Québecquois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1825) Du mot Québec, lequel vient de l’algonquin Kébec (« là où le fleuve se rétrécit ») (en parlant du fleuve Saint-Laurent).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
Québecquois
\ke.bɛ.kwa\

Québecquois \ke.bɛ.kwa\ masculin (pour une femme on dit : Québecquoise) singulier et pluriel identiques

  1. (Désuet) Citoyen de la ville de Québec.
    • Cela n’empêche pas que les Montréalistes ne considèrent toujours les Québecquois avec un certain air de protection narquoise et ne lèvent les épaules de pitié devant les progrès à pas de tortue, disent-ils, de l’ancienne capitale, et cela, quelquefois avec raison, mais souvent bien à tort. […] On devrait peut-être dire Montréalais; mais Montréaliste est le terme usité dans le pays. Québecquois a été reçu de tout temps et va très bien avec Iroquois et avec Canadois que l’on trouve dans les vieilles narrations. — (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, Charles Guérin, G.H. Cherrier, éditeur, Montréal, 1853, Note D en annexe)

Notes[modifier le wikicode]

« Désigne particulièrement les gens de la ville de Québec. Les Québécois d’aujourd’hui étaient alors [vers 1900] des Canadiens français ou des Canadiens tout court [1]. »
Cette graphie n’est pas en usage aujourd’hui. Autres graphies historiques et désuètes : Quebecois, Quebequois, Québéquois (1754) ; Québecois (1775, encore en usage au début des années 1960) ; Québeccois (1835); Québécuois (1910) ; et Kébécois, Kébékois (1935).

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]