Sirionó

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Siriono, siriono, sirionó

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Sirionó \si.ʁi.o.no\ masculin invariable

  1. Peuple indigène vivant dans les basses-terres de Bolivie. Leur langue est le sirionó (ou siriono). Ils sont proches historiquement des Yuqui et des Guarayo.
    • Les Sirionó mettent le corps sur une natte dans la maison puis, après quelques mois, les ossements sont enterrés, excepté le crâne qui est toujours conservé dans un panier près du hamac. — (Bernard Grunberg, Les indiens des Petites Antilles : des premiers peuplements au débuts de colonisation européenne, 2011, Editions L'Harmattan, page 229)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • L’accent est rarement conservé dans les textes en français. On trouvera donc plutôt Siriono.
Note[modifier le wikicode]
  • Ils s’auto-désignent parfois comme Mbia[1] mais l’appellation officielle ne comporte que le terme Sirionó.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Disque multimédia El Mundo de los Mbia-Sirionós publié par l’APCOB en 2007.

Allemand[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Sirionó \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. (Géographie) Ethnie Sirionó ou langue sirionó.
    Die Veröffentlichungen A. Schermairs über die Sprache der Sirionó setzen den Schlußpunkt unter ein wenig erfreuliches Kapitel der südamerikanischen Völkerkunde. — (Gusinde, M. « Die Sprache der Sirionó » dans Anthropos, 1964, 59, 270-271)
Note[modifier le wikicode]
  • Se rencontre aussi à la forme non-accentuée.

Anglais[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Sirionó \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Ethnie Sirionó ou langue sirionó.
    During the colonial period, the Sirionó lived from the fringes of the Chaco to the western border of the present department of Santa Cruz and Cochabamba and in the so-called Monte Grande, between Santa Cruz and Beni. — (Frederic Vallvé, The Impact of the Rubber Boom on the Indigenous Peoples of the Bolivian Lowlands, 2010, thèse de doctorat, Université de Georgetown, page 317)
Note[modifier le wikicode]
  • Se rencontre aussi à la forme non-accentuée.

Espagnol[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Sirionó \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Ethnie Sirionó.
    La búsqueda de miel silvestre provee a los Sirionó de la única sustancia dulce de su dieta y es ávidamente buscada. — (Mario Califano, « Etnografia de los Sirionó » dans Los indios Sirionó de Bolivia oriental, 1999, page 112)

Italien[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Sirionó \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Ethnie Sirionó.
    […]i Sirionó del Rio Secure ed all-interno, feroci ed indomiti, sarebbero il capostipite selvaggio. — (Enrico H. Giglioli, « Appunti sulle condizione attuali delle tribú indigene dell’alto Madeira e regioni adiacenti (Brasile e Bolivia) » dans Archivio per l’Antropologia e l’Etnologia, 1906, page 226)