TERF

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Sigle) Initiales de « Trans exclusionary radical feminist ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
TERF TERFs
\tɛʁf\

TERF \tɛʁf\ masculin et féminin identiques

  1. (Néologisme) (Péjoratif) Féministe revendiquant des idées que d’autres féministes considèrent comme transphobes, tels que le rejet de l’affirmation selon laquelle les femmes trans sont des femmes, l’exclusion des femmes trans des espaces féminins et l’opposition à la législation sur les droits des personnes trans.
    • Certaines militantes refusent qu'un ressenti d'identité de genre suffise à déterminer qui est une femme. Connues sous le nom de «TERF», elles préfèrent se définir comme «critiques du genre». — (Claire Levenson, “Qu’est-ce qu’une femme ?”, la question qui oppose activistes trans et féministes radicales, dans Slate, 6 janvier 2020 [texte intégral])
    • Elle y évoque les accusations qui sont portées contre elle, et répond notamment au terme de « TERF » qui lui est parfois donné : un acronyme pour trans-exclusionary radical feminist, qui désigne des personnes qui estiment que les luttes trans invisibilisent les luttes pour les droits des femmes. — (Mathilde Loire, Les fans de « Harry Potter » secoués par les propos jugés transphobes de J. K. Rowling, dans Le Monde, 15 juin 2020 [texte intégral])
    • Sur le collage ayant déclenché sa colère, on peut y lire le jeu de mots : «Des sisters pas des cisterfs.» La contraction entre «cis» et «terf» est un jeu de mots militant que l’on pourrait traduire dans ce contexte par «des alliées, pas des oppresseuses». Le terme «cis» s’oppose à celui de «trans», il fait référence aux personnes cisgenres, c’est-à-dire dont le genre est en adéquation avec le sexe assigné à la naissance. «Terf» étant l’acronyme anglais de «trans-exclusionnary radical feminist», comprendre : des féministes qui ne reconnaissent pas les femmes trans comme des femmes et qui, de fait, les excluent des combats féministes. — (Quel est le point de départ de la polémique sur la place des trans dans le féminisme ?, dans Libération, 13 février 2020 [texte intégral])
    • Qu’on ne s’y trompe, les TERF, FART, ou gender critical, en voulant s’en prendre aux personnes trans, n’ont pas à cœur de défendre toutes les femmes. Leur récupération par l’extrême droite montre que leurs cibles incluent par exemple les travailleuses du sexe et toute forme de militantisme prosexe. — (Maëlle Le Corre, "Pourquoi des TERF ont disrupté la Marche des fiertés, et pourquoi nous devons répondre à leur haine", 2021 → lire en ligne)

Notes[modifier le wikicode]

Les personnes auxquelles il est fait référence avec le mot TERF rejettent généralement le terme ou le considèrent comme une insulte[1].

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
TERF TERFs
\tɛʁf\

TERF \tɛʁf\ masculin et féminin identiques

  1. (Néologisme) (Péjoratif) (LGBT) Qui se revendique féministe et exclut les personnes trans.
    • Un groupe d’activistes TERF armées se montra à un concert d’Olivia Records, pour assassiner Sandy Stone, femme trans out et membre d’Olivia Records. — (Pauline Lamotte, Garance Ode, Anthony Vallez, "Féminisme et néologismes", 2020 → lire en ligne)
  2. (Néologisme) (Péjoratif) (LGBT) Relatif au mouvement excluant les personnes trans.
    • L’idéologie TERF défend une conception biologisante et essentialiste de la femme : on est une femme parce qu’on est née femme et qu’on subit des violences en raison de notre condition de femme. — (Maëlle Le Corre, "Pourquoi des TERF ont disrupté la Marche des fiertés, et pourquoi nous devons répondre à leur haine", 2021 → lire en ligne)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • TERF sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Marie Slavicek, Prostitution, port du voile, GPA… Ces sujets qui divisent les mouvements féministes, dans Le Monde, 13 aout 2020 :
    « Le terme [TERF] contient une connotation péjorative. Certains y voient une insulte, et préfèrent se décrire comme « critiques du genre ». »

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
TERF
\tɜːf\
ou \tɝf\
TERFs
\tɜːfs\
ou \tɝfs\
Slogan : Le féminisme est intersectionnel, non aux TERFs, non aux SWERFs.

TERF \tɜːf\ (Royaume-Uni) ou \tɝf\ (États-Unis)

  1. (Néologisme) Féministe qui exclut les personnes trans.
    • To some, TERF is a slur; to others, a descriptive. — (Dawn Ennis, J.K. Rowling Comes Out As A TERF, dans Forbes, 19 décembre 2020 [texte intégral])

Notes[modifier le wikicode]

Les personnes auxquelles il est fait référence avec le mot TERF rejettent généralement le terme ou le considèrent comme une insulte[1][2].

Adjectif [modifier le wikicode]

TERF \tɜːf\ (Royaume-Uni) ou \tɝf\ (États-Unis)

  1. (Néologisme) Relatif à un courant féministe qui exclut les personnes trans.
    • Rowling, with her tweet, has revealed her allegiance to TERF ideology, and what she calls “sex essentialism”. — (Dawn Ennis, J.K. Rowling Comes Out As A TERF, dans Forbes, 19 décembre 2020 [texte intégral])
    • The application of the term has shifted somewhat over time to encompass most people espousing trans-exclusionary politics that follow a particular “TERF logic,” regardless of their involvement with radical feminism. — (Edie Miller, Why is British media so transphobic, dans The Outline, 5 novembre 2018 [texte intégral])

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • TERF sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Claire Heuchan, If feminist Linda Bellos is seen as a risk, progressive politics has lost its way, dans The Guardian, 6 octobre 2017 [texte intégral] :
    « Online, it often appears alongside violent rhetoric: punch a Terf, stab a Terf, kill a Terf. This language is used to dehumanise women who are critical of gender as part of a political system. Many of the women called Terf are lesbian. These lesbians are increasingly demonised by the wider LGBT+ community, or ignored in order to avoid the controversy altogether. »
  2. Colleen Flaherty, ‘TERF’ War, dans Inside Higher Ed, 289 aout 2018 [texte intégral]