Aller au contenu

Différences entre les versions de « fourniment »

618 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
→‎{{langue|fr}} : mef et enrichissement
(→‎{{langue|fr}} : mef et enrichissement)
== {{langue|fr}} ==
{{-étym-}}
: {{date|1260,}} fournimentExistait ousous la forme ''[[fournement,#fro|fournement]]'' (« provision, nourriture, vêtement, dér») en {{étyl|fro|fr}}. deDe fornir''[[fournir]]'', fournirqui ;vient du germanique{{étyl|frk|fr}} {{recons|frumjan}} (« exécuter ») ;avec dér.le romansuffixe ''[[-ement#fr|-ement]]'' qui s’est transformé en ''[[-iment#fr|-iment]]'' avec l’influence du lat.[[i]] formarefinal :de Former[[fournir]]. FournimentLe Trésor de la Langue Française informatisé et le Robert 2001 notent une influence très probable de l’{{étyl|it|fr|mot=fornimento|sens=fourniment}}. Littéralement, '''fourniment''' signifie ''tout ce qui est nécessaire à l'exécutionl’exécution d'uned’une tâche''.
 
{{-nom-|fr}}
{{fr-rég|fuʁ.ni.mɑ̃}}
'''fourniment''' {{pron|fuʁ.ni.mɑ̃|fr}} {{m}}
# [[ensemble|Ensemble]] des [[objet]]s d’[[équipement]] à l’[[usage]] de [[chaque]] [[soldat]]. Synonyme de [[barda]].
#* ''A la vérité, le malheureux avait apporté son '''fourniment''' complet : doublet molletonné, cuir bouilli, cotte de mailles à plates, heaume, rien n'y manquait, pas même un superbe écu de bois et de cuir, frappé du fameux chasseur écarlate, mais rien n'était noir. {{source|[[w:George R. R. Martin|George R. R. Martin]], ''Le trône de fer'', 1996 - traduit par Jean Sola, 1998}}.
# [[ensemble|Ensemble]] des [[objet]]s d’[[équipement]] [[nécessaire]]s à l'[[exercice]] d'une [[profession]]. Synonyme d'[[attirail]].
# [[étui|Etui]] ou [[récipient]] dans lequel le [[soldat]] ou le [[chasseur]] mettait la [[poudre]] autrefois .
#* '''''Fourniment''.' : Espèce de bouteille de cuir bouilli, ou cornet de bois ou de corne dans lequel on met de la poudre. Nos soldats en portoient, avant que l'usage des cartouches fût introduit.'' ({{source|''Encyclopédie méthodique, Art militaire, t.tome II.)''}}
#* ''Cette caserne, heureux séjour<br/> Ou l’Amitié, par prévoyance,<br/> Ne reçoit le fripon d’Amour<br/>Que sous serment d’obéissance; (…)<br/>Où l’on porte au lieu de la cocarde,<br/>Un feston de myrte naissant,<br/>Un tyrse au lieu de hallebarde, <br/>Un verre au lieu de '''fourniment''';…'' (Lettre d’Evariste Parny à son frère -septembre 1773)
 
{{-syn-}}
* [[barda]] ''(1)''
* [[attirail]] ''(2)''
 
{{-trad-}}
{{trad-début}}
* {{ébauche-trad|fr}}
{{trad-fin}}
 
{{-pron-}}
 
{{-réf-}}
* {{Import:DAF8}}
* {{R:TLFi}}
* Encyclopédie méthodique : L'art militaire, Tome II & Artillerie.
* [[Image:Red copyright.svg|12px|Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL]] ''Le Petit Robert Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française'', page 1077, 2001
 
[[io:fourniment]]