Gomphe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : gomphe

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Variante de Gomphes, ville antique de Thessalie[1][2]. → voir Gomphes
Le terme a été popularisé par Philippe et Daniel Berthelot dans le sonnet Alexandre à Persépolis, 330 av. J.-C.. Le mot triomphe étant réputé pour n’avoir presque pas de rimes.

Nom propre [modifier le wikicode]

Gomphe \ɡɔ̃f\

  1. Gomphes, ville de Thessalie[3].

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Vie de César, Plutarque, XLVIII, traduction de Dominique Ricard, 1798-1803, Wikisource
  2. Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 → consulter cet ouvrage
  3. « Philippe [Berthelot] sortit un feuillet de sa poche et montra le sonnet. Hérédia [mort en 1905] apprit ainsi que Gomphe est une ville de Thessalie, que le gromphe est un scarabée noir de l’Egypte, que le terme chrysogomphe désigne une cassette dont les charnières sont en or et que le romphe est une fleur en forme de coupole. » — (Ève Paul-Margueritte, Deux frères, deux sœurs : deux époques littéraires, page 119, 1951, Peyronnet)