Gorkha

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : gorkha

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du népalais गोर्खा, Gōrkhā

Nom propre [modifier le wikicode]

Gorkha \ɡɔʁ.ka\

  1. ville du Népal, située dans le district de Gorkha (dont elle est le chef-lieu), la zone de Gandaki et la région de développement Ouest
    • Mardi matin, le bilan officiel de ce séisme de 7,8 sur l’échelle de Richter était de de 4 310 morts et 7 953 blessés, mais de l’aveu de tous les observateurs, il est amené à s’aggraver, notamment dans les deux autres villes plus proches de l’épicentre, Gorkha et Pokhara. — (Laurence Defranoux, « Une poussière monstrueuse est montée de la colline », Libération.fr, 26 avril 2015)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
Gorkha Gorkhas
\ɡɔʁ.ka\

Gorkha \ɡɔʁ.ka\ masculin et féminin identiques

  1. variante de Gurkha
    • Les choses bougent moins dans le premier cercle, celui de l’Asie du Sud stricto sensu, avec laquelle le pays est d’autant plus lié que bien des questions, régionales ou nationales, y trouvent un écho immédiat, ou dépendent étroitement de ce qui se passe de l’autre côté de la frontière : immigrés bangladeshis en Assam et aujourd’hui au Bengale, question tamoule au Sri Lanka, question des Gorkhas népalais au Bengale pour ne rien dire du Pendjab ou du Cachemire. — (Jean-Luc Racine, « Rama et les joueurs de dés. Questions sur la nation indienne », Hérodote : stratégies, géographies, idéologie, numéro 71 « L’Inde et la question nationale », 4e trimestre 1993, page 37)
    • Les Gorkhas firent l’unité du Népal à coups de sabre. — (Lucien Lanier, L’Asie : choix de lectures de géographie, Paris : Belin Frères, 1893, page 257)

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Gorkha sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg