Aller au contenu

Différences entre les versions de « coqueter »

334 octets ajoutés ,  il y a 2 mois
({{nom w pc||Willy|Willy (écrivain)}} [Henry {{pc|Gauthier-Villars}}] et {{nom w pc|Sidonie-Gabrielle|Colette}}, ''{{w|Claudine à l’école}}'', Le Livre de Poche, 1900)
 
# {{familier|fr}} [[user|User]] de [[coquetterie]] ou [[échanger]] des [[propos]] [[galant]]s.
#* ''Le château, ranimé par un bain de soleil, se défublait de ses mines grognonnes, rajeunissait, s’affétait, '''coquettait''', pour son départ.'' {{source|{{w|Joris-Karl Huysmans}}, ''En rade'', Paris : Tresse & Stock, 1887, page 306}}
#* ''C’était le coin le plus gai ; un malin petit rayon de soleil avait choisi le ventre d’un de ces vases pour y faire des siennes, s’y mirer, '''coqueter''', danser, le mutin, et il s’en donnait à cœur joie !'' {{source|{{w|Jules Vallès}}, ''{{ws|L’Enfant (Vallès)/Texte entier|L’Enfant}}'', G. Charpentier, 1889}}
#* ''Mais je vous aime de toutes mes forces, non pas pour '''coqueter''' pendant une saison et m’en aller aux vacances ensuite.'' {{source|{{nom w pc||Willy|Willy (écrivain)}} [Henry {{pc|Gauthier-Villars}}] et {{nom w pc|Sidonie-Gabrielle|Colette}}, ''{{w|Claudine à l’école}}'', Le Livre de Poche, 1900, page 61}}
#* ''Il reste en extase devant Aimée qui '''coquette''' avec lui, et joue de ses paupières aux cils frisé, tandis que mademoiselle Sergent le contemple avec des yeux attendris de belle-mère qui a casé sa fille.'' {{source|Willy et {{w|Colette}}, ''Claudine à l’école'', 1900, Le Livre de Poche, page 76}}
28 556

modifications