Lamia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : lamia

Conventions internationales[modifier]

Étymologie[modifier]

(1775) Du latin lamia.

Nom commun[modifier]

Lamia

  1. (Entomologie) Coléoptère de la famille des Cerambycidae.

Voir aussi[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom propre 1) Du grec ancien Λάμια, Lámia.
(Nom propre 2) Via le latin Lamia, du grec ancien Λαμία, Lamía.

Nom propre 1[modifier]

Nom propre
Lamia
\la.mja\

Lamia \la.mja\

  1. (Mythologie) Figure mythologique grecque.
    • Lamia, reine de Libye, qui fendait le ventre des femmes grosses pour dévorer leurs fruits. Elle a donné son nom aux lamies. (« Lamia » dans Dictionnaire infernal, 1863)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom propre 2[modifier]

Nom propre
Lamia
\la.mja\

Lamia \la.mja\

  1. (Géographie) Ville du district régional de Phthiotide de Grèce-Centrale en Grèce.
    • Tite-Live […] dit qu’en partant de Pylæ, & du golfe Maliacus, & passant par Lamia, on rencontroit cette ville sur une éminence, tout près du défilé appellé Cœle. Il ajoute que cette ville dominoit sur une plaine d’une si vaste étendue que l’on ne pouvoit en voir l’extrémité, & que c’est cette espece de prodige qui étoit l’origine du nom Thaumaci. (« Thaumaci », dans L’Encyclopédie, 1751)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

(Surnom romain) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Ville grecque) Du grec ancien Λαμία, Lamía.

Prénom[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Lamiă Lamiae
Vocatif Lamiă Lamiae
Accusatif Lamiăm Lamiās
Génitif Lamiae Lamiārŭm
Datif Lamiae Lamiīs
Ablatif Lamiā Lamiīs

Lamia \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Surnom dans la famille Aleia.
    • Gracchus. hunc comitem exilii admodum infantem pater Sempronius in insulam Cercinam tulerat. illic adultus inter extorris et liberalium artium nescios, mox per Africam ac Siciliam mutando sordidas merces sustentabatur; neque tamen effugit magnae fortunae pericula. ac ni Aelius Lamia et L. Apronius qui Africam obtinuerant insontem protexissent, claritudine infausti generis et paternis s adversis foret abstractus. (Tacite, Ab excessu divi Augusti)
      Gracchus avait partagé dès l’enfance l’exil de son père Sempronius qui l’avait emmené avec lui dans l’île de Cercine. Élevé parmi des bannis, dans toute l’ignorance de ce pays barbare, il n’avait pour subsister d’autre ressource que d’échanger en Sicile et en Afrique quelques viles marchandises : obscure condition qui ne put le dérober aux périls des grandes fortunes. Si Elius Lamia et L. Apronius, anciens gouverneurs d’Afrique, n’eussent protégé son innocence, l’éclat d’un nom malheureux et l’influence des destins paternels le perdaient à son tour. (traduction)

Dérivés[modifier]

Nom propre[modifier]

Cas Singulier
Nominatif Lamiă
Vocatif Lamiă
Accusatif Lamiăm
Génitif Lamiae
Datif Lamiae
Ablatif Lamiā

Lamia \Prononciation ?\ féminin

  1. (Géographie) Lamia, ville de Phthiotide.
    • oppida celebrata Hellas, Halos, Lamia, Phthia, Arne. (Pline le Jeune, Naturalis Historia, IV)
      [En Doride] les villes célébres sont Hellas, Halos, Lamie, Phthia, Arné.

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • Lamia sur Wikipédia (en latin) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]