Grande-Bretagne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de grande et de Bretagne pour Great Britain, et en traduction de Britannia, nom latin donné à ce peuple du Royaume-Uni.

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Grande-Bretagne
\ɡʁɑ̃d.bʁə.taɲ\

Grande-Bretagne \ɡʁɑ̃d.bʁə.taɲ\ féminin invariable

  1. (Géographie) Grande île située à l’est de l’Irlande, au nord-ouest de l’Europe, et qui constitue la majeure partie de l’Angleterre, de l’Écosse et du Pays de Galles. Son code de subdivision ISO 3166-2 est GBN.
    • Les Bretons, ces émigrants celtiques venus de Grande-Bretagne au Ve siècle de notre ère, avaient ramené en Armorique une langue très analogue à ce parler gaulois que d’ailleurs employait encore à cette époque, la population d’Auvergne. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La Grande-Bretagne, qui s’est isolée tout récemment, et a des conditions écologiques relativement uniformes, a un endémisme presque nul. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 69)
  2. (Par extension) Ces trois pays.
  3. (Par extension) Royaume-Uni.
    • Mais l’Amérique refuse d’annuler ses créances de guerre, aussi bien la créance qu’elle possède sur la Grande-Bretagne que la créance qu’elle possède sur la France. — (Camille Aymard, Devons-nous payer l'Amérique ?, Éditions Ernest Flammarion, 1932, page 178)
    • L’héritage Johnson reste bien ancré : « L’identité britannique se construit de plus en plus en opposition avec l’identité européenne, et le populisme antieuropéen et antifrançais devrait fonctionner encore longtemps », poursuit Gilles Leydier, professeur et spécialiste de la Grande-Bretagne à l’université du Sud Toulon-Var. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 7 septembre 2022, page 4)
    • La Grande-Bretagne, et plus précisément l'Angleterre, ne sait plus très bien ce qu'elle est ni ce que pourrait être sa voie après la fin de son empire, la décentralisation, une large ouverture à une immigration très diversifiée et son va-et-vient avec l'Europe. — (Gérard Bouchard, Les nations savent-elles encore rêver?, Boréal, 2019, page 206)

Notes[modifier le wikicode]

Au sens géographique, la Grande-Bretagne est l’île. Pour former le sens politique, on doit lui ajouter les archipels environnants (île de Wight, îles écossaises, Shetland, Orcades, etc.). Le Royaume-Uni est constitué de la Grande-Bretagne politique et de l’Irlande du Nord.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

→ voir grand, bretagne et britanno-

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

  • îles Britanniques (Attention : les Anglais font la distinction entre l’archipel complet (British Isles) et l’archipel à l’exclusion de la République d’Irlande (British Islands))

Méronymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]