Normand

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : normand

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Du vieux norrois Norðmann (« homme du nord »), attesté en latin, au neuvième siècle, sous la forme Nortmannus. La chute du \d\ de nord affecte aussi norrois qui lui est apparenté.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin Normand
\nɔʁ.mɑ̃\
Normands
\nɔʁ.mɑ̃\
Féminin Normande
\nɔʁ.mɑ̃d\
Normandes
\nɔʁ.mɑ̃d\

Normand \nɔʁ.mɑ̃\ masculin (équivalent féminin : Normande)

  1. (Histoire) Nom donné aux envahisseurs vikings en France.
    • […] il est impossible de ne pas tenir compte de ce fait que les juifs ont habité la France cinq siècles avant les Francs, les Burgondes et les Wisigoths et huit siècles avant les Normands. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Histoire) Nom donné aux membres de l’aristocratie qui régna ensuite sur le territoire de l’actuelle Normandie, puis à partir du XIe siècle sur l’Angleterre.
    • Quatre générations s’étaient succédé et avaient été impuissantes à mélanger le sang hostile des Normands et des Anglo-Saxons et à réunir, par un langage commun et des intérêts mutuels, deux races ennemies, dont l’une éprouvait encore l’orgueil du triomphe, tandis que l’autre gémissait sous l’humiliation de la défaite. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Géographie) Habitant de la Normandie.
    • La basse robe qui avocasse ou grifonne dans ces tribunaux est immense, plus rapace que tous nos Normands et plus écriturière que n’étoient feu nos procureurs au parlement qui faisoient des ventres aux requêtes, […]. — (Chantreau, Voyage dans les trois royaumes d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande, fait en 1788 & 1789, 1792, p. 244)
    • Soudain, on apprit que le train des Parisiens venait d’entrer en gare. Les Normands ricanèrent : — Un parigot et un parigot, ça vaut jamais deux gars des champs ! On eût pu croire qu’ils avaient quelque crainte ou de l’envie. — (Benjamin, Gaspard, 1915)
Note[modifier]
Ce mot est un gentilé : il désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom de famille [modifier]

Nom de famille
Normand
\nɔʁ.mɑ̃\

Normand \nɔʁ.mɑ̃\

  1. Nom de famille.

Traductions[modifier]

Références[modifier]