Quacksalber

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais kwakzalver, anciennement quacksalver, dérivé de quacken « vanter » et de zalf « baume, pommade, onguent », avec le suffixe -er « -eur »[1], littéralement « camelot, colporteur d’onguents ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif der Quacksalber
\kvakzalbər\
die Quacksalber
\kvakzalbər\
Accusatif den Quacksalber
\kvakzalbər\
die Quacksalber
\kvakzalbər\
Génitif des Quacksalbers
\kvakzalbərs\
der Quacksalber
\kvakzalbər\
Datif dem Quacksalber
\kvakzalbər\
den Quacksalbern
\kvakzalbərn\
Porzellanfigur eines Quacksalbers am Werk – Figure de porcelaine d’un charlatan à son œuvre.

Quacksalber \kvakzalbər\ masculin (pour une femme, on dit : Quacksalberin)

  1. (Médecine, Pharmacie) (Péjoratif) Charlatan, meige, médicastre : personne vendant ou pratiquant des traitements bidon, souvent sous forme de « produits miracles ».
    • Trotz der schweren Krankheit ihrer Tochter folgten sie dem Rat eines Quacksalbers und unternahmen keine echte medizinische Behandlung: Deswegen ist sie gestorben.
      Malgré la grave maladie de leur fille, ils suivirent les conseils d’un meige et et n’entreprirent aucun traitement médical sérieux : c’est pourquoi elle est décédée.
  2. (Par extension) (Péjoratif) Charlatan : personne qui cherche à tromper son entourage en ventant les mérites imaginaires ou exagérés d’elle-même ou de ce qu’elle vend.
    • In der Wirtschaft und der Verwaltung wuchern Unternehmensberater, von denen die meisten aber nichts mehr als Quacksalber sind.
      Dans l’économie et l’administration, il y a pullulation de consultants, dont la plupart ne sont cependant rien d’autre que des charlatans.
    • Bloggende Unternehmensberater, neoliberale Quacksalber und prima vernetzte Medienprofessoren, die klingen wie eine Mischung aus Unternehmensberater und Versicherungsvertreter, bestimmten den Diskurs. — (René Martens, Aus der Schlossperspektive, evangelisch.de, 13.2.2015 → lire en ligne)
      Les consultants blogueurs, les charlatans néolibéraux et les professeurs de médias avec de bonnes relations, dont le discours résonne comme un mélange de consultants et de représentants en assurances, donnent le ton.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Quacksalber sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage