Grippeminaud

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : grippe-minaud

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivation plaisante de gripper, sans doute avec minauder, minet.
Dans les Recherches italiennes et françoises ou Dictionnaire contenant outre les mots ordinaires, une quantité de proverbes & de phrases, pour l’intelligence de l’une & l’autre langue d'Antoine Oudin (1640), on trouve grippeminaud « ravisseur, voleur ».
Le nom a surtout été rendu populaire par son emploi dans Le Chat, la Belette et le petit Lapin (1678) de Jean de La Fontaine, où il est porté par un chat juge hypocrite et profiteur.

Nom propre [modifier le wikicode]

Grippeminaud \ɡʁip.mi.no\ masculin

  1. Surnom du chat.
    • Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez,
      Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause
      L’un et l’autre approcha ne craignant nulle chose.
      Aussitôt qu’à portée il vit les contestants,
      Grippeminaud le bon apôtre
      Jetant des deux côtés la griffe en même temps,
      Mit les plaideurs d’accord en croquant l’un et l’autre.
      — (Le Chat, la Belette et le petit Lapin)
  2. Surnom donné aux gens de robe présentés comme peu scrupuleux.
    • La confusion était telle que la Cour de Justice des Communautés Européennes est venue rappeler les principes démocratiques qui veulent que l’accusateur ne devienne pas un juge ! Mais jusque là nos Grippeminauds n’y voyaient aucune objection! — (Le Monde, 13 janvier 2009)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (Grippeminaud)