main) :

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Forme recommandée. Bulletin officiel du Ministère des Affaires étrangères, no 106, Paris, janvier-mars 2009 → consulter cet ouvrage

Voir aussi[modifier le wikicode]