Stellarietea mediae

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Stellaria media, qui en est l’espèce caractéristique.

Nom scientifique [modifier le wikicode]

Stellarietea mediae

  1. (Phytosociologie) Groupement végétal qui colonise des sols contenant de l’azote, cultivés ou régulièrement bouleversés.
    • Aujourd’hui les phytosociologues (Schubert et al., 2001) distinguent au sein de la classe des Stellarietea mediae, les communautés sur sol neutro-alcalin (ordre des Secalietalia, synonyme : Centauretalia cyani) et sur sol plus ou moins acide (ordre des Spergularietalia arvensis, synonyme : Aperatalia spicae-venti). — (Guillaume Fried, Les espèces messicoles en Alsace, mémoire d’ingénieur, 2004)
    • Enumerar aquí tan sólo las comunidades propias de la clase Stellarietea mediae que constituyen la vegetación característica de las áreas cultivadas, […]. — (ESTUDIO DE IMPACTO AMBIENTAL DEL PLAN GENERAL DE ORDENACIÓN URBANA, 2006)
    • (6.) Ackerunkraut- und kurzlebige Ruderalvegetation (XVI. Klasse: Chenopodietea und XV. Klasse: Secalietea cerealis; auch zusammen Klasse: Stellarietea mediae) — (Joern KIMPEL, Die Vegetation der Parkrasen Münchens, 2002, p.149)
    • The surveyed vegetation is ascribed to the classes Papaveretea rhoeadis and Stellarietea mediae, whose floristic autonomy is here discussed, and to the orders Aperetalia spicae-venti and Papaveretalia rhoeadis for the former, Polygono-Chenopodietalia polispermi, Solano-Polygonetalia convolvuli, Thero-Brometalia and Urtico-Scrophularietalia peregrinae for the latter class. — (S. Brullo, G. Giusso del Galdo, & Al., A survey of the weedy communities of Sicily, dans Annali di Botanica nuova serie, vol.7, 2007)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • E. Häfliger et J. Brun-Hool, Groupements d’adventices d’Europe, Documenta CIBA-GEIGY
  • Marcel Bournérias, Guide des groupements végétaux de la région parisienne, 1968