Spartiate

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : spartiate

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1580) Du latin, lui-même du grec ancien Σπαρτιάτης, Spartiátês, de Σπάρτη, Spártê.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
Spartiate Spartiates
\spaʁ.sjat\

Spartiate \spaʁ.sjat\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) (Antiquité) Habitant de la ville de Sparte, en Grèce.
    • Comme les Spartiates qui ne punissaient que la maladresse, elle semble admettre le vol. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Les Spartiates étaient petits en nombre, grands de cœur, ambitieux et violents ; de fausses lois n’en aurait tiré que de pâles coquins ; Lycurgue en fit d’héroïques brigands. — (Louis Thomas, Arthur de Gobineau, inventeur du racisme (1816-1882), Mercure de France, Paris, 1941, p. 99)
Note[modifier]
Ce mot est un gentilé : il désigne les habitants d’un lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent (par exemple, les membres d’une équipe sportive).

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « Spartiate [spaʁ.sjat] »

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]