Saint-Escobille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Saint-Escobille
\sɛ̃.t‿ɛs.kɔ.bil\
Saint-Escobille-91-A02.jpg

Saint-Escobille \sɛ̃.t‿ɛs.kɔ.bil\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Essonne.
    • La terre de Saint-Escobille était grevée hypothécairement d'une rente de 800 fr. au profit de l'Hôtel-Dieu de la ville de Dourdan. — (« Hospices de Dourdan contre Tassin de Villiers », Cours de Cassation, 6 mai 1818, dans le Journal du Palais : Jurisprudence française, vol. 14 (1817-1818), Paris : chez F.-F. Patris, 1839, p. 791)
    • C'est à elle que je dois l'épisode du chargement de chiens morts qui constituait le premier convoi d'ordures venant de Paris après l'exode de juin 1940 à Saint-Escobille où elle se trouvait toute seule. — (Michel Tournier, Le vent Paraclet, Gallimard, 1977, p.255)
    • Le train lui-même qui relie Paris à Saint-Escobille, amenant de la capitale des tonnes d'ordures ménagères, évoque un train fantôme lorsqu'on le voit s'avancer à reculons à l'intérieur de la décharge. Quant au contenu de ces wagons que l'on vide dans ces gadoues, ce ne sont que des objets vidés de leur matière ou dont la matière n'est plus que forme. — (Montcef Matcha, « Alexandre, le dandy des gadoues dans Les Météores de Michel Tournier », dans Métiers et marginalité dans la littérature, sous la direction de Arlette Bouloumié, Cahier XXX, Presses universitaires d'Angers, 2004)

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Cette page utilise des renseignements venant du site habitants.fr.