Sfakiote

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : sfakiote

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du nom du territoire appelé Sfakiá (en grec Τα Σφακιά, au pluriel) (Crète, Grèce), avec le suffixe formateur de gentilés -ote.
(Date à préciser) Du nom de la ville de Sfax (Tunisie), avec le suffixe formateur de gentilés -iote.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
Sfakiote Sfakiotes
\sfa.kjɔt\

Sfakiote \sfa.kjɔt\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Habitant ou habitante du territoire appelé Sfakiá (en grec moderne Τα Σφακιά, au pluriel), en Crète (Grèce), ou de son chef-lieu Sfakiá (grec moderne : Σφακιά) maintenant appelé Chóra Sfakíon (grec moderne : Χώρα Σφακίων)
    • La défaite crétoise de Vafes affaiblit le moral des insurgés, dont beaucoup perdent espoir. Mustafa lance un nouvel appel à déposer les armes et promet l'amnistie. Il offre également aux Grecs venus aider les Crétois la possibilité de retourner sur le continent en sécurité. Il recherche surtout la soumission des Sfakiotes et de nombreux villages autour de Sfakia se rendent. — (Révolte crétoise de 1866-1869 sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg, section Révolte crétoise de 1866-1869#Mustapha et l'ouest de l'île sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg ; version du 31 décembre 2015 consultée le 23 janvier 2016[1].)
  2. (Géographie) Habitant ou habitante de la ville de Sfax, en Tunisie
    • Dans l’activité qu’ils apportent, les Sfakiotes auront certainement englobé dans leurs jardins tous les groupes d’oliviers isolés, appelés dans le pays oliviers du Bey, parce qu’en réalité, ils n’ont pas de propriétaires reconnus. — (Dr Rouire, Revue de géographie, citation non datée reproduite dans André Rolland de Denus, Dictionnaire des appellations ethniques de la France et de ses colonies (DAEFC), 1889, Paris, Émile Lechevalier, VIII pages + 666 colonnes, 25 cm, colonne 486[2].)
    • Dans le Sud, la contrée de Sfax, ce pays des oliviers, est aussi le grand centre de culture de l’amandier, du figuier, du pistachier, dont les fruits constituent, par la vente sur place et l’exportation, une source importante de revenus réguliers, appoint sérieux aux multiples richesses que procurent aux Sfakiotes la fabrication et le trafic de l’huile d’olive. — (Rodolphe Van Loo et Alfred C. Blancke, La Tunisie moderne et les débouchés qu’elle offre à l’activité belge, Bruxelles, 1913, 45 pages, page 34[3].)

Notes[modifier le wikicode]

Ce mot est un gentilé : il désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Traductions[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Pour le territoire crétois :

Synonymes[modifier le wikicode]

Pour Sfax (Tunisie) :

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Sfakiote sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Lien sur la version du 31 décembre 2015 : https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=R%C3%A9volte_cr%C3%A9toise_de_1866-1869&oldid=121763176 . Version consultée le 23 janvier 2016.
  2. Fac-similé de la page correspondant aux colonnes 485-486 procuré par Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k204946x/f249.image
  3. Fac-similé de la page 34 procuréée par Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62018727/f42.image