Symèthe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin Symaethus.

Nom propre [modifier le wikicode]

Symèthe \Prononciation ?\ masculin

  1. (Géographie) Fleuve de Sicile coulant près de Syracuse.
    • Le monument de Marcellus est à l’extrémité de cet isthme de Magnisi. On nomme dans le pays Aguglia, l’aiguille, cette colonne dont il ne reste que la vaste base, et qui fut élevée en commémoration de la victoire remportée par Marcellus sur les Syracusains. Un tremblement de terre la renversa en 1542. Le Symèthe coule près de là. C’est le plus complet des monumens de Syracuse, si l’on excepte le temple de Minerve, dans Ortygie, édifice entièrement défiguré par sa transformation en cathédrale. — (« La Sicile », dans La Revue des deux mondes, 1840)
    • Le fils d’Arcens marchait, fier de son éclatante armure, de sa chlamyde brodée par l’aiguille, et teinte du sombre incarnat de la pourpre ibérienne ; plus fier encore de sa beauté. Arcens, son père, avant de l’envoyer aux combats, l’avait élevé dans un bois consacré à Cybèle, sur les bords du fleuve Symèthe, là où est le riche et propice autel de Palicus. — (Virgile, L’Énéide)
  2. Dieu-fleuve associé à ce cours d’eau.

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]