Wiktionnaire:Actualités/086-mai-2022

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Autres langues :
  • français

Actualités du Wiktionnaire

Numéro 86 — mai 2022
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un journal mensuel sur le Wiktionnaire, les dictionnaires et les mots. Il est publié en ligne depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Pour les commentaires, critiques ou suggestions, voir la page de discussion.

Mante.

Une mante orchidée (Hymenopus coronatus) photographiée par Thomas Quine (cliquez pour voir la photographie en entier).

Brèves d’ici

  • En français, les noms propres ont-ils une forme au pluriel ? Les noms de personnes ne s’accordent pas, mais qu’en est-il des noms de villes ? Le mot France semble plutôt invariable, mais il arrive que l’on rencontre pourtant des phrases parlant de deux Frances. La description des phénomènes grammaticaux rares et occasionnels est une difficulté pour un dictionnaire.
  • Une autre difficulté dans le Wiktionnaire concerne le choix des illustrations, et notamment pour les expressions pour lesquelles il existe un sens propre et un sens figuré. Une illustration trop littérale ne facilitera pas la compréhension du sens en usage, et il est rare de pouvoir trouver des illustrations qui couvrent en même temps les deux usages comme dans avoir la banane. Est-il souhaitable de présenter des illustrations littérales même quand elles n’aident pas à comprendre le sens figuré ? Quelles préconisations adopter ? Si ce sujet, ou le précédent, vous intéresse, n’hésitez pas à poursuivre la réflexion collective !
  • Keymap9 rapporte dans la Wikidémie les nouveaux termes pour les jeux vidéos proposés par la commission d’enrichissement de la langue française, publiés au Journal officiel en France. Ces termes sont pensés pour supplanter les emprunts à l’anglais, très courant dans ce vocabulaire. Une toute autre démarche est celle du lexicographe Iván Ramírez Sánchez qui présente dans un article en espagnol les emprunts fait en espagnol et la nécessité pour les lexicographes de les décrire, citant « farmear », « farmer » en français, de l’anglais « farm » ou « banear », « bannir », de l’anglais « ban ». Il termine l’article avec une belle phrase : « Trataremos de seguirle el ritmo, mientras podamos. Y para ello, tendremos que seguir looteando palabras. » [Nous tâcherons de suivre le rythme, autant que possible. Et pour cela, nous looterons des mots sans relâche.]


Statistiques

Du 20 avril au 20 mai 2022

Circle-icons-arrow-up.svg + 40 287 entrées et 104 langues modifiées pour atteindre 4 582 280 entrées et 1 291 langues avec au moins cinq entrées.

Circle-icons-typography.svg + 1 991 entrées en français pour atteindre 400 796 lemmes et 618 485 définitions.

Circle-icons-bar-chart.svg Les cinq langues qui ont le plus avancé, outre le français, sont l’allemand (+ 19 143 entrées), le same du Nord (+ 7 968 entrées), l’ukrainien (+ 5 965 entrées), le sicilien (+ 1 224 entrées) et le gallo (+ 473 entrées).

Circle-icons-typography-ar.svg Une nouvelle langue : le koi (+2).

Circle-icons-quote.svg + 4 031 citations ou exemples en français pour atteindre 522 164.

Circle-icons-camera.svg + 309 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les pages principales du Wiktionnaire, pour atteindre 60 675.


Du 30 avril au 31 mai 2022

Circle-icons-speaker.svg + 18 001 sections de langue contenant au moins une prononciation audio (dont 32 pour le français) pour atteindre 354 383 sections de langue contenant au moins une prononciation audio pour 141 langues (dont 136 117 pour le français).

Icons8 flat mind map.svg + 1 nouveau thésaurus ce mois-ci, pour un total de 1 107 thésaurus dans 69 langues dont 809 thésaurus en langue française. Le nouveau thésaurus est autour du tatouage par Noé.

Structure du site icône.svg + 1 domaine sémantique en français ce mois-ci, le lexique du tatouage.

Circle-icons-trends.svg Wikiscan et Wikistats donnent chaque mois accès à beaucoup de mesures, dont la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.

Circle-icons-calendar.svg + 10 mots créés sur les 38 proposés dans les Mots du jour !

Brèves d’ailleurs

  • Comme chaque année, les éditions Le Robert et Larousse publient des communiqués de presse indiquant les nouveaux mots qui figureront dans leurs futures publications estivales, titrées de l’année à venir. La communauté du Wiktionnaire collecte les mots mentionnés par ces communiqués et constate le nombre de termes déjà décrits dans le Wiktionnaire. Le travail de veille des équipes de ces dictionnaires permet chaque année d’identifier des termes et sens non encore décrits dans le Wiktionnaire, qui peuvent l’être grâce à ces publications. La presse et les réseaux socio-numériques se sont surtout intéressés cette année à l’intégration dans le Robert du terme iel, déjà présent dans la version numérique avec une variante orthographique qui n’a pas été conservée dans la version imprimée. Mentionnons un court entretien avec la directrice de rédaction du Petit Robert ainsi que deux intéressantes critiques depuis le point de vue québécois, par Jean-Benoît Nadeau et par Stéphane Baillargeon. La liste complète des ajouts faits dans ces dictionnaires n’est pas publique, mais elle est annuellement réalisée manuellement et documentée par deux chercheurs qui mettent à jour un outil comparatif, Corpus DiCo.
  • La communauté du Wiktionnaire anglophone (Wiktionary) discute ce mois-ci de l’indication « dialectal » au début des définitions, qui est vague et imprécise, mais difficile à remplacer lorsque les informations manquent pour une documentation précise. Le problème est le même dans le Wiktionnaire francophone pour l’indication « régionalisme » qui ne précise pas les régions concernées, faute d’informations plus précises.
  • Dans une publication de recherche, Khishigsuren et ses collègues présentent une approche originale pour améliorer la traduction interlingue. Ils étudient le champ sémantique des relations familiales en se basant d’une part sur les analyses typologiques qui décrivent l’ensemble des critères possibles selon les langues, et d’autres part sur les vocabulaires décrits dans différentes ressources lexicographiques dont le Wiktionnaire anglophone. Ils vérifient les mots décrits et les mots oubliés à l’aide d’une dizaine d’informateurs qui identifient dans le Wiktionnaire anglophone des mots plutôt rares à l’usage tel qu’adelphe qui est habituellement identifié comme un manque lexical, ainsi que des termes non décrits pour des langues moins bien documentées. Ils espèrent que leur outil, entièrement libre, permettra d’améliorer les traductions en identifiant mieux les manques, mais il faudra d’abord étendre la méthode vers d’autres champs lexicaux.


À voir ou écouter

Quelques émissions audio ou vidéo sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

Psyché.

Fourreau d’une psyché lustrée (Psyche casta), mise en ligne par Katja Schulz sur Flickr sous licence libre.

Les collaborations de la semaine de mai

Ces suggestions, affichées sur la page d’accueil, ont été proposées par Noé et Sebleouf. Merci de leurs contributions aux personnes qui ont créé ces nouvelles entrées, Henri Pidoux, Destraak et une personne sans compte utilisateur ! applau

Semaine 17 (25 avril au 1er mai 2022)

Est-ce que vous rêvez de super-pouvoirs ? Connaissez-vous le pouvoir calorifique, le pouvoir éclairant, le pouvoir polarisant, le pouvoir sucrant, le pouvoir symbolique, le pouvoir vulnérant ?

Semaine 18 (2 au 8 mai 2022)

Connaissez-vous tous les sous-genres des littératures de l’imaginaire ? Quelques-uns manquent encore d’une définition dans le Wiktionnaire : dieselpunk, fantasy urbaine, new weird, science fantasy, space fantasy, techno-thriller.

Semaine 19 (9 au 15 mai 2022)

Définir tous les mots de toutes les langues, c’est pas de la tarte ! Et il reste tant à découvrir ! Tarte au libouli, tarte à la farlouche, tarte au maton, tarte au me’gin, tarte brésilienne, tarte à la Mode, tarte au riz, …

Semaine 20 (16 au 22 mai 2022)

Le vocabulaire du tatouage réunit des techniques, des formes d’art et des traditions. Bien des termes restent à documenter : handpoke, linework, dotwork, tatouage lumière noire, détatouage, mehndi.

Semaine 21 (23 au 29 mai 2022)

Connaissez-vous les spécialités culinaires azerbaïdjanaises ? Cette semaine allons-nous manger chekerboura, chigirtma, joshpara, lavangi, soudjouk ou soumalak ?

Semaine 22 (30 mai au 5 juin 2022)

Quand vous n’avez pas toutes les informations, comment faites-vous ? à l’estime, aux instruments, au lance-pierre, avec les moyens du bord, au bagout, … ?

Semaines suivantes

En juin : de la littérature numérique, des poissons-grenouilles, du chaud et du froid !

Le Wiktionnaire en classe ?

Le lectorat du Wiktionnaire n’est pas traqué et aucune étude n’a été menée pour en identifier sa composition. Il parait cependant probable que se trouve en son sein des enseignants de langue et des élèves, un public habituellement intéressé par les dictionnaires. Que ce soit dans l’apprentissage du français comme langue maternelle, l’apprentissage du français comme langue seconde (au sein de l’école, de cours pour adultes ou en autodidacte) ou encore pour l’apprentissage d’autres langues, le Wiktionnaire contient des connaissances sur la langue utiles. Celles-ci sont majeures sur le lexique et mineures sur la grammaire (classes de mots, conjugaisons des verbes), la prononciation (seulement les mots en isolation, manque l’intonation) et la littérature grâce aux exemples. Ces informations ne sont cependant pas préparées spécifiquement pour ce lectorat. Les efforts de clarté et d’explication du sens des mots sont divers selon les pages du Wiktionnaire, et les explications sur la manière d’utiliser les mots sont rares, la navigation se fait par recherche ou au petit bonheur la chance, en suivant les liens. Les quelques tutoriels proposés dans le Wiktionnaire sont orientés vers la contribution et non vers la consultation.

Quel usage du Wiktionnaire en classe alors ? Est-ce un dictionnaire adapté ? Quels contenus sont les plus intéressants, et quelle expérience de lecture est souhaitable ? Plusieurs travaux de recherche ont tenté de répondre à ces questions, sur les dictionnaires en général, les outils collaboratifs, ou spécifiquement pour le Wiktionnaire. Par exemple, le mémoire de master de Sophie Comeau, Partager le savoir du lexicographe : extraction et modélisation ontologique des savoirs lexicographiques, défendu en 2009. Elle met l’accent sur la nécessité de former des enseignants à la pratique lexicographique afin qu’ils puissent mieux appréhender la manière dont sont rédigés les dictionnaires, et ainsi mieux en expliquer le contenu. Cette dimension d’apprentissage empirique des enseignants par l’observation participative n’est aujourd’hui pas portée ni accompagnée au sein du Wiktionnaire, et la mise en place d’un tel dispositif semble devoir venir des spécialistes en didactique plutôt que du contributorat.

Un autre aspect encore peu exploré est celui d’accompagner les apprenants et apprenantes de langues dans la pratique documentaire et rédactionnelle utilisée pour alimenter le Wiktionnaire en nouveaux exemples, nouvelles illustrations ou nouvelles définitions. Plus largement, tout ce qui est englobé sous le nom de contribution. Ces pratiques existent déjà occasionnellement. De nombreux contributeurs et contributrices ont ainsi débuté la contribution sur des langues étrangères pour fixer leurs apprentissages, sans accompagnement spécifique au sein du projet. Ces contributions peuvent s’inclurent de plusieurs manières au sein d’un parcours d’apprentissage, même dans l’apprentissage du français comme langue maternelle par des jeunes, et c’est la spécialité du Dico des ados, qui propose des pages d’aide dédiées aux utilisations en classe et à l’accompagnement du jeune contributorat.

Il est cependant difficile de développer des pages d’aide et de conseil pour la formation individuelle ou collective à l’aide d’ateliers, de séances d’initiation ou de séquences pédagogiques, car les parcours ont été personnels et le plus souvent non encadrés. Plusieurs expérimentations ont pu être menées ces dernières années, dont les Actualités se sont fait l’écho, mais personne au sein du contributorat n’a encore été en mesure de les synthétiser et de les transformer en des pages d’aide utiles, faute de théorisation et de compétences en didactique. Ce sont ainsi deux voies à explorer, qui pourraient permettre d’accroitre le lectorat, car au-delà de l’apprentissage individuel pourrait émerger parfois un intérêt pour la lexicographie qui perdurerait par des contributions au long cours.
— une chronique par Noé
Papillon.

Un papillon-feuille de Boisduval qui ressemble à une feuille les ailes repliées, photographié par 旭宏 林.


Courrier du lectorat

J'ai trouvé intéressante la chronique Le Wiktionnaire en classe ? Je n'avais jamais envisagé que des apprenants d'une langue puissent documenter leurs apprentissages dans le dico libre. Cantons-de-l'Est (discussion) 3 juin 2022 à 09:21 (UTC)[répondre]