Wiktionnaire:Le saviez-vous ?/2009

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Semaine 01 (1er au 4 janvier 2009)[modifier le wikicode]

Le mot volume, le tome d’un livre, vient du latin volumen (« rouleau »), car c’est sous cette forme que les Romains conservaient leurs parchemins. Le verbe latin volvere (« rouler », « enrouler »), dont est issu volumen, est à l’origine des mots du français volute, voute, volubilis et même de se vautrer (« se rouler dans quelque chose »). → voir volume

Semaine 02 (5 au 11 janvier 2009)[modifier le wikicode]

Le mot monologue est un exemple caractéristique du foisonnement néologique du français de la Renaissance, en particulier du recours aux hellénismes. Le mot naît au tout début du XVIe siècle de l’accord du préfixe mono- (« seul ») et du suffixe -logue (« discours ») sur le modèle de dialogue. → voir monologue

Semaine 03 (12 au 18 janvier 2009)[modifier le wikicode]

La conjugaison guillotinez du verbe guillotiner a pour anagramme la conjugaison zigouillent du verbe zigouiller.

Semaine 04 (19 au 25 janvier 2009)[modifier le wikicode]

Le mot népotisme vient de l’italien nepote signifiant « neveu » car il désignait à l’origine le favoritisme dont ont bénéficié les neveux de certains papes. → voir népotisme

Semaine 05 (26 janvier au 1er février 2009)[modifier le wikicode]

Semaine 06 (2 au 8 février 2009)[modifier le wikicode]

Le mot étoile en français vient de l’ancien français estoile, lui-même du latin stella, avec prosthèse ; nom féminin de la première déclinaison, qui a aussi donné au français le mot stellaire. → voir étoile.

Semaine 07 (9 au 15 février 2009)[modifier le wikicode]

On parle beaucoup du département français de la Manche en ce moment du fait de la visite présidentielle, mais au fait, comment se nomment les habitants de ce département, les Manchois ou les Manchots ?! → voir Manchois et Manchot

Semaine 08 (16 au 22 février 2009)[modifier le wikicode]

On dit l’héroïne mais le héros. La différence est curieuse. Pourquoi le h est-il aspiré dans héros ? Eh bien, s’il ne l’était pas, la liaison ferait prononcer les héros comme les zéros

Semaine 09 (23 février au 1er mars 2009)[modifier le wikicode]

Le mot for dans l’expression en son for intérieur vient du latin forum et désigne, comme lui, un tribunal. En l’occurrence, celui de la conscience. → voir for et for intérieur

Semaine 10 (2 au 8 mars 2009)[modifier le wikicode]

Le mot avion a été inventé par Clément Ader en 1890. Très probablement à partir du mot latin avis (« oiseau ») et du suffixe -on. Avion a supplanté aéroplane après la Première guerre mondiale et a donné à l’espagnol avión, au portugais avião, etc. → voir avion

Semaine 11 (9 au 15 mars 2009)[modifier le wikicode]

Le nombre trente-douze n’existe pas… Sauf que le mot existe ! Il signifie « n’importe quelle quantité ». → voir trente-douze

Semaine 12 (16 au 22 mars 2009)[modifier le wikicode]

Barjot, zinzin, dingo … Les mots ne manquent pas pour dire qu’on travaille du chapeau, mais au fait, savez-vous d’où vient cette expression ? → voir travailler du chapeau

Semaine 13 (23 au 28 mars 2009)[modifier le wikicode]

Le pluriel de lieu est lieux, sauf quand il s’agit du poisson le lieu, qui a le pluriel lieus. Le premier sens vient du latin locus, et le deuxième du norvégien lyr. → voir lieu et Annexe:Formation des pluriels en français.

Semaine 14 (29 mars au 5 avril 2009)[modifier le wikicode]

Certains mots d’origine étrangère conservent leurs diacritiques en français. Ainsi, le seuls mots avec un tréma sur le a sont länder, le pluriel de Land en allemand, et tjäle, d’origine suédoise. Les seuls mots avec un tréma sur le o sont föhn et föhner, d’origine allemande, et angström, selon le patronyme d’Anders Jonas Ångström, un physicien suédois.

Semaine 15 (6 au 12 avril 2009)[modifier le wikicode]

Le mot budget a traversé la Manche deux fois. Au Moyen Âge, la « bougette » désignait la bourse (« porte-monnaie ») qui pendait à la ceinture. Ce terme a été repris par les Anglais qui l’ont transformé en « budget », qui fut ensuite repris par les Français pendant la Révolution française, vers l’an 1789. → voir budget

Semaine 16 (13 au 19 avril 2009)[modifier le wikicode]

On pourrait penser que le gros-grain est le contraire du petit-grain, mais en réalité, à part leur formation, ces deux mots n’ont pas grand-chose en commun. Savez-vous ce qu’ils désignent ? → voir gros-grain et petit-grain

Semaine 17 (20 au 26 avril 2009)[modifier le wikicode]

Avant le XIVe siècle, le verbe tromper signifiait « jouer de la trompe ». C’est en prenant la forme réfléchie que ce verbe neutre acquit le sens de « se jouer de », puis de « se moquer de ». → voir tromper

Semaine 18 (27 avril au 3 mai 2009)[modifier le wikicode]

Le mot écureuil, venant du grec ancien σκίουρος (skíuros), caractérise l’animal capable de faire de l’ombre (σκιά skía) avec sa queue (οὐρά úrá). → voir écureuil

Semaine 19 (4 au 10 mai 2009)[modifier le wikicode]

Balthazar, jéroboam, mathusalem, nabuchodonosor et salmanazar : pratiquement que des noms bibliques pour ces bouteilles de champagne, mais avant de faire sauter les bouchons dans les vignes du Seigneur, saurez-vous attribuer à chacune la bonne capacité, à savoir celle de 4, 8, 12, 16 ou 20 bouteilles ?! → voir balthazar, jéroboam, mathusalem, nabuchodonosor et salmanazar !

Semaine 20 (11 au 17 mai 2009)[modifier le wikicode]

Quel rapport peut-il bien y avoir entre une jument, les liens conjugaux et la veine jugulaire ? Mais c’est bien sûr ! → voir conjugal, jugulaire et jument

Semaine 21 (18 au 24 mai 2009)[modifier le wikicode]

Les hypocrites tartuffes doivent leur nom à un personnage de Molière, tout comme les avaricieux harpagons, mais si vous notez dans votre calepin que vous devez acheter des rustines, savez-vous de quels noms propres nous viennent ces deux noms communs ? → voir calepin et rustine

Semaine 22 (25 au 31 mai 2009)[modifier le wikicode]

L'étymologie est une science passionnante mais délicate voire incertaine : dira-t-on par exemple que le sorbet qui nous régale en toutes saisons est un mot d'origine turque, arabe ou italienne? → voir sorbet En ce qui concerne l'amiral par contre aucune hésitation, ce mot vient directement de ??? → voir amiral

Semaine 23 (1er au 7 juin 2009)[modifier le wikicode]

Quel est le lien entre jongler, et jouer ? Ils sont tous les deux dérivés du latin iocor, ioculor (« plaisanter »). Au Moyen Âge, le jongleur était un raconteur qui faisait rire la cour, ce qui s’est associé plus tard à l’action de lancer des objets en l’air. Et bien sûr, jouer c’est une façon de s’amuser. → voir jongler et jouer.

Semaine 24 (8 au 14 juin 2009)[modifier le wikicode]

Le mulet et le bardot sont tous deux issus d'un croisement entre ânes et chevaux, mais lequel vient d'une ânesse, et lequel vient d'une jument ? → voir bardot et mulet ... où l'on s'apercevra que le bardot a quelque chose à voir avec le barda et que le mulet n'a pas toujours quatre pattes.

Semaine 25 (15 au 21 juin 2009)[modifier le wikicode]

Vous avez sans doute souri en lisant « Comment faites-vous faire ? » dans Astérix chez les Bretons. Mais cette amusante traduction mot pour mot du How do you do? anglais nous renvoie à la réalité linguistique : « Comment le faites-vous ? » était, comme de nos jours « Bonjour, comment allez-vous ? », une salutation usuelle en ancien français et a inspiré l'anglais ... qui l'a conservée ! (A.A. Prins, French Influence in English Phrasing, cité par H. Walter dans Honni soit qui mal y pense)

Semaine 26 (22 au 28 juin 2009)[modifier le wikicode]

On dit que le Q est toujours suivi d’un U en français. Mais il y a des exceptions, surtout les transcriptions de l’arabe ou de l’hébreu. De l’arabe nous avons qaraïte, qasida et qibla, et de l’hébreu nous avons qoph. N’oublions pas les mots qui finissent par un Q, tels que cinq et coq, qui sont beaucoup plus courants que les quatre exemples qui les précèdent.

Semaine 27 (29 juin au 5 juillet 2009)[modifier le wikicode]

Les mots anglais qui se terminent par -esque ont toujours l’accent tonique sur le -esque, considéré comme suffixe fort. C’est là une des très rares règles absolues de la prononciation de l’anglais.

Semaine 28 (6 au 12 juillet 2009)[modifier le wikicode]

Un palindrome est un mot (ou un texte) qui peut se lire de façon identique dans les deux sens, comme kayak. Si vous voulez d’autres exemples, nous avons une catégorie Palindromes...

Semaine 29 (13 au 19 juillet 2009)[modifier le wikicode]

Le verbe fesser a une étymologie à laquelle on ne s’attend pas. Voir fesser.

Semaine 30 (20 au 26 juillet 2009)[modifier le wikicode]

Quel est le lien entre croire et crédit ? Ils sont tous les deux issus du verbe latin crēdere, infinitif de crēdō, ayant le sens « croire », le crédit étant littéralement la croyance que celui qui emprunte pourra rembourser. → voir croire et crédit.

Semaine 31 (27 juillet au 2 août 2009)[modifier le wikicode]

Un calque est un mot, ou plus souvent une locution, qui est formé en traduisant mot pour mot la locution d’une autre langue. Ainsi, de l’anglais nous avons porte-à-porte (« door-to-door »), alternance de code (« code-switching ») et année-lumière (« light year »). → voir calque.

Semaine 32 (3 au 9 août 2009)[modifier le wikicode]

Il est souvent utile de connaître les étymologies. Quand on sait par exemple que les mois de juillet et d’août (July et August en anglais) ont pris ces noms pour honorer Jules César et l’empereur Auguste, on comprend aisément que le mois d’août ait 31 jours comme juillet : Auguste n’a pas voulu que son mois ait moins de jours que celui de Jules César…

Semaine 33 (10 au 16 août 2009)[modifier le wikicode]

Le mot ἀξίωμα, (axíôma) est neutre en grec ancien, parce que tous les noms formés grâce au suffixe -μα, -ματος (-ma, -matos) sont neutres. Il est devenu axioma en latin, c’est un emprunt savant. Comme la plupart des neutres, axiome est devenu masculin en français.

Semaine 34 (17 au 23 août 2009)[modifier le wikicode]

Semaine 35 (24 au 30 août 2009)[modifier le wikicode]

Quelle est l’origine de pourriel ? C’est un mot-valise composé de poubelle et courriel et non de pourri et courriel comme certains le croient. Quelques synonymes de ce mot : spam (anglicisme) et courriel indésirable. → voir pourriel, spam et courriel indésirable.

Semaine 36 (31 août au 6 septembre 2009)[modifier le wikicode]

L'étymologie des mots et leur parenté ne sautent pas toujours ni aux yeux ni aux oreilles ; petit jeu avant la fin de l'été : dans la liste suivante, accident, cadavre, cadence, cas, cascade, casquer, casser, chance, choir, chute, déchet, échéance, méchant, récidiver, un seul mot n'est pas de la même famille. Lequel ? Casser, qui vient du latin cassare, signifiant : « casser », « abroger », « annuler », « détruire », « anéantir » ; tous les autres sont de la famille du latin cadere, « tomber ». .

Semaine 37 (7 au 13 septembre 2009)[modifier le wikicode]

Le verbe latin ligō (« lier ») a donné naissance à beaucoup de mots en français : lier bien sûr, mais aussi ligue (qui « lie » des personnes ou des organisations) obliger, diligent (qui, étymologiquement parlant, n’est pas celui qui remplit vite ses obligations mais celui qui aime, qui est lié dans un rapport d'affection ; sens que l'on retrouve dans dilettante). Une obligation est une chose à laquelle on est lié (du latin obligō « lier avec »). Un dernier mot de cette famille, la ligature, qui « lie » deux voyelles. → voir ligō.

Semaine 38 (14 au 20 septembre 2009)[modifier le wikicode]

La cocotte-minute n’a pas de rapport étymologique avec la poule appelée familièrement « cocotte » par rapprochement avec l’onomatopée de son cri ; ni avec l’emblématique poule au pot de l’histoire et de la gastronomie françaises. Le mot est issu, par substitution de suffixe (→ voir -otte), de cocasse, coquasse qui désigne différents récipients en ancien français, dans les dialectes du Morvan et de l'Yonne, lui-même altération de coquemar et trouve sa racine dans le latin coquo (« cuire ») dont dérivent des mots comme queux, coction ou décoction.

Semaine 39 (21 au 27 septembre 2009)[modifier le wikicode]

La Bible a laissé de nombreuses traces dans notre langue quotidienne, comme ce démon de midi qui ne pique pas toujours à l’heure annoncée ou ce colosse aux pieds d’argile dont tout le monde voit la fragilité…une fois qu’il s’est écroulé. Voulez-vous en savoir plus sur l’origine de ces expressions ? → voir colosse aux pieds d’argile et démon de midi

Semaine 40 (28 septembre au 4 octobre 2009)[modifier le wikicode]

La question du voile fait fureur en France. Sans recourir aux saintes écritures, les mots nous renseignent sur l’habitude grécolatine et méditerranéenne, pour une femme mariée de « prendre le voile ». Cette expression était, il y a très longtemps, synonyme de « se marier » mais ne se dit plus, aujourd’hui, que des religieuses. En latin nubes désigne un nuage et, métaphoriquement, un voile ; nubere (« se voiler, se marier ») qui en dérive, a pour participe nuptum dont proviennent noces et nuptial. En latin, nupta signifie « femme mariée », littéralement : « femme voilée » alors que nubilis (« nubile ») a pour signification étymologique « en âge de prendre le voile ». En grec ancien, νύμφη, nymphê (« nymphe, fiancée ») partage avec le latin nupta la même racine relative au nuage et au voile.

Semaine 41 (5 au 11 octobre 2009)[modifier le wikicode]

Découvrez les mots tchèques sans voyelle. En dépit de leur surprenante incongruité, ils nous sont plus proches qu’on ne l’imagine : srp c’est « SeRPe », krk partage la même racine que « GoRGe », smrt c’est la « MoRT », hrr ! c’est « HouRRa », zrn a le même étymon que « GRaiN ». L’un des plus longs est čtvrthrst. Ensemble, ils peuvent former des phrases comme strč prst skrz krk.

Semaine 42 (13 au 18 octobre 2009)[modifier le wikicode]

Vous est-il déjà arrivé après avoir fait bonne chère d'être affligé d'une bonne ... migraine? Sans doute n'aviez-vous pas la tête à ça, mais saviez-vous que ces deux mots sont de la même famille? Faire bonne chère, à l'origine, c'est faire bonne tête à quelqu'un, et la migraine affecte une partie de la tête. → voir chère, migraine et crâne qui vient aussi du grec kara, « tête »

Semaine 43 (19 au 25 octobre 2009)[modifier le wikicode]

Probablement tout le monde connaît la Sorbonne, la célèbre faculté parisienne fondé par Robert de Sorbon. Saviez-vous qu'au XVIIIe siècle, on en inventa le terme la sorbonne ?

Semaine 44 (26 octobre au 1er novembre 2009)[modifier le wikicode]

Les mots libido en français, love en anglais, Liebe en allemand et любовь (lioubov’) en russe ont tous la même origine. Chacun de ces termes est issu de l’indo-européen commun lubʰ- (aimer).

Semaine 45 (2 au 8 novembre 2009)[modifier le wikicode]

On imagine mieux un carabin armé d'un stéthoscope que d'une carabine et pourtant ... → voir carabin et carabine

Semaine 46 (9 au 15 novembre 2009)[modifier le wikicode]

On pourrait s’étonner que les pomologues ne s’intéressent pas qu’aux pommes, mais c’est que la pomologie se consacre à tous les fruits (en latin pomum) comestibles ! Pomme vient bien du latin poma, pluriel de pomum, mais se disait « malum » (qui a donné mela en italien ou mar en roumain). En latin tardif, malum a cédé la place à pomum mais le premier sens perdure dans pomme de terre ou pomme de pin, de quoi en perdre son latin ou ... tomber dans les pommes !

Semaine 47 (16 au 22 novembre 2009)[modifier le wikicode]

Saviez-vous que noce et nuage sont de la même famille ? Le latin nubes, (« nuage » et, métaphoriquement, « voile »), a donné nubere, « se voiler, mettre un voile pour se marier », ce qui était la coutume pour les femmes romaines. → voir noce, nuage, nubile, nuptial et obnubiler qui sont aussi de la famille, vous tombez des nues ?

Semaine 48 (23 au 29 novembre 2009)[modifier le wikicode]

(à remplir)

Semaine 49 (30 novembre au 6 décembre 2009)[modifier le wikicode]

On conçoit aisément le rapport entre mois et menstrues puisque ce dernier mot désigne les règles mensuelles des femmes. Mais que vient donc faire le terme ménisque dans cette famille étymologique ?! → voir ménisque, menstrues et mois

Semaine 50 (7 au 13 décembre 2009)[modifier le wikicode]

Certains « anglicismes » sont en réalité des mots de l’ancien français du Moyen Âge qui sont rentrés dans la langue anglaise après l’invasion normande de l’Angleterre du XIe siècle. Citons bacon (bacon : « porc, cochon ») ; country (contree : « campagne ») et challenge (chalonge : « défi »).

Semaine 51 (14 au 20 décembre 2009)[modifier le wikicode]

Quel est le lien entre sibilant et persifler ? Ils sont tous les deux issus du verbe latin sībilō. → voir sībilō.

Semaine 52 (21 au 27 décembre 2009)[modifier le wikicode]

Bien que certains pensent que la lettre q est toujours suivie d’un u en français, ce n’est pas le cas. Évidemment, il y a coq et cinq, mais aussi qat, qatari, qaraïte, qaf, qasida, qibla, qof, qoph et qouf.