Saint-Office

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : saint-office

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Voyez saint et office.
Ellipse de Sacrée congrégation du Saint-Office qui, en 1908, remplace l'inquisition et, en 1965, est remplacée par la Congrégation pour la doctrine de la Foi.

Nom propre [modifier le wikicode]

Saint-Office \sɛ̃.t‿ɔ.fis\ masculin

  1. (Christianisme) Tribunal de l’Inquisition de l’Église catholique romaine, établi au XVIe siècle pour juger souverainement les cas d’hérésie et qui, par la suite, se voit attribuer le rôle de la congrégation de l’index.
    • Du reste, les évêques espagnols n’étaient pas généralement disposés à soutenir l’inquisition. […] Dans ces lettres, le rétablissement du tribunal du Saint-Office était regardé comme un des plus grands malheurs qui pût arriver au pays. — (Anonyme, Le Clergé en Espagne, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • Le dénonciateur de Galilée auprès du Saint-Office, le P. Lorini, avait déclaré : « Quel danger l’Église ne courrait-elle point, si on laissait ainsi le premier venu expliquer l’Écriture à sa façon […] ». — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Les faits et les conséquences du verdict prononcé par le Saint-Office sont très instructifs lorsqu’on cherche à comprendre quelle est la position de l’Église face au monde de la science. — (Le procès de Galilée, astrosurf.com)
  2. (Christianisme) Ancienne appellation de la Congrégation pour la doctrine de la foi, l’une des neufs qui compose la curie romaine qui a pour rôle de veiller à la pureté de la doctrine catholique.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]