Wiktionnaire:Actualités/062-mai-2020

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres langues :
français

Actualités du Wiktionnaire

Numéro 62 — mai 2020
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un petit périodique mensuel sur le Wiktionnaire et les mots qui existe depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Si vous avez des commentaires, critiques ou suggestions, vous êtes les bienvenues sur la page de discussion !

peinture d’intérieur.

Fragment de Almueinteriør med lysindfald par Christian Aigens, peintre danois (cliquez pour voir la photographie en entier).

Brèves d’ici

  • Comme chaque année, Larousse et Robert ont diffusé dans la presse quelques nouveaux mots qui entreront dans leurs prochaines éditions de dictionnaire. Cette année, des contributeurs ont mesuré combien de mots sont entrés dans le Wiktionnaire sur la même période (mai à mai), et le total est de presque 15 000 mots de français, sans compter les flexions (pluriels et formes conjuguées des verbes) et les nouveaux sens dans des entrées existantes ! Cela a été célébré avec un communiqué de presse du Wiktionnaire.
  • Onbec a proposé un travail de synthèse sur quelques noms de langues des Comores (shimaoré, kibushi, shindzuani) afin d’évaluer les noms les plus fréquents et les plus adéquats à utiliser pour les noms des catégories dans le Wiktionnaire. Il est souvent délicat d’évaluer le facteur de moindre surprise, en se basant sur les diverses sources disponibles.
  • Le 25 avril a eu lieu un premier confinatelier, version à distance des contribateliers organisés régulièrement par l’association Framasoft. Ces rendez-vous permettent de montrer différentes formes de contributions à des projets libres, qui peuvent toucher au code informatique mais aussi au visuel, à la documentation, et à toutes les facettes de la contribution. Ce premier confinatelier a été l’occasion de contribuer au Wiktionnaire, dans un pôle animé par Noé ! Le compte-rendu fait état de plus de 80 participants répartis entre 10 pôles d’activité. Le Wiktionnaire n’était bien sûr pas le plus plébiscité, mais c’était une première expérience sympathique. Prochain rendez-vous, le samedi 6 juin pour un pôle Wikisource+Wiktionnaire=❤️


Brèves d’ailleurs

  • Décès de la bibliophile américaine Madeline Kripke (1943-2020) qui a collectionné au cours de sa vie, à titre personnel, 20 000 dictionnaires dans son appartement trois pièces. Le plus ancien ouvrage de sa collection est un dictionnaire latin publié en 1502 par Ambrogio Calepino. Sa collection comprend la seule copie connue de Larks of London (1840), un dictionnaire d'argot des bas-fonds de Londres. Le lexicographe américain Jesse Sheidlower a décrit sa collection de dictionnaires comme meilleure que celle de la Bibliothèque du Congrès. Peut-être qu'elle contribuait au Wiktionary mais ça nous ne le saurons peut-être jamais. On pourrait aussi imaginer que la Fondation Wikimedia se porte acquéreur de ce type de fonds, construit en dehors du schéma habituel universitaire ?
  • Un traducteur en ligne pour le bourguignon est en cours de financement. Pour une cagnotte relativement modeste (500 €) le site dicobourguignon.fr va se lancer en ligne avec 20 000 mots dans les différentes variétés de la langue. Les créateurs annoncent qu’il sera librement réutilisable, mais il est en fait sous licence CC-BY-NC-SA.
  • Le 15 mai, le journal britannique The Guardian rapporte que la version en ligne du Oxford Dictionary of Family Names in Britain and Ireland, de la Oxford University Press, sera disponible gratuitement pendant une semaine. Pour les Européens, c'est l'occasion de découvrir les noms de familles de nos voisins d'outre-Manche.


Statistiques

Du 20 avril au 20 mai 2020

Circle-icons-arrow-up.svg + 27 757 entrées et 96 langues modifiées pour atteindre 4 002 090 entrées et 1 162 langues avec au moins cinq entrées.

Circle-icons-typography.svg + 12 487 entrées en français pour atteindre 384 684 lemmes et 581 325 définitions.

Circle-icons-bar-chart.svg Les trois langues qui ont le plus avancé outre le français sont le same du Nord (+ 8 491 entrées), l’italien (+ 4 184 entrées) et l’allemand (+ 451 entrées).

Circle-icons-typography-ar.svg + 6 nouvelles langues pour un total de 4 841 langues : le saamia (+1), le rongmei (+1), le luidakho-luisukha-lutirichi (+1), le banda togbo-vara (+1), l’us-saare (+1), l’ut-hun (+1)

Circle-icons-quote.svg + 5 380 citations ou exemples en français pour atteindre ‭432 462.

Circle-icons-camera.svg + 375 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les articles du Wiktionnaire, pour atteindre 49 772.

Circle-icons-speaker.svg + 1 763 prononciations (dont 565 pour le français) pour atteindre 195 947 prononciations audios pour 121 langues (dont 85 911 pour le français).

Icons8 flat mind map.svg + 5 nouveaux thésaurus pour atteindre 827 thésaurus dans 64 langues dont 591 thésaurus en langue française ! Les nouveaux thésaurus sont notamment l’autorat par Thomas Linard et le café en espéranto par Lepticed7.

Circle-icons-trends.svg Wikiscan et Wikistats donnent chaque mois accès à beaucoup de mesures, dont la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.

Circle-icons-star.svg Une entrée a été proposée comme très bonne entrée : autrice.

Circle-icons-calendar.svg + 27 mots créés sur les 31 proposés dans les Mots du jour.

Structure du site icône.svg + 2 domaine sémantique pour les mots de français, l’administration territoriale et la lutte contre l’incendie.

Tanygnathus megalorynchos - Barraband.jpg La rubrique Wiktionnaire:Questions sur les mots (WT:QM) a enregistré 45 questions en mai contre 50 questions en avril et 46 questions en mars.

La barre de luxe se refait une beauté

Le projet JavaScript commence à porter ses fruits ! Vendredi 29 mai a été publiée la nouvelle version du gadget Barre de luxe !

Pour celles et ceux qui ne sauraient pas ce que c’est, il s’agit d’un petit gadget personnalisable qui ajoute une barre d’outils pour simplifier la contribution. Ces outils vont du simple formatage de texte à l’insertion de modèles ou de patrons de sections. La nouveauté de cette nouvelle version est qu’elle est maintenant compatible avec la barre d’outils d’édition et s’y intègre joliment. Tous les détails sur son installation, sa personnalisation et sur le passage à la nouvelle version (pour ceux l’utilisant déjà avec des boutons personnalisés) sont accessibles sur la page d’aide dédiée.

Le mois prochain devrait être publiée la nouvelle version d’un autre gadget et pas des moindres, Créer Nouveau Mot. Elle sera bien entendu annoncée sur la Wikidémie et dans les Actualités !
— une chronique de Darmo


Des côtés positifs du confinement

Un projet de longue haleine a été terminé dans les limites du confinement (ou presque) : la conversion de tous les modèles {{it-accord}} et dérivés dans le nouveau {{it-flexion}}. Déjà présenté dans le numéro de mars par la création du gadget permettant de générer les flexions pour l’italien, et du module en Lua simplifiant la programmation de ces mêmes flexions, l’étape suivante en toute logique était de convertir les modèles de l’ancien système dans le nouveau. C’est à ce moment précis que le confinement a débuté.

Le temps disponible m’a permis de convertir une bonne partie des modèles (quelques dizaines de milliers) par bot, de finir les cas particuliers et de corriger les erreurs à la main avec l’aide d’Otourly. Nous avons pu ainsi unifier l’ensemble des anciens modèles de type it-accord (une trentaine en comptant leurs alias) en un unique géré par Lua.

C’est un marronnier du Wiktionnaire qui traînait depuis quelques années qui a ainsi été terminé au moment du dernier coronapéro.
— une chronique de Romainbehar


Lingua Libre v. 2

Changement de couleur !

Nouvelle ère pour l’outil d’enregistrement Lingua Libre, soutenu par l’association Wikimédia France (qui publie également une brève sur le sujet) et conçu par une équipe qui intégrait plusieurs Wiktionnaristes ! Alors qu’elle a déjà permis l’enregistrement de plus de 240 000 mots dans plus de 85 langues et par plus de 300 personnes, elle a bénéficié d’une nouvelle phase de développement rémunérée ainsi que du support d’une personne en service civique pour collecter les retours des personnes ayant déjà bien utilisé l’outil.

L’interface a été entièrement revue par son développeur original, 0x010C, afin de mettre en place une meilleure ergonomie et une adéquation avec la charte graphique de la Wikimedia Foundation, d’où le bleu du logo. Dans le détail, cette nouvelle version apporte une amélioration de l’usage mobile, davantage d’information à l’usager (notices légales sur les données, raccourcis clavier, nombres d’enregistrements validés et à refaire pendant l’enregistrement), une meilleure stabilité technique et fusion du code pour l’enregistrement audio et vidéo (pour la langue des signes). De nombreux bogues ont été corrigés et il est maintenant possible de réécouter ses enregistrements directement depuis le studio d’enregistrement. Finalement, Lingua Libre change d’adresse pour lingualibre.org et s’ouvre encore davantage à l’ensemble des langues du monde. L’interface est d’ailleurs traduite et traduisible grâce au projet collaboratif TranslateWiki. Il est encore plus tentant de s’y essayer et d’aider à l’enregistrement de la diversité des prononciations des langues du monde !
— une chronique de Noé


#WikiChezNous

Pour remonter le moral de toutes les personnes confinées, l’association Wikimédia France, qui promeut les projets de la Wikimedia Foundation, a proposé un concours de contribution sur l’ensemble des projets, dont le Wiktionnaire ! L’ambition était de favoriser les nouvelles participations, par des personnes qui découvriraient les wikis ou qui se hasarderaient dans un autre projet que celui auquel elles contribuent d’habitude. Le bilan global de cette première expérience est tout à fait positif et il est paru sur le blog de l’association Wikimédia France le 8 juin.

peinture.

Fragment de la Salle de billard au Ménil-Hubert par Edgar Degas.

Dictionnaire du mois

Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la langue française : dictionnaire des mots nouveaux, 1re édition : Paris : chez Pilout & Troyes : chez Laloy, 1842 ; 2e édition : Paris : chez Léautey, 1845.

L’on ne sait pratiquement rien de Jean-Baptiste Richard ; les rares informations nous indiquent qu’il naquit, en 1788, à Dienville dans le département de l’Aube, qu’il épousa la fille du maire du village voisin de Radonvilliers en 1810, qu’il s’y établit et qu’il en devint, lui-même, le maire. En 1842, c'est un homme posé de plus de 50 ans qui publie son ouvrage lexicographique, la même année où Firmin Didot publie un volumineux supplément au Dictionnaire de l’Académie de 1835 ; le club des déçus s'enrichissait d’un membre.

Dans l’Avant-propos, il revendique sa démarche :

« Sans doute, faute de mots on ne peut rendre ce que l’on conçoit, l’esprit échoue contre un obstacle qui paralyse l’émission des idées, et une langue pauvre et insuffisamment étendue limite toujours la conception.
Mais la langue française a-t-elle bien toute la pauvreté dont on se plaint ? Je ne le pense pas; seulement je crois que les dictionnaristes qui, sans doute, se sont livrés à de pénibles et scientifiques travaux, se sont trouvés dans l’impossibilité de parcourir toutes les productions des écrivains modernes offrant des foules de mots expressifs, dont la plupart se reproduisent journellement, et sont même en partie dans l'usage et les habitudes de la bonne conversation.
 »

Il en profite pour exagérer et y glisse une multitude de mots, surtout des adjectifs et des adverbes qui ne sont pas usités. Il faut lui reconnaître le courage de ses convictions : il truffe ses écrits politiques de ses trouvailles lexicales, comme les mots inirritant, imblessant, inintimidable et même privilégiairement.

Les articles de la 1re édition sont souvent enrichis d’abondants commentaires dans lesquels il pose la doctrine qui semble l’animer : le retour du suffrage universel, la lutte contre la corruption des élites et l’émancipation par l’éducation. Quelques années avant Pierre Larousse, il fait du dictionnaire une arme politique.

Et nous, pauvres wiktionnaristes, nous nous retrouvons comme une poule qui a trouvé un couteau, à ne savoir que faire des mots de ce dictionnaire ; nombreux sont ceux qui en 170 ans ne furent jamais utilisés et quelques autres le furent pour des sens qui n'y sont pas décrits.

Ces deux ouvrages sont consultables, en ligne, sur Gallica : 1re édition & 2e édition
— une chronique par François GOGLINS.

Les collaborations de la semaine de mai

Ces suggestions, affichées sur la page d’accueil, ont été proposées par Lepticed7, Noé et Sebleouf. Merci pour leurs contributions aux personnes qui ont créé les mots ! Il en reste si vous voulez continuer ! applau

Semaine 18 (27 avril au 3 mai 2020)

En rédigeant le thésaurus de la motivation, des expressions manquantes se sont dévoilées. Alors est-ce que vous êtes opé pour les créer ? Faut avoir la motiv pour créer tout ça, faut être à fond, être déter ou être chaud patate !

Semaine 19 (4 au 10 mai 2020)

Connaissez-vous des régions naturelles qui ne sont pas des organisations administratives ? Les Terres froides, le Beaujolais vert, Entre-Sambre-et-Meuse, le pays welche, la Haute Saintonge, le Penthièvre. Si vous en connaissez dans d’autres pays, n’hésitez pas à les ajouter également !

Semaine 20 (11 au 17 mai 2020)

Savez-vous qu’il y a des milliers d’ethnies différentes qui vivent à travers le monde ? Nombreuses sont celles qui ne sont pas décrites, alors nous pouvons par exemple parler des Kirdis, Batawanas, Tujias, Batak, Lipovènes, Nootkas ou des Kogis.

Semaine 21 (18 au 24 mai 2020)

Connaissez-vous l’entomologie ? Quelques mots pour caractériser les parties des insectes : basipulville, épicuticule, leptocère, pilaceroris, serrifère.

Semaine 22 (25 au 31 mai 2020)

La farine peut se fabriquer à partir de nombreuses céréales : farine de blé, farine d’avoine, farine de seigle, farine de maïs, farine d’engrain, farine d’épeautre, etc.

Semaine suivantes

En juin, développement durable, fête de la musique et girafes au programme !
peinture.

Fragment de Sunlight in the blue room par Anna Ancher.

Curiosité

Des physiciens s’attaquent à la théorie du langage et apportent une brique à la linguistique générative fondée par le linguiste Noam Chomsky. Ce dernier a posé l’hypothèse d’un pré-câblage du cerveau, ainsi naturellement prédisposé à comprendre une grammaire universelle permettant aux jeunes enfants de s’adapter à la langue (ou aux langues) de leurs parents.

Le physicien Éric DeGiuli a publié il y a un an l’article Random Language Model qui utilise la physique statistique pour expliquer l’émergence du langage avec l’image d’une compétition entre énergie et entropie. En effet, de nombreux parents ont observé l’apparition quasi-soudaine de la construction des phrases chez leurs bambins, telle la formation de la glace quand l’eau passe sous la température de 0 °C.

DeGiuli part d’une arborescence basée sur une grammaire non contextuelle en supposant qu’elle peut représenter l’ensemble des langues humaines, pour modéliser physiquement un arbre qui contient toutes les phrases possibles entre tous les mots connus (l’hypothèse de départ est que les mots ont déjà été appris séparément). Le processus statistique appliqué à cet arbre pondère chaque phrase réelle (correctement construite, ou au moins entendue par l’enfant) et renforce le poids de son chemin. Arrivé à un certain point, l’arbre des possibilités s’éclaircit et forme un espace de phrases valides. C’est à ce moment que le chérubin réjouit ses parents avec une nouvelle prouesse.
— une chronique de Romainbehar

Collaboration du mois

Le thème du mois portait sur l’espace de nom Annexe. Cet espace de nom est utile aux wiktionnaristes pour décrire de nombreux aspects des langues : de la conjugaison à la prononciation, en passant par les alphabets ou d’autres sujets encore. Outre les innombrables annexes qui ont été créées ou enrichies, ce mois-ci a été l’occasion de faire du ménage ! En effet, lors de l’harmonisation des noms des annexes de conjugaison, de nombreuses redirections ont été laissées derrière, et certaines pages n’ont pas été renommées. Ce sont donc près de 5 000 redirections qui ont été supprimées, entraînant avec elles la mise à jour de centaines de pages qui utilisaient encore des modèles de conjugaison désuets depuis plusieurs années. Maintenant, c’est tout propre et ça sent bon la lavande !
— un résumé par Lepticed

À voir ou écouter

Quelques émissions audio ou vidéo sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

  • Entrevue avec Roland Eluerd sur RCF à propos du Dico et du Wiktionnaire, qu’il qualifie de chef-d’œuvre, de monument du numérique.
  • Le ou la covid-19 ? un skypéro, un covidiot. La linguiste Laélia Véron et l’avocat Bertrand Périer recensent, commentent et s'amusent avec les mots apparus autour de la pandémie. Sur TMC jusqu'au 24 juin 2020 : Les nouveaux mots du Covid-19.
  • La chaîne YouTube Langue de Cha’ dont les Actualités rapportaient les vidéos sur la linguistique semble reprendre vie avec une vidéo de présentation !
Fleurs.

Détail de La Chambre à Arles par Vincent van Gogh.