Terre de Van-Diémen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Du nom d’Antonio van Diemen, qui fut son gouverneur.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Terre de Van-Diémen
\Prononciation ?\

Terre de Van-Diémen \Prononciation ?\ féminin

  1. (Géographie) (Désuet) Dénomination ancienne de la Tasmanie.
    • Dumont d’Urville se proposait, après une relâche de quelques jours à Hobart-Town, de se rendre de nouveau à la Nouvelle-Zélande ; mais comme il arrivait à la capitale de la Tasmanie ou Terre de Van-Diémen, un pilote anglais, qui était monté à bord pour conduire le navire au mouillage, lui demanda dans la conversation s'il avait eu des nouvelles de La Pérouse. — (Histoire illustrée des grands voyages au XIXe siècle : voyages de Dumont d’Urville en Océanie, de Jacquemont dans l’Inde, de Mungo Park, René Caillié, Livingstone et Stanley en Afrique, Rouen : chez Mégard & Cie, 1880, p. 166)
    • Le détroit de Banks, compris entre les îles Furneaux et l’extrémité N. E. de la terre de Van-Diémen, est sain ; mais il n’est point aussi fréquenté ni aussi large que le chenal qui est au N. : il est d’ailleurs en dehors de la route des navires qui, en venant de l’O., vont prendre le détroit de Bass pour se rendre au port Jackson ou dans les autres ports du N. — (James Horsburgh, Instructions nautiques sur les mers de l’Inde, tome I, Imprimerie royale, Paris, 1837, traduit de l’anglais par ‎Le Prédour)
    • Après une courte relâche au port Jackson, où il s’était rendu de la terre de Van Diémen, le Research fit voile pour la Nouvelle-Zélande […]. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, t. 1)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Tasmanie sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg