Gentil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : gentil

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin gentes (« étranger »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Gentil Gentils
\ʒɑ̃.ti\

Gentil \ʒɑ̃.ti\ masculin (Presque uniquement usité au pluriel)

  1. (Histoire) (Religion) Étranger.
    • Ainsi le mot Gentil ne signifiait autre chose qu’étranger. Mais comme toutes les nations du monde étaient considérées par les Juifs comme idolâtres, ce mot devint bientôt synonyme de païen, d’idolâtre, et c’est en ce sens qu’il est employé dans les livres du Nouveau Testament, ainsi que dans les écrits des premiers pères de l’Église. — (Dictionnaire encyclopédique Quillet)
  2. (Religion) Variante de gentil. Dans le discours biblique, ce terme désigne les non-Juifs. Note : devrait s’écrire avec une minuscule au sens religieux. → voir Juif et juif
    • Une lumière, commune aux Gentils comme aux juifs, a été impartie à tout homme venant en ce monde. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1966)

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Gentil
\ʒɑ̃.ti\

Gentil \ʒɑ̃.ti\ masculin

  1. (Lyonnais) Mannequin faisant partie du folklore du mardi gras à Lyon, qui contrairement à son nom, faisait peur aux enfants. Il était généralement en compagnie de Mâchecroûte et Carimantrant.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Le Robert & Collins, dictionnaire français-anglais English-French, 1983
  • Félix Benoit, Le dico illustré des gones, Editions des Traboules, 1994