Teilung

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de teilen (« diviser, partager ») avec le suffixe -ung.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif die Teilung die Teilungen
Accusatif die Teilung die Teilungen
Génitif der Teilung der Teilungen
Datif der Teilung den Teilungen

Teilung \ˈtaɪ̯lʊŋ\ féminin

  1. Division d’un ensemble en au moins deux parties.
    • Viele Zyprer hoffen, die Teilung ihrer Insel zu überwinden.
      De nombreux Chypriotes espèrent dépasser la division de leur ile.
  2. En particulier deutsche Teilung ou Teilung Deutschlands Division de l’Allemagne de 1949 à 1990, date de la Réunification allemande.
    • "An Grass trauen sie sich nicht ran. Der große Rauner faselt von Auschwitz, dass uns die Ermordung der Juden verpflichte, die Teilung aufrechtzuerhalten. (...) Was die Teilung Deutschlands mit Auschwitz zu tun hat, kann einem niemand erklären." — (Kempowski Hamit)
      Ils n’osent pas contester Grass. Ce grand bavard débite ses âneries sur Auschwitz, l'assassinat des juifs nous obligerait moralement à garder la division du pays. (...) Personne ne pourra vous expliquer ce que la division de l’Allemagne a à voir avec Auschwitz.
  3. (Mathématique) Division.
    • Bei der Teilung von 24 durch 5 bleibt ein Rest von 4.
      La division de 24 par 5 donne un reste de 4.
  4. Partage.
    • Bei der Teilung des Erbes gab es Streit.
      Il y a eu des disputes lors du partage de l’héritage

Prononciation[modifier le wikicode]