Nouvelle-Galles du Nord

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du nom de la région britannique des Galles du Nord.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nouvelle-Galles du Nord \nu.vɛl.ɡal dy nɔʁ\ féminin

  1. (Histoire) (Toponyme) Ancien nom de ce qui forme maintenant une partie du Nunavut, au Canada.
    • II. La Nouvelle-Galles, à l’O. et au S. de la baie d’Hudson, contient environ 15,000 lieues carrées et s’étend jusqu’au 68° de lat. C’est un pays aussi froid et aussi aride que le Labrador […] Le fleuve Churchille divise le pays en Nouvelle-Galles du sud, et en Nouvelle-Galles du nord. — (Jean-Frédéric Lamp, Précis de géographie moderne, tome second, Librairie d’éducation de J. H. Heitz, Strasbourg, 1827 (troisième édition entièrement refondue))
    • Nouvelle-Galles (New-Wales). On appelle ainsi la contrée dépendant des possessions anglaises de l’Amérique du Nord qui comprend une superficie d’environ 21,000 myriamètres carrés et s’étend sur toute la longueur du côté occidental de la baie d’Hudson, du sud-est au nord-est. On la divise en Nouvelle-Galles du Sud et en Nouvelle-Galles du Nord. Ce pays est montagneux, arrosé par la Severn, l’Albany, le Churchill et le Nelson […] — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome treizième, Michel Lévy Frères, Libraires, Paris, 1857 (seconde édition))

Synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

La forme Nouveau Pays de Galles septentrional est mentionnée dans deux dictionnaires anglais-français (Lewis Chambaud, ‎Jean-Thomas Hérissant Des Carrières, A New Dictionary, English and French, and French and English, vol. II, part II, Londres, 1815 et Charles Fleming, ‎J. Tibbins, Royal Dictionary, English and French and French and English, vol. I, Firmin Didot Brothers, Sons and Co, Paris, 1873) et utilisée (erronément !) dans un seul ouvrage (Cinq autres terres ont été annoncées par quelques savans […] La witherite […] La strontiane […] La zirconie […] La corinde […] Enfin l’australe s’est trouvée dans les argiles envoyées à [Josiah] Wedgwood, du nouveau pays de Galles septentrional (New-south-Wales). — (C.en Guyton, « Chimie minérale », in Journal polytechnique ou Bulletin du travail fait à l’École centrale des travaux publics, Imprimerie de la République, premier cahier (Germinal), Paris, an III (1795), pp. 149–159)) et ses reprises ; il s’agit d’une erreur de traduction pour la Nouvelle-Galles du Sud australienne.

Traductions[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]