Molière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : molière

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à Molières, mollière et probablement emprunté par Jean-Baptiste Poquelin à François de Molière d'Essertines, auteur à succès.

Nom propre [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Molière Molières
\mɔ.ljɛʁ\
Portrait de Molière par Nicolas Mignard.

Molière \mɔ.ljɛʁ\

  1. Nom de plume de l’écrivain et dramaturge français Jean-Baptiste Poquelin.
    • Fierté des maîtresses de maison formées aux traditions familiales, la blanquette est, révérence gardée, à la cuisine française ce que Molière est au théâtre. Un symbole, un modèle éternel qui fait école, une sorte de mémoire collective. — (Sylvie Girard-Lagorce, Grandes et petites histoires de la gourmandise française : traditions et recettes, Plon, 2003, De Borée, 2005, page 95)
  2. (Figuré) Dramaturge de génie.
    • Cependant que déjà, maître, ta main hardie
      Aux Molières futurs taille la comédie,
      Et, des voiles bénins dégageant ton tableau,
      Prépare des rougeurs au pudique Boileau.
      — (Molière dans la bibliothèque Wikisource Article sur Wikisource)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Molière sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg