Wiktionnaire:Gestion des catégories/2020

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raccourcis [+]
WT:GC
WT:GCAT
Wiktionnaire:Maintenance et nettoyage (C)
Gestion des catégories | Gestion des modèles | Pages à formater | Pages à fusionner | Questions techniques
Pages à supprimer rapidement | Pages proposées à la suppression | Pages proposées au renommage | Wikidémie
Ajouter un nouveau message en bas de page
Outils :
  • Wiktionnaire:Catégories
  • Special:CategoryTree
  • HotCat : gadget permet de changer, rajouter ou supprimer des catégories dans un article, de manière très pratique.
  • PetScan, pour fouiller une arborescence, ou lister les éléments appartenant à plusieurs catégories données.
  • AWB qui nécessite d’être téléchargé sous Windows.


Catégorie:Prison[modifier le wikicode]

Peu convaincu que le terme cachot entre parfaitement dans Catégorie:Lexique en français de la justice, je propose de l'intégrer dans une nouvelle catégorie correspondant à d:Q7214719. JackPotte ($) 3 janvier 2020 à 12:47 (UTC)

L’un n’empêche pas l’autre. Mais il faudrait appeler la catégorie Catégorie:Prisons avec un s si elle est destinée à grouper les différents types de prisons. Il y a de quoi la remplir (par exemple QHS…) Lmaltier (discussion) 3 janvier 2020 à 16:25 (UTC)
En fait je pensais à un champ lexical plus générique, tel que Catégorie:Lexique en français des prisons. JackPotte ($) 3 janvier 2020 à 20:31 (UTC)
En tant que sous-catégorie de Catégorie:Lexique en français de la justice ? Lmaltier (discussion) 3 janvier 2020 à 20:42 (UTC)
Pourquoi pas. JackPotte ($) 3 janvier 2020 à 21:14 (UTC)
Finalement, c’est Catégorie:Lexique en français de la prison qui a été créé Face-smile.svg Noé 15 janvier 2020 à 13:37 (UTC)

Réorganisation des catégories de lexiques[modifier le wikicode]

Bonjour,

Je vous informe que je vais, à l’aide d’une arborescence établie par Noé et Antoine dans le cadre du Dictionnaire des francophones (consultable ici), réorganiser les catégories concernant les lexiques. Ne vous étonnez donc pas si je « pollue » vos listes de suivi ou les modifications récentes. Ce sera mon premier chantier. Cordialement, Seb en Résidence (2IF) (discussion) 6 janvier 2020 à 16:01 (UTC)

Ouais, l’idée c’est que l’on puisse avoir facilement accès à la liste complète des lexiques d’une part, ainsi qu’à une arborescence efficace d’autre part. Aujourd’hui, c’est un peu mélangé, et je trouve que c’est difficile de savoir si une catégorie existe ou non, ni où elle est rangée. Si vous avez déjà un peu creusé le sujet, vos avis sont intéressant dès maintenant. Pour ma part, je pense que l’on pourra discuter des choix d’organisation plus facilement une fois que ça sera déjà un peu nettoyé Face-smile.svg Noé 6 janvier 2020 à 16:37 (UTC)

Union européenne et OTAN[modifier le wikicode]

Bonjour. Après avoir commencé à ranger quelques domaines, je me trouve confronté à deux intrus : Catégorie:français de l’OTAN et Catégorie:français de l’Union européenne (existant aussi pour 24 autres langues). On est d’accord qu’il faudrait les renommer en « lexique en français de l’… » ? On y trouve le vocabulaire lié à ces organisations, et non le vocabulaire parlé dans cette région (puisque ce ne sont pas des régions, et que pour l’UE, « français d’Europe » est davantage pertinent). En sus de la création de ces deux domaines, pensez-vous qu’ils auraient mieux leur place sous « diplomatie », « relations internationales », directement sous « politique » ou bien ailleurs ? Seb en Résidence (2IF) (discussion) 7 janvier 2020 à 13:35 (UTC)

Euh, moi je comprend ces catégories comme étant la liste des termes utilisé dans ET part les membres de ces institutions, suffisamment grandes pour générer des vocabulaires et des usages spécifiques. — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 7 janvier 2020 à 16:04 (UTC)
Lyokoï, tu veux dire que tu as l’impression que ce sont des argots, et que tu les mettrais sous Catégorie:Termes argotiques en français ? Face-smile.svg Noé 7 janvier 2020 à 16:08 (UTC)
Pas que des sociolectes, mais avec aussi des constituantes géographiques virtuelles notamment. — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 7 janvier 2020 à 16:15 (UTC)
J’ai pas compris ce que tu y perçois qui ne soit pas aussi dans des domaines. Genre, le lexique de la CB, c’est pas mal situé aussi, mais ça forme un domaine, une activité partagée ayant un ensemble de termes propres. Là ça me paraît la même chose Face-smile.svg Noé 7 janvier 2020 à 16:21 (UTC)
Mmmmh, je pense qu’on peut les considérer comme un lexique spécifique… — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 7 janvier 2020 à 16:39 (UTC)
Quand on regarde le contenu de ces catégories, je pense que les renommer Lexique en français… est logique. Il ne s’agit pas du tout de termes français utilisés en "europanto", comme on pourrait peut-être le croire pour une catégorie français de l’Union européenne. Oui, les institutions génèrent des vocabulaires et des usages spécifiques, mais l’usage de ces termes ne relève du jargon spécifique que dans certains cas, ils sont le plus souvent aussi utilisés par des personnes ne faisant pas partie de la Commission européenne. On pourrait créer en plus des nouvelles catégories style Jargon de l’Union européenne en français en plus de ces "lexiques", et y mettre par exemple like-minded. Lmaltier (discussion) 7 janvier 2020 à 16:24 (UTC)
Je suis d’accord, sauf sur l’intitulé, qui, pour suivre les noms similaires, serait plutôt Catégorie:Argot de l’Union européenne en français avec le modèle qui va bien {{argot UE}} qui irait dans Catégorie:Modèles d’argot Face-smile.svg Noé 7 janvier 2020 à 16:31 (UTC)
Pour Pour le renommage, j’allais ouvrir une nouvelle section pour le proposer. Argot ou Lexique, les deux me paraissent bons. — Automatik (discussion) 11 janvier 2020 à 22:05 (UTC)

Séparation de Grammaire en deux[modifier le wikicode]

Les lexiques de la grammaire ont comme catégorie mère Catégorie:Grammaire, ce qui correspond à la façon de faire des autres lexiques. Sauf que cette catégorie est aussi la catégorie mère de plein de choses d’autres. Nous proposons de séparer la catégorie en deux en mettant toute la première liste (Noms, Verbes, Mots suivis du datif, Termes généralement masculins, etc.). Seb propose que cette nouvelle catégorie s’intitule Catégorie:Mots. Des oppositions ? Face-smile.svg Noé 7 janvier 2020 à 15:57 (UTC)

C’est logique. Mais, comme toutes nos catégories, ou quasiment, sont constituées de mots, la nouvelle catégorie serait la catégorie mère de toutes les autres ? Si la réponse est non, ce serait mieux de choisir, par exemple, Mots par caractéristiques grammaticales, ou quelque chose dans cette idée. Lmaltier (discussion) 7 janvier 2020 à 16:10 (UTC)
« catégorie:Types de mots » ? — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 7 janvier 2020 à 16:13 (UTC)
Je vous invite à aller voir la liste des catégories concernées et à voir si ça vous paraît des étiquettes idéales pour les englober toutes. C’est une métacatégorie qui me semble être efficace sous l’intitulé "Mots" au sein de Catégorie:Espace principal Face-smile.svg Noé 7 janvier 2020 à 16:21 (UTC)
La catégorie Catégorie:Espace principal, c’est déjà la catégorie des mots, elle contient par exemple des sous-catégories Mots de sens incertain, Régionalismes, etc. C’est pour ça que le nom me gêne. Lmaltier (discussion) 7 janvier 2020 à 16:31 (UTC)
Clairement la sous-cat dédiée aux catégories grammaticales et autres particularités ne devrait pas s’appeler catégorie:mot. l’autre peut s’appeler catégorie:lexique de la grammaire par langue. — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 7 janvier 2020 à 16:43 (UTC)
L'astuce de désambiguïsation "par langue" est très peu répandue (deux catégories) et me semble faire cache-misère. Je propose plutôt pour les types de mot un nom plus académique (et au pluriel à l'image des thématiques) : Catégorie:Natures grammaticales. JackPotte ($) 7 janvier 2020 à 20:25 (UTC)
Bonjour. J’ai proposé le nommage en Catégorie:Mots en passant par l’œil naïf du lecteur, qui ne connait pas forcément les détails des nommages grammaticaux. À la lecture de vos remarques, je constate que ce nommage pose plusieurs problèmes, et qu’en effet, il est préférable d’opter pour un nommage plus strict et plus juste pour désigner l’ensemble des objets grammaticaux. J’aime bien la proposition de JackPotte (d · c · b) en ce sens. Cordialement, Seb en Résidence (2IF) (discussion) 8 janvier 2020 à 08:20 (UTC)
Le nom Nature grammaticale convient en effet pour un certain nombre de sous-catégories, mais pour des catégories comme Mots suivis de l’accusatif, la proposition de Lmaltier me semble plus adaptée. — Automatik (discussion) 11 janvier 2020 à 22:11 (UTC)
Oui bien sûr, je pense qu'il serait bénéfique de regrouper les natures ensemble et de séparer les "mots suivis de", "mots précédés de", et "termes généralement", par exemple dans Catégorie:Espace principal. JackPotte ($) 12 janvier 2020 à 11:17 (UTC)

Catégorisation du lexique concernant les transports[modifier le wikicode]

Au cours de ma promenade désormais quotidienne dans les fins fonds des catégories de lexique, j’ai remarqué que Catégorie:Transport était rattaché à Catégorie:Mécanique. Cela ne me paraît pas très pertinent, ce thème ayant àmha davantage sa place directement dans « technique » et/ou dans « société ». Qu’en pensez-vous ? Seb en Résidence (2IF) (discussion) 8 janvier 2020 à 13:15 (UTC)

Dans société et technique oui, je pense que les deux sont bons. — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 8 janvier 2020 à 14:24 (UTC)
fait J’ai intégré ce changement dans la nouvelle hiérarchie. Seb en Résidence (2IF) (discussion) 15 janvier 2020 à 13:11 (UTC)

Orgues et lutherie[modifier le wikicode]

Bonjour. Une nouvelle question se pose sur l’organisation des catégories de lexique. C’est un domaine que je ne connais pas, donc je vous informe du problème que je n’arrive pas à résoudre. Nous avons aujourd’hui Catégorie:Lexique en français de la lutherie et Catégorie:Lexique en français des orgues. Cette dernière, vu son contenu (mais cela peut évoluer), relève plutôt de la facture d’orgues que des orgues. Je pose ainsi plusieurs questions :

  • pensez-vous que l’organisation simple « lutherie » et « orgues » directement sous musique convient ?
  • si non, pensez-vous que l’un des deux domaines doit être renommé : « orgues » vers « facture d’orgues » par exemple ?
  • pensez-vous qu’il faudrait une catégorie intermédiaire sous « musique » ? On pourrait ainsi avoir : musique > facture d’instrument > orgues (ou facture d’orgues) + lutherie

Bref vous l’aurez compris, je ne sais pas quoi faire. Qu’en pensez-vous ? Seb en Résidence (2IF) (discussion) 15 janvier 2020 à 13:11 (UTC)

Moi je serai pour tout fusionner dans une catégorie unique facture instrumentale, sous musique Face-smile.svg Noé 15 janvier 2020 à 13:14 (UTC)
Alors, mon point de vue est qu’il faut les catégories « Orgues » et « Facture d’orgues » si l’on a du vocabulaire pour les deux. Je pense que ça doit être le cas, entre, d’un côté organiste, orgue, clavier ou buffet d’orgue et de l’autre organier, facteur d’orgues ou facture d’orgues. Enfin, bien que ce soit des catégories proches, je ne mettrais pas « Facture d’orgues » sous « Musique ». Ça a rapport à la musique, mais ça n’en est pas. Ainsi, « Orgues » et « Facture d’orgues » doivent être reliées par une relation, mais pas une relation d’inclusion. La fabrique d’un instrument ne fait pas partie de la musique. C’est plutôt de la technique ou un autre mot plus proche. Le bonhomme qui fabrique un moulin à poivre ne fait pas la cuisine. Lepticed7 (Venez tcharer !) 15 janvier 2020 à 13:53 (UTC)

Catégorisation du lexique concernant l'héraldique et la vexillologie[modifier le wikicode]

Bonjour,

Je viens de voir que l’héraldique et la vexillologie sont proposées en catégorisation dans Sciences (j’ai déjà évoqué par le passé mon doute sur ce point, mais bon pourquoi pas) et dans Loisirs.

J’avoue ne pas bien comprendre en quoi ces lexiques relèvent du loisir. Sinon, toutes les activités peuvent être considérées comme un loisir.

Si on tient à mettre plusieurs catégories, autant les placer dans histoire à la rigueur (la vexillologie remonte à l’antiquité de manière continue jusqu’à aujourd'hui et l’héraldique est utilisée pour la datation d’œuvres et monuments).

Et si on veut être plus large, on peut aussi mettre l’héraldique dans généalogie voire l’art et la vexillologie dans la politique.

Qu’en dîtes-vous ?

Jpgibert (discussion) 16 janvier 2020 à 09:31 (UTC)

Bonjour Jpgibert, je m’excuse pour le retard de la réponse, je viens seulement de voir ton message… Les catégorisations ont été faites par quelqu’un qui n’était pas du tout expert dans ces domaines, et selon une logique basée sur d’autres dictionnaires, le tout en s’adaptant aux catégories du Wiktionnaire. Il est donc tout à fait logique qu’il y ait des erreurs et des points à rediscuter, et tu fais bien de le faire pour ces sujets-là.
Je suis plutôt d’accord avec toi, et il me semble cohérent de suivre tes suggestions puisque c’est un sujet que tu maîtrises.
Je verrais donc bien « héraldique » dans « histoire » et « art » (je laisserai « généalogie » en catégorie connexe plutôt que mère) ; et « vexillologie » dans « histoire » et « politique ».
Est-ce que ça te convient ? Cordialement, Seb en Résidence (2IF) (discussion) 11 février 2020 à 10:37 (UTC)
Bonjour Seb en Résidence (2IF), merci pour ta réponse et j’en profite pour ajouter dans le sac tout ce que tu fais pour nous aider.
Quand j’ai remonté cette info, il ne s’agissait que d’ouvrir un débat mais la mayo n’a pas prise :)
J’ai eu l’occasion de croiser d’autres wiktionnaristes sur Toulouse qui m’ont semblé également intrigués par la classification "loisir".
Si j’ai évoqué la généalogie c’est parce que je croise énormément de gens en héraldique à être passionnés par les histoires de familles (et quand ça touche aux sangs bleus… le crime de lèse-majesté n’est pas loin quand on pointe du doigt une erreur de blasonnement). Du coup, je me suis dit que ça pouvait faire partie de la réflexion sur l’organisation. La généalogie est liée à l’histoire donc, une simple connexion "horizontale" entre l’héraldique et la généalogie me semble suffisant. L’héraldique étant utilisée en généalogie mais la réciproque n’est pas aussi franche. Encore que la brisure induit clairement une volonté de "filiation" qui va au-delà du sang et peut s’appliquer aux alliances (et dans ce cas, il faut tenir compte des augmentations).
Bref, si on peut établir une relation d’intersection entre ces deux ensembles, il n’y a clairement pas d’inclusion dans un sens ou dans l’autre.
Je te rejoins donc sur ton analyse. Et désolé, j’ai tendance à être un peu prolixe Sourire Jpgibert (discussion) 11 février 2020 à 11:32 (UTC)

Droit français, droit suédois, droit kirghize, etc.[modifier le wikicode]

Bonjour,

Dans le cadre de la proposition de réorganisation des lexiques, également discutée ci-dessus, Seb, Lepticed7 et moi avons commencé à déployer {{catégorisation lexique}} et à faire un peu de tri dans les catégories qui ont des noms différents mais présentent en fait le même contenu, tel que santé et médecine. Dans ce processus nous sommes tombés sur une liste de catégories avec très peu d’entrées : droit français (3), droit suédois (1), droit kirghize.(2), droit albanais (4). D’une part, le lexique du droit se subdivise en spécialités selon ce sur quoi elles portent. D’autre part, il existe autant de droits que de pays, de même qu’il existe autant de pratique de l’ethnologie ou de la philosophie qu’il y a de pays. Nous rangeons déjà les lexiques par langue, mais pas selon les pays de provenance des concepts. Pour cela, nous utilisons des modèles indiquant des pays ou régions, tel que {{France}} ou {{Kirghizistan}}. Nous avons donc remplacé les catégories existantes par des combinaisons de ces deux informations : droit + pays. Par exemple : aksakal, deuxième lecture, bessa.

Nous avons fait de même pour Histoire de France, remplacé par Histoire + France. JackPotte a fait judicieusement remarquer que nous n’avions pas sollicité l’approbation de la communauté avant d’agir. Vous êtes donc invités à vous prononcer sur cette modification ici même Face-smile.svg Noé 6 février 2020 à 13:06 (UTC)

Pour Pour si vous mettez l’information du pays d’origine dans un modèle différent de la localité où est utilisé le mot (variation topolectale). — Lyokoï (Discutons Mort de rire) 6 février 2020 à 13:48 (UTC)
Je vote pour rétablir le travail perdu aujourd'hui :
  1. Reremplir Catégorie:Lexique en français de l’histoire de France qui a été partiellement mélangé avec les 3 000 mots de Catégorie:Lexique en français de l’histoire.
  2. Idem pour Catégorie:Droit français des sociétés en français.
JackPotte ($) 6 février 2020 à 14:32 (UTC)
Bonjour. Je comprends tout à fait ton avis sur l’histoire de France, il est possible de le conserver en annulant ce que j’ai pu retirer trop rapidement, je te l’accorde et en ajoutant ce lexique à dans la liste du module.
J’ai un peu de mal à me positionner sur le fond ceci dit, l’histoire de France ayant son lexique propre que j’ai pu parcourir en vidant la catégorie : un mot comme boulangiste désigne un concept historique propre à la France mais aussi un mot qui a priori n’est utilisé qu’en France (donc autant dans « Lexique en français de l’histoire de France » que dans « français de France », mes modifications ayant remplacé l’une par l’autre). Mais rétablir ce lexique me convient en tout cas. Heureusement que nous avons les historiques pour rétablir en bonne et due forme les modifications hâtives.
Concernant Catégorie:Droit français des sociétés en français, le nommage de la catégorie est inhabituel. Ainsi, il me semble préférable de mettre le contenu qu’il y avait (des formes de sociétés comme EARL, SCI ou GAEC par exemple) dans Catégorie:Lexique en français du droit des sociétés (ce qui a été fait) ou bien, dans une thématique comme Catégorie:Formes de sociétés en français ?
J’attends d’autres avis et la fin de la discussion avant de corriger (ou terminer) ce qui a été fait.
Et toutes mes excuses pour avoir pris trop rapidement et trop unilatéralement la décision de modifier ceci, nous essayons d’améliorer toute cette gestion des lexiques, c’est un gros chantier que nous essayons de faire au mieux, mais tu as raison, les décisions communautaires doivent primer. Cordialement, Seb en Résidence (2IF) (discussion) 6 février 2020 à 15:00 (UTC)

Je rappelle que la catégorie français de France est limitée aux mots spécifiques à la France. Et je pense que, si on s’intéresse uniquement au droit français, il est intéressant d’avoir comme outil de travail une catégorie de lexique du droit limitée, non pas aux mots spécifiques à la France, mais aux mots utilisés en droit français. Ce n’est pas du tout la même chose : par exemple, le mot tribunal et le mot juge ne sont pas du tout spécifiques au français de France, ils sont utilisés dans tous les pays francophones, et cela pour parler du droit de tous les pays ; ils sont malgré tout utilisés en droit français, et méritent donc de figurer dans la catégorie favorite des juristes français. Cela ne veut pas dire qu'il faut créer des catégories du genre lexique en slovène du droit français, dont l’utilité serait à peu près nulle. Pour résumer, il ne faut pas confondre mots utilisés uniquement dans un pays et mots utilisés dans le contexte d’un pays. Lmaltier (discussion) 6 février 2020 à 15:31 (UTC)

Non, ce n’est pas ça. français de France signifie qu’il est en usage en France, pas qu’il est limité à la France. Les indications géographiques ne sont pas des restrictions d’usage. Nous les utilisons indifféremment pour dire que le mot est connu dans une région ou que l’objet concerne cette région. C’est probablement pas la modélisation idéale, mais c’est comme ça que fonctionne le Wiktionnaire pour l’instant Face-smile.svg Noé 6 février 2020 à 15:51 (UTC)
La vache, vous m’avez fait un carnage dans ma liste de suivi. J’essaye de comprendre le débat. À ce soir sur les pentes ? ChoumX (discussion) 6 février 2020 à 16:28 (UTC).
Notification Noé : Ce n’est pas tout à fait ce que je disais, effectivement, car on peut éventuellement utiliser plusieurs modèles régionaux, mais l’emploi des modèles genre France veut quand même toujours dire que l’usage du mot est limité à certains pays ou certaines régions, ce qui explique que le modèle catégorise automatiquement (par exemple dans français de France). On n’emploie jamais ce modèle pour les mots dont l’usage est identique dans tous les pays francophones : par exemple, sirop d’érable ou Ottawa sont des termes spécifiquement liés au Canada, mais on n’emploie pas pour autant le modèle Canada en début de définition, car ces termes sont utilisés dans tous les pays francophones. Cela, c’est très clair, l’aide du modèle France indique d’ailleurs Indique que ce mot ou cette expression est propre à la France. Je comprends maintenant d’où vient le malentendu. Mais le mot tribunal n’est ni spécifique à la France, ni spécifiquement lié à la France, ma remarque resterait donc de toute façon valable : un juriste français verrait d’un bon œil une catégorie Lexique du droit français en français pour ses besoins professionnels. Lmaltier (discussion) 6 février 2020 à 16:36 (UTC)
Notification Lmaltier : Je comprends bien l’usage que tu voudrais qu’il y ai de ces modèles d’indication de lieux, mais ce n’est pas la réalité dans le Wiktionnaire aujourd’hui. Par exemple agreste (Brésil), heller (Autriche), kodokushi (Japon), maidan (tous les lieux indiqués), etc. Tous les régionalismes de pays non francophones sont dans ce cas, ils indiquent des spécificités liés à des lieux sans vouloir dire que ces mots sont en usage là-bas. Nous pourrions avoir deux sets d’indicateurs de lieux pour bien différencier la zone restreinte où un mot est en usage et la zone où un concept existe, mais actuellement, les deux sont mêlés. Proposerais-tu que l’on fasse la distinction ? Comment ?
Par ailleurs, tu supposes les besoins d’un juriste, mais ne seraient-ils pas les mêmes pour un plombier qui aurait besoin du lexique en français de la plomberie en France ? pour un aviateur qui aurait besoin d’un lexique en français de l’aviation en France ? pour un joueur de poker qui aurait besoin d’un lexique en français du poker en France ? etc. Face-smile.svg Noé 7 février 2020 à 15:44 (UTC)
Notification Noé : L’usage que j’indique n’est pas celui que je voudrais, c’est celui voulu par les concepteurs des modèles, et c’est effectivement l’usage effectif dans le projet, même s’il peut y avoir de rares exceptions parce que certains contributeurs n’avaient pas compris ce but. Il faudrait voir qui sont ces contributeurs pour les prévenir. Et c’est très important d’avoir cela pour que les mots régionaux soient bien traités. On peut noter que, dans certains cas, le mot régional (connu uniqquement dans la région) correspond à une réalité purement locale, et que les deux se rejoignent donc, mais c’est l’exception.
Pour la deuxième question, il est bien évident que les outils de la plomberie ou de l’aviation sont les mêmes partout dans le monde, les règles du poker aussi. En gros, au moins. Par contre, les règles juridiques sont propres à chaque pays, c’est certain, et entraînent forcément un vocabulaire spécifique au pays, c’est pour ça que, pour le droit, la catégorie est justifiée (pour nettoyer la catégorie de nombreux termes qui n’intéressent pas le juriste exerçant en France). Lmaltier (discussion) 7 février 2020 à 15:56 (UTC)
J’ai été voir les quelques mots que tu cites : il sont catégorisés dans des catégories français du Brésil, français d’Autriche, français du Japon, ce qui est évidemment aberrant, mais logique puisque c’est traité comme pour le français de Belgique, le français de Suisse, le français du Canada, le français d’Alsace, etc. Lmaltier (discussion) 7 février 2020 à 16:02 (UTC)
Je n’ai pas répondu à la première question : c’est très simple, cela devrait faire partie de la définition : on peut très bien écrire au Brésil dans la définition, et c’est même indispensable pour bien comprendre le sens du mot. Lmaltier (discussion) 7 février 2020 à 16:09 (UTC)
Je n’ai pas cité de rares exceptions, tu l’as vu en consultant les exemples. Ces modèles ne servent pas à indiquer une restriction d’usage dans une grande majorité des cas. C’était d’ailleurs le cas pour le vocabulaire du droit slovène en français et le droit kirghize en français, puisque ce sont des pays où la langue française n’est pas utilisée. Les concepts étaient propres à ces deux pays, pas l’usage de ces mots. Les sources n’étaient pas des textes produits dans ces pays. Selon ton raisonnement, ces catégories ne devraient donc pas être réhabilités.
Non, les outils de la plomberie, le vocabulaire de l’aviation ou les règles du poker ne sont pas pareils partout dans le monde. Il y a un croisement entre les vocabulaires de spécialités et les lieux, pour toutes les spécialités répandues. Si ces domaines ne te parlent pas, tu peux penser au vocabulaire militaire, au vocabulaire de la littérature, au vocabulaire des assurances, au vocabulaire de la boulangerie. Chaque spécialités à des termes dont l’usage géographique est restreint. Le droit et l’Histoire ne sont en rien des cas particuliers, et il n’y a pas de raison de leur octroyer un traitement particulier qui entraine une explosion de catégories : si on prend à la louche 200 pays contemporains et passés, ça fait autant de catégories potentielles pour le droit comme pour l’Histoire. Je ne vois pas l’intérêt alors que l’on peut afficher une intersection de catégorie bien plus simplement et efficacement Face-smile.svg Noé 7 février 2020 à 16:13 (UTC)
Mais non, je l’ai bien dit plus haut, il n’y a pas toutes ces catégories à créer, seulement celles qui ont une réelle utilité. Pas de catégorie Lexique du droit français en slovène, ni de catégorie Lexique du droit slovène en français, dont l’utilité serait infime. Si, le droit est un cas particulier, en ce sens qu'il est par nature propre au pays. Et j’ai bien montré que les exemples que tu citais étaient des erreurs des contributeurs, entraînant des catégorisations aberrantes. Pourquoi raisonner à partir de suppositions fausses sur la signification des modèles ? Le principe de la réorganisation partait d’une supposition fausse, il faut reréfléchir en repartant de zéro.
Par ailleurs, peux-tu me dire comment on peut afficher une intersection de catégories ? Je ne sais pas le faire personnellement, alors j’imagine le lecteur moyen. Et même si c’était simple, ça ne répondrait pas au besoin d’un juriste français qui voudrait afficher aussi bien juge que EURL (autrement dit, tous les termes utilisés dans le domaine du droit en France). Lmaltier (discussion) 7 février 2020 à 16:45 (UTC)
En fait, le vocabulaire du droit pourrait être divisé en sous-spécialités, a minima droit privé et droit public, mais on peut être bien plus précis si l’on suit les différentes spécialités qui sont enseignées dans les formations universitaires (droit du travail, droit de la propriété, droit des obligations, droit maritime, etc.). C’est ce que font les dictionnaires spécialisés et ce qui correspond aux besoins des personnes en lien avec le droit. Allons-nous créer des sous-catégories du droit avec les noms des pays à chaque fois ? Les catégories potentielles dont je te parlais, ce n’est pas la combinatoire que tu as mentionné, c’est le vocabulaire du droit d’un pays selon les langues de ce même pays. Donc, lexique du droit slovène en slovène, lexique du droit belge en français, lexique du droit belge en néerlandais, etc. Des milliers de catégories inutiles. Je ne raisonne pas à partir de suppositions fausses, je te présente la manière dont est le Wiktionnaire aujourd’hui. Je n’ai pas dis que je cautionnais cette utilisation des modèles géographiques. C’est un fait. Ils sont utilisés comme ça aujourd’hui. Si tu veux faire du ménage là-dedans, ne t’en prive pas. Le principe de la réorganisation des lexiques n’impliquait pas de toucher aux marqueurs géographiques, c’est un autre chantier qui n’a pas commencé. Nous nous retrouvons à devoir y toucher à la marge, parce que tu penses que les deux catégorisations trouvent exceptionnellement une intersection autour du lexique du droit et de l’Histoire, alors qu’ils forment deux dimensions différentes et s’entrecoupent de manière tout à fait similaire pour toutes les spécialités. Un juriste francophone aura besoin des termes du droit privé en France comme un commercial aura besoin des termes du commerce en français en France, une chimiste seulement des termes de chimie en français qui s’appliquent à son territoire, etc. Le filtrage géographique en plus du filtrage thématique est utile pour tout le monde.
L’intersection de catégorie peut se faire avec Petscan, par exemple. On ne va pas résoudre ce problème en créant des milliers de catégories multicritères Face-smile.svg Noé 10 février 2020 à 14:48 (UTC)

Je ne proposais pas de resubdiviser la catégorie Lexique du droit français en français (ça irait trop loin), simplement de la maintenir, parce qu’elle est susceptible d’être vraiment utile à des lecteurs. Et, encore une fois, certaines utilisations erronées de modèles ne disent pas comment le Wiktionnaire fonctionne (c’est un des inconvénients des modèles quand leur nom peut être interprété de façon ambiguë). Les leçons à retenir de cette histoire, c’est qu’il ne faut pas vouloir changer à grande échelle ce que les autres ont fait sans discussion préalable, et aussi qu’il faut avant tout regarder les besoins effectifs des lecteurs, et regarder en quoi les changements auxquels on pense ont un impact du point de vue de ces besoins. Lmaltier (discussion) 10 février 2020 à 15:14 (UTC)

Et bien, je suis contre son maintien, car je pense qu’elle n’est pas plus utile au lectorat que n’importe quelle autre intersection de catégories et qu’il s’agit d’une pollution au sein d’une organisation arborescente des lexiques par spécialité. Elle pourrait entrainer la création de milliers d’autres catégories par pays qui seraient autant de nuisances, puisqu’elles mêleraient terminologie et variation topolectale Face-smile.svg Noé 10 février 2020 à 15:35 (UTC)
Salut, à la place de s'écharper sur l'utilisation d'un modèle, voir ce que la communauté actuelle en fait, en commençant par demander aux contributeurs et contributrices l'usage qu'iels en ont. Ça ne sert à rien de voir l’intention des créateurs ou créatrices du modèle. Ce sont des vieux modèles dont l’usage à pu changer ou se diversifier. Une fois l’usage du modèle réellement établi, on pourra discuter de la manière de catégoriser, non ? Lepticed7 (Venez tcharer !) 10 février 2020 à 17:15 (UTC)
Ces modèles ont une utilité : préciser en début de définition à quelle région du monde un mot est propre, et ajouter la catégorie correspondante (par exemple français de Belgique). J’espère que personne ne remet en cause cette utilité ??? Lmaltier (discussion) 11 février 2020 à 14:41 (UTC)