Nerthus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Nerthus.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nerthus \Prononciation ?\

  1. (Mythologie) Divinité germanique de la terre.
    • Suivant P.-A. Munch, le laborieux et habile historien de la Norvège, nous pouvons reconnaître ici la divinité des Germains du nord, appelée Niördr dans la langue norrène : la forme gothique de ce nom, presque identique à celle que rapporte Tacite, serait Nairthus, forme indifféremment masculine ou féminine. Niördr, dispensateur des richesses, passe, dans la mythologie Scandinave, pour avoir engendré Frey et Freya, et celle-ci devient la déesse de la fécondité, de l’abondance, de la joie, de la paix. D’autre part, l’on retrouve aussi dans l’Edda une déesse Terre, Jörd ou Jaurd, laquelle, comme épouse et femme d’Odin, et naturellement aussi comme source de toute vie, se confond avec Freya. P.-A. Munch a remarqué que la visite de la déesse sur un char voilé paraît avoir été une cérémonie spéciale au culte de Freya et de Nerthus. — (A. Geffroy, Les origines du germanisme)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Nerthus sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté au gaulois Nertobriga (« place forte en Bétique, en Céltibérie »), à la Neria des Sabins, Nersia des Étrusques, au breton nerzh (« force »), au norrois Njörðr, Njörður en islandais, Njord en suédois.

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Nerthus
Vocatif Nerthe
Accusatif Nerthum
Génitif Nerthī
Datif Nerthō
Ablatif Nerthō

Nerthus \Prononciation ?\ féminin

  1. (Mythologie) Nerthus.
    • Reudigni deinde et Aviones et Anglii et Varini et Eudoses et Suardones et Nuithones fluminibus aut silvis muniuntur. Nec quicquam notabile in singulis, nisi quod in commune Nerthum, id est Terram matrem, colunt eamque intervenire rebus hominum, invehi populis arbitrantur. — (Tacite, De origine et situ Germanorum (Germania)|Germania)
      Puis viennent les Reudignes et les Avions et les Angles et les Varins et les Eudoses et les Suardones et autres Nuitons, qui sont protégés par des cours d'eau et des forêts. Il n'y a rien de bien particulier à signaler pour chacun d'eux, excepté le culte qu'ils rendent en commun à Nerthus, autrement dit à la Terre Mère. Ils croient qu'elle intervient dans les affaires humaines et qu'elle se fait conduire auprès de leurs peuples.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]