Wiktionnaire:Actualités/067-octobre-2020

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Autres langues :

Actualités du Wiktionnaire

Numéro 67 — octobre 2020
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un journal mensuel sur le Wiktionnaire, les dictionnaires et les mots. Il est publié en ligne depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Pour les commentaires, critiques ou suggestions, voir la page de discussion.

tunnel.

Le Tunnel de l’amour de Klevan photographié par DmytroChapman (cliquez pour voir la photographie en entier).

Brèves d’ici


Statistiques

Du 20 septembre au 20 octobre 2020

Circle-icons-arrow-up.svg + 34 236 entrées et 95 langues modifiées pour atteindre 4 132 842 entrées et 1 191 langues avec au moins cinq entrées.

Circle-icons-typography.svg + 1 897 entrées en français pour atteindre 387 638 lemmes et 587 983 définitions.

Circle-icons-bar-chart.svg Les trois langues qui ont le plus avancé outre le français sont le portugais (+ 20 489 entrées), le same du Nord (+ 7 296 entrées) et l’espagnol (+ 1 434 entrées).

Circle-icons-typography-ar.svg + 8 nouvelles langues pour un total de 4 867 langues : le méroïtique (+16), le moyen écossais (+11), le purépecha (+9), le mazahua du Michoacán (+4), le vieil écossais (+2), le kija (+2), le kwakum (+1), le mixtèque du sud de Puebla (+1).

Circle-icons-quote.svg + 3 062 citations ou exemples en français pour atteindre 447 626.

Circle-icons-camera.svg + 169 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les articles du Wiktionnaire, pour atteindre 51 152.

Circle-icons-speaker.svg + 1 566 prononciations (dont 758 pour le français) pour atteindre 218 931 prononciations audios pour 122 langues (dont 100 319 pour le français). Le français dépasse donc les 100 000 prononciations audio ce mois-ci.

Icons8 flat mind map.svg + 5 nouveaux thésaurus pour atteindre 847 thésaurus dans 65 langues dont 598 thésaurus en langue française ! Les nouveaux thésaurus sont la cellule vivante en russe par Pom445, le film d’animation en chinois par Popolon, le thésaurus de la réflexion en français par Tambuccoriel, la pensée en espéranto par Lepticed7 et architecture en français par Trace.

Circle-icons-trends.svg Wikiscan et Wikistats donnent chaque mois accès à beaucoup de mesures, dont la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.

Circle-icons-calendar.svg + 5 mots créés sur les 31 proposés dans les Mots du jour. Passé de mode le mot du jour ?

Structure du site icône.svg + 5 domaines sémantiques : sudoku, ontologie, pathologie, addictologie, conditionnement.

Tanygnathus megalorynchos - Barraband.jpg La rubrique Wiktionnaire:Questions sur les mots (WT:QM) a enregistré 35 questions en octobre contre 34 en septembre et 19 questions en août.

Brèves d’ailleurs

  • Mise à jour importante du Dictionary of South African English avec une nouvelle interface orientée vers la consultation mobile. Plus de 4 000 entrées sont présentées avec de nombreux exemples illustrant les usages de l’anglais tel qu’il est parlé en Afrique du Sud.
  • Le Dico des ados passe la barre symbolique des 3 500 entrées avec le mot seul présenté par Kitel, une administratrice de 14 ans ! Félicitations à elle et à l’ensemble des bénévoles jeunes et moins jeunes qui font vivre ce projet ! Un vote a également eu lieu ce mois-ci pour changer la couleur du logo du bleu vers le orange, plus distinctif.
  • Isabelle Kersimon décrypte dans un article les mots islamo-gauchisme et islamo-droitisme sur le site de l’Institut de recherche et d’étude sur les radicalisations. Une première source pour améliorer ces entrées d’actualité dans le Wiktionnaire ?
  • Alice Develey propose pour Le Figaro un entretien avec Jean Pruvost à propos de l’histoire de la langue française.
  • Le 28 octobre est décédé Alain Rey à l’âge de 92 ans. Ce lexicographe, connu pour son travail chez les éditions Robert où il y a dirigé la rédaction du Grand et du Petit Robert, est une des rares figures de la lexicographie reconnue par le grand public, notamment grâce à ses nombreuses apparitions à la radio et à sa volonté de vulgarisation de la lexicographie et de la linguistique du français. Des hommages lui ont été rendus dans de nombreux journaux, dont les éditions Le Robert se font écho dans leur hommage. C’était un modèle inspirant pour plusieurs personnes parmi nous. Puisse-t-il reposer en paix.
  • Sur son blog dédié au Moyen-Âge, Hugo Blanchet lance une série d’analyses de mots qui viennent de loin avec un premier billet sur lobby.


Ressources langagières

En mai 2020 devait se tenir la douzième conférence Language Resources and Evaluation à Marseille, un très grand rassemblement d’experts en ingénierie de la langue du monde entier. La conférence n’a pas eu lieu mais les actes ont été publiés en ligne. Voici quelques articles intéressants. Si vous en lisez d’autres qui mentionnent ou utilisent le Wiktionnaire, n’hésitez pas à les présenter ici !

— une chronique par Noé
nid d’araignée.

Nid construit par une araignée de la famille Aptostichus, photographié par Marshal Hedin.

Dictionnaire du mois

Les éditions du Dictionnaire Le Robert

Les éditions Dictionnaires Le Robert sont à l’origine du dictionnaire éponyme. Créée en 1951 par Paul Robert, elles ont fini par se hisser à égalité avec les éditions Larousse, implantées depuis bien plus longtemps dans les ventes de dictionnaires. Cela s’explique par le publication de dictionnaires innovants qui ont rapidement conquis le public. En effet, alors que la forme d’une entrée de dictionnaire courante à l’époque est assez simple (MOT : Une ou plusieurs définitions, avec possiblement des citations et des exemples d’usage), Robert veut offrir plus. Le seul dictionnaire accessible à l’époque ayant plus d’information était le Dictionnaire de la langue française d’Émile Littré, établi en 1863. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui sera l’inspiration première de Paul Robert, lorsqu’il lance son projet de rédaction. Il veut faire comme le Littré, mais en agrémentant les mots de liens analogiques en plus de leurs étymologies et de citations d’actualité.

C’est ainsi que naît celui qu’on appellera le « Grand Robert » mais qui, dans sa première édition, est titré « Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française » lors de sa sortie en 1964. Cette analogie s’exprime par les liens de synonymies et d’antonymies omniprésents dans l’ouvrage. Cette première publication de la « société du nouveau Littré » (premier nom des éditions Le Robert) a pris 13 ans de rédaction. Un travail important dirigé par Alain Rey, diplômé de lettres et d'histoire de l'art à la Sorbonne, engagé dès 1952 pour apporter son expertise stylistique puis lexicographique. La même année est engagée Josette Debove, linguiste issue de la Sorbonne également, qui prendra le secrétariat de la rédaction et apportera ses connaissances linguistiques pour la description des mots. Et de fait, elle deviendra la première femme lexicographe reconnue (en 1952… ).

Trois ans plus tard, en 1967, la même équipe sortira le « Petit Robert », version plus courte, elle ne tient plus qu’en un seul tome, contrairement à 7 ou 5 pour la première et la deuxième édition du Grand Robert. L’ouvrage n’est pas annualisé tout de suite, mais il est apprécié du public pour qui le Grand Robert était trop cher et trop encombrant. Intégrant rapidement des néologismes ainsi qu’un vocabulaire provenant des argots, il fait sa place à côté du Larousse jugé trop souvent timide à l’intégration de nouvelles entrées et sur le vocabulaire. Devant le succès, c’est le Petit Robert qui devient l’ouvrage phare de la maison d’édition, qui se contentera de seulement 2 éditions supplémentaires du Grand Robert, et se contentant de seulement le réimprimer régulièrement.

Néanmoins, l’établissement d’une équipe de lexicographes expérimenté·e·s a permis aux Éditions Le Robert de publier une pléthore d’ouvrages autour de la langue française. Que ce soit d’autres dictionnaires parfois très innovants, parfois plus classiques mais ciblés sur des publics particuliers (écoliers et écolières, apprenant·e·s du français, etc…), parfois plus spécialisés. Et contrairement à Paul Robert, qui ne publiera que très peu d’ouvrages à côté de son dictionnaire, Alain Rey et Josette Rey-Debove publieront beaucoup d’ouvrages, notamment scientifiques. Leur vision très ouverte sur la langue (descriptif plutôt que prescriptif, très favorable à la féminisation, à la promotion de l’argot et des régionalismes…) en ont fait des personnes marquantes dans leurs milieux respectifs d’études et, pour Alain Rey, pour le grand public grâce à ses interventions radiophoniques nombreuses.

Pour conclure, je redirigerai celles et ceux qui veulent en lire plus sur le sujet vers l’ouvrage « Les dictionnaires Le Robert » publié en 2003 et accessible sur ce lien.
— une chronique par Lyokoï (d · c · b)

Les collaborations de la semaine d’octobre

Ces propositions, affichées sur la page d’accueil, ont été proposées par Noé et Sebleouf. Merci de leurs contributions aux personnes qui ont créé les mots ! applau

Semaine 40 (28 septembre au 4 octobre 2020)

Zzzzzzzz ! C’est pas le moment de s’endormir, il reste encore plein de mots qui commencent par la lettre z et qui n’ont pas d’entrée comme zincosine, zymographie, zigzagement, ziboulateur, zonotope ou zhaleika.

Semaine 41 (5 au 11 octobre 2020)

Le Wiktionnaire est toujours en chantier ! Des mots qui manquent : restaurant ouvrier, café ouvrier, menu ouvrier, maître ouvrier, avoir le caractère ouvrier, avoir le tempérament ouvrier.

Semaine 42 (12 au 18 octobre 2020)

Pour la semaine no 42, si on parlait gaga ? Le parler gaga est en usage autour de Saint-Étienne, en France. De nombreux mots manquent encore au Wiktionnaire : bargailler, le coissou, la jarjille, être narsou, s’agroumir, être tabazut.

Semaine 43 (19 au 25 octobre 2020)

Connaissez-vous les modes de vie des champignons ? Ils peuvent être alnicole, cadulicole, graminicole, ramicole ou même silicole. Alors, qui s’y colle ?

Semaine 44 (26 octobre au 1er novembre 2020)

Autour de Samain, rendons visite aux fées ! Les trottes-vieilles Wikipedia-logo-v2-no-text.svg, la lavandière de nuit Wikipedia-logo-v2-no-text.svg, les fées des houles Wikipedia-logo-v2-no-text.svg, les gianes Wikipedia-logo-v2-no-text.svg, la fausserole Wikipedia-logo-v2-no-text.svg ou les huldres Wikipedia-logo-v2-no-text.svg courent sur le sentier des fées Wikipedia-logo-v2-no-text.svg.

Semaines suivantes

En novembre : les langues de Nouvelle-Calédonie, la maïeutique, le monde d’avant et l’isolation.

Collaboration du mois

La proposition du mois était de s’intéresser aux locutions ! La plupart des thèmes hebdomadaires comportent déjà de nombreuses entrées avec des suites de mot, car les mots simples sont déjà bien renseignés, mais pour autant, il reste difficile dans certains cas de déterminer si une entrée est nécessaire ou s’il s’agit d’une composition normale de la langue, qui n’est pas mémorisée à part par les locuteurs et locutrices de la langue. Pas de gros travaux ce mois-ci, mais le projet reste ouvert pour qui veut rejoindre la réflexion sur ce sujet ! Pour le mois de novembre, comme il y a nouveau confinement, on propose un nouveau défi de création de thésaurus !

station

Station de métro Kungsträdgården de Stockholm, photographiée par Arild Vågen.

La frange lexicale

Pour décrire une langue, il est possible d’étudier de nombreux aspects complémentaires qui participent à la définir comme une langue : inventaire des sons, système des sons, inventaire des assemblages de sons qui ont un sens, système pour l’agencement des assemblages, cadres d’usage et registres, usages paralinguistiques tel que la gestuelle et les bruits, etc. Un dictionnaire va présenter surtout la partie d’inventaire, en ayant besoin des autres éléments pour bien l’expliquer, et c’est pour ça que le Wiktionnaire propose l’indication de la prononciation, donne des informations grammaticales complexes et essaye parfois en note d’expliquer les usages sociaux ou la gestuelle expressive.

L’inventaire est appelé aussi le lexique de la langue, ce sont tous les éléments disponibles à une communauté, qui sont intégrés dans la langue. Certains mots ou certaines expressions circulent mais ne sont pas tout à fait perçues ou considérées comme intégrées, elles restent dans les marges, dans ce qu’on appelle affectueusement la frange lexicale.

Cette zone grise, floue, mouvante, peut couvrir un ensemble très large de termes, selon la vitesse de circulation des mots et la vitesse à laquelle ils sont décrits par les dictionnaires. Les dictionnaires à publication annuelle ont permis de réduire la taille de la frange lexicale, et le Wiktionnaire, capable de décrire près de 15 000 nouveaux termes en un an, va probablement encore venir réduire la taille de cette frange ! Il demeurera cependant toujours des usages non-décrits dans les dictionnaires, qui ne sont qu’une tentative de représentation de la réalité. De même que l’on dit que la carte n’est pas le territoire, on pourrait dire que le dictionnaire n’est pas le lexique.
— une chronique par Noé

À voir ou écouter

Quelques émissions audio ou vidéo sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

  • L’émission de baladodiffusion Parler comme jamais revient pour une nouvelle saison avec un premier épisode le 28 octobre sur la question de savoir si les jeunes parlent mal. L’émission est portée par Laélia Véron et Maria Candea, produite cette année par les éditions Le Robert.
tunnel sous-marin.

Une forêt de kelp au-delà d’un tunnel sous-marin, photographiée par Peter Southwood.