Reconstruction:gaulois/*deruenton

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gaulois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot reconstruit à partir du latin Deruentum et des noms attestés : derua, Dervius, etc.[1][2].
Remonte à l’indo-européen *dóru, venant de *dru- (« ce qui est dur, solide », puis « arbre, bois »)[1][2].
Comparé aux mots derv (chêne) en breton, deru (chênes) en moyen breton, dar et daeru (chênes) en vieux breton, dar et derow en cornique, dâr, derw et derwen en gallois (chêne), derb et daur en vieil irlandais.
Continué en français dans les mots derve (écorce de bouleau) et en ancien français dans le mot dervée (forêt de chênes)[1][2].

Nom commun [modifier le wikicode]

deruenton

  1. Chênaie.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 140
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 98