Ubu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : ubu

Conventions internationales[modifier]

Symbole [modifier]

Ubu invariable

  1. (Chimie) Symbole chimique de l’unbiunium, nom systématique provisoire.

Apparentés étymologiques[modifier]

Noms systématiques des éléments
Numéro Symbole Nom
101 Unu unnilunium
102 Unb unnilbium
103 Unt unniltrium
104 Unq unnilquadium
105 Unp unnilpentium
106 Unh unnilhexium
107 Uns unnilseptium
108 Uno unniloctium
109 Une unnilennium
110 Uun ununnilium
Numéro Symbole Nom
111 Uuu unununium
112 Uub ununbium
113 Uut ununtrium
114 Uuq ununquadium
115 Uup ununpentium
116 Uuh ununhexium
117 Uus ununseptium
118 Uuo ununoctium
119 Uue ununennium
120 Ubn unbinilium

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Avril 1896) Variante potache de Hébert[1], mot, et personnage, créé par Alfred Jarry pour la pièce de théâtre Ubu roi.

Nom propre [modifier]

Véritable portrait de Monsieur Ubu, par Alfred Jarry (1896).

Ubu \yby\ masculin

  1. (Par ellipse) (Au singulier) La pièce de théâtre Ubu roi.
    • Il fallait voir, le jeudi 10 décembre 1896, tous ces pauvres petits bonhommes et toutes ces pauvres petites bonnes femmes, esthètes infortunés des deux sexes qui, l’œil noyé, tendaient le cou et ouvraient à demi la bouche pour communier en l'honneur d’Ubu. (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.34)
  2. (Littérature) Despote cynique, cruel, stupide, cupide, mesquin et vulgaire.
    • Père Ubu. — Merdre.
      Mère Ubu. — Oh ! voilà du joli, Père Ubu, vous eſtes un fort grand voyou.
      (Alfred jarry, Ubu roi, 1896)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

  1. Ubu sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg