La Roche-Blanche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Toponyme composé de roche et de blanc.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
La Roche-Blanche
\la ʁɔʃ.blɑ̃ʃ\
La mairie de La Roche-Blanche (1).
Vue générale de La Roche-Blanche au pied du plateau de Gergovie (2).

La Roche-Blanche \la ʁɔʃ.blɑ̃ʃ\ féminin

  1. (Géographie) Commune de la Loire-Atlantique, en France.
    • La Roche-Blanche fut érigée en commune en 1950. Elle faisait partie jusque-là de Saint-Herblon . — (Jean-Anne Chalet, Les belles heures du comté nantais, Éditions Serge Godin, 1980, page 113)
  2. (Géographie) Commune du Puy-de-Dôme, en France.
    • Les villages troglodytiques
      Les grottes de Jonas sont les plus connues. Au début du XIIIe siècle, celles-ci servaient en effet de châteaux forts et appartenaient au seigneur Dalmas de Jaunac. Mais il existe également des ensembles intéressants au Crest, à La Roche-Blanche, près de Clermont-Ferrand, à Enval et à Monton, aux environs de Vic-le Comte, à Perrier près d’Issoire et, plus au sud, dans la vallée de Rentières.
      — (Luc Breuillé, Richard Dumas, Roland Ondet, Patrice Trapon, Maisons paysannes et vie traditionnelle en Auvergne, Éditions CRÉER, 2001, chapitre 3)


Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

commune de la Loire-Atlantique
commune du Puy-de-Dôme

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]