Utilisateur:Castoretpollux/page brouillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : XXX

Moyen français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

XXX \Prononciation ?\ féminin pluriel

  1. Variante orthographique de ostiaire.
    • source| w|François smcp|Rabelais, , «  w|Gargantua  », chapitre

— (François Rabelais,«  Gargantua  », chapitre 2)

Moyen français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

\Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

==========================================================[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir os, ostis et ostiarius Vient du latin ostiarius «portier, concierge», en latin médiéval «portier des ordres mineurs» , dérivé de de ostium «entrée, porte», lui-même de os, oris «bouche, ouverture, entrée»;

Locution nominale [modifier le wikicode]

ostiaire \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante orthographique de hostiaire.
    • Par des farces de nuit ton front est épié,
O Juste! Il faut gagner un toit. Dis ta prière,
La bouche dans ton drap doucement expié;
Et si quelque égaré choque ton ostiaire,
Dis : Frère, va plus loin, je suis estropié!

— (Arthur Rimbaud, “L'homme juste”)

  1. Portier
    • Les historiens parlent assez rarement des ostiaires, personnages de mince importance, étant donné leur office d'huissiers et d'introducteurs. — (Rodolphe Guilland, Recherches sur les institutions byzantines (1967), «  L'ostiaire »)

Variantes[modifier le wikicode]

======================================================[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir os, ostis et ostiarius Vient du latin ostiarius «portier, concierge», en latin médiéval «portier des ordres mineurs» , dérivé de de ostium «entrée, porte», lui-même de os, oris «bouche, ouverture, entrée»;

Locution nominale [modifier le wikicode]

hostiaire \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante orthographique de ostiaire.
    • d'énormes candelabres , des statues de grandeur naturelle , les vases sacrés, les calices, les patènes, les hostiaires sont en argent et même en or massif, enrichis avec profusion des pierres précieuses les plus rares.— (Adriano Balbi, Abrégé de Géographie)

Variantes[modifier le wikicode]

==============================================================[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir os, ostis et ostiarius Vient du latin ostiarius «portier, concierge», en latin médiéval «portier des ordres mineurs» , dérivé de de ostium «entrée, porte», lui-même de os, oris «bouche, ouverture, entrée».

Nom commun [modifier le wikicode]

hostiaire \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante orthographique de ostiaire.
  2. Portier
    1. (Byzance) Fonction de portier, huissier (impérial ou royal).
    2. Portier ecclésiastique (ordres mineurs)
      • puis les sous-diacres, lecteurs, psalmistes, exorcistes, acolytes et ostiaires, revêtus seulement des ordres mineurs.
  3. (Anjou) Hospice, maison de refuge.
  4. Mendiant qui reste à la porte.
  5. Guide
  6. Ciboire, boîte à hosties avec couvercle.(vérifier)
    • L'an 1572 et le xie jour du mois d'avril, ung hostiaire d'argent surdauré aulx armes du pape Urbain Ve, a esté remis dans le grand haultel de l'esglise cathédrale de Mende

Références[modifier le wikicode]

==========================================[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir os, ostis et ostiarius Vient du latin ostiarius «portier, concierge», en latin médiéval «portier des ordres mineurs» , dérivé de de ostium «entrée, porte», lui-même de os, oris «bouche, ouverture, entrée».

Nom commun [modifier le wikicode]

ostiaire \Prononciation ?\ masculin

  1. Portier; garde de la porte.
    • les évêques souverains du premier siège de Rome (...) furent les premiers qui introduisirent au clergé et consacrèrent à Dieu les ostiaires , ou huissier et portier, les lecteurs les adjuteurs, ou exorcistateurs, les acolithes, sous diacres, c'est à dire lévites en l'église — (François de Belleforest, de l'invention des choses, Modèle:XVIe)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]