Wiktionnaire:Questions sur les mots/janvier 2008

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page pour l’archivage des questions traitées en janvier 2008.


Sommaire

Bonsoir... petit souci pour se souvenir d'un mot. — Réglé

Pierre Bourdieu a inventé le mot "habitus", aujourd'hui reconnu.

Un mot est defini pour qualifier cette action d'inventer un mot. Mais impossible de retrouver ce mot qui defini parfaitement ca.(ce n'est pas "lapsus") J'ai vu ca en sociologie l'année derniere Merci de m'aider ...Aurevoir

Le mot inventé est un néologisme. On rencontre aussi le verbe (néologiser) et le nom correspondant (néologisation, article à revoir d'urgence, d'ailleurs). Lmaltier 31 décembre 2007 à 08:08 (UTC)
Révision néologisation et création néologiser faites. --Diligent 2 janvier 2008 à 04:36 (UTC)

Étymologie de bavard et bavarderRéglé

Bonjour. Je trouve sur l'article bavarder une étymologie qui me parait confuse, et, surtout, adaptée plutôt à bavard. Comme il semble y avoir des traces de vraisemblance dans la longue démonstration, je n'ai rien ôté. Un féru d'étymologie pourrait-il y jeter un œil ? François GOGLINS 1 janvier 2008 à 15:29 (UTC).

Effectivement, c'est assez farfelu. Certes la racine bab- est commune à beaucoup de langues et rappelle les premières onomatopées du petit de l'homme, souvent accompagnées de bave. La confusion provient sans doute d'une erreur, fréquente en étymologie, qui consiste à prendre pour de la filiation ce qui est en fait du cousinage (on fait descendre l'un de l'autre deux mots qui en fait sont deux descendants d'un troisième). Bavarder dérive de bavard, qui dérive lui-même de bave, lequel provient d'un latin populaire baba désignant la salive. Bien sûr, babiller, bavasser et les mots languedociens cités dans l'article utilisent aussi cette racine. Pierre 1 janvier 2008 à 21:58 (UTC)
J'ai mis l'étymologie discutable en page de… discussion.--Diligent 2 janvier 2008 à 04:34 (UTC)

algotrophie --> algodystrophie -- Réglé

mon amie c'est cassé la cheville, on lui a mis une plaque, et maintenant elle souffre d'algotrophie ou algodistrophie qu'est ce que c'est? MERCI DE ME RENSEIGNER

déminéralisation douloureuse d'une articulation. affection polymorphe fréquente caractérisée par un syndrome douloureux vasomoteur et trophique des membres (!) Stéphane8888 (discuter) 1 janvier 2008 à 16:29 (UTC)

Proudhon -- Réglé

Abonné à cdj@mediadico.com, je reçois, via mon téléphone portable, tous les jours des citations. La citation du jour (ce jeudi 3 janvier 2008) est: L'exégèse enfante la diversité des opinions "signé: (Proudhon)"

En cherchant Proudhon sur Wikimédia, je n'ai rien trouvé, d'où mon commentaire. (Voir si cela peut vous servir pour étoffer de manière pertinente, le contenu du sîte).

Bien à vous

Voir :
Ici nous nous intéressons principalement aux signifiants et non aux signifiés. Sinon il y a Wikiquote qui est un projet visant à collecter des citations... Stéphane8888 (discuter) 3 janvier 2008 à 17:47 (UTC)

algotrophie -- Réglé

c'est quoi ?

Voir légèrement plus haut... Lmaltier 3 janvier 2008 à 20:36 (UTC)


termes informatiques : Info-bulle - Réglé

Salut, j'aimerais savoir s'il y a une nuance majeure entre infobulle/info-bulle et infoballon/info-ballon ? Merci. --moyogo/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾ 16 mai 2007 à 21:38 (UTC)

Info-bulle, je vois ce que c'est (y a en plein sur le Wiktionnaire ;-) Mais info-ballon : je vois pas. Stéphane8888 (discuter) 16 novembre 2007 à 09:29 (UTC)
En cherchant un peu : ici par exemple : l'info-bulle donnerait seulement le nom de l'icone (ou du lien pointé), alors que l'info-ballon donnerait un descriptif. Stéphane8888 (discuter) 16 novembre 2007 à 09:34 (UTC)

double lettre z -- Réglé

je cherche des mots qui ont un double lettre en z exemple pizza,blizzard 2z

Je pense à pizzeria, pizzaiolo, razzia, razzier, zzz... Lmaltier 4 janvier 2008 à 06:13 (UTC)
buzz, buzzword, fuzz, grizzli ou grizzly, intermezzo, jacuzzi, jazz et ses courants (acid-jazz, cool-jazz, ethno-jazz, free-jazz, etc.), jazzer et jazzifier (et leurs formes conjuguées), jazziste, jazzistique, jazzman et jazzmen, jazzy, gin-fizz, lazzi, mezzanine, mozzarella ou mozzarelle, muezzin, paparazzi et paparazzi, puzzle lazzarone et lazzaroni, mezzo, mezzo-soprano, mezzoteinte ou mezzo-tinto, mezzotinte, pizzicato et pizzicati, pupazzo et pupazzi, pouzzolane, razz, sans oublier les formes conjuguées de razzier. --moyogo/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾ 4 janvier 2008 à 10:26 (UTC)
Il y a aussi : jazz-band, bzz : Première Érinnye: (...) Allons, mes sœurs, mes sœurs les mouches, tirons les coupables du sommeil par notre chant. Chœur des Érinnyes: Bzz, bzz, bzz, bzz. Nous nous poserons sur ton cœur pourri comme des mouches sur une tartine, cœur pourri, cœur saigneux, cœur délectable. — (Sartre, Mouches, 1943, III, 1, page 88) Stéphane8888 (discuter) 4 janvier 2008 à 11:17 (UTC)

Le dictionnaire L'Officiel du Jeu Scrabble (version 5, sorti le 1er janvier 2008) suggère les mots suivants:

abruzzais abruzzaise abruzzaises albizzias blizzards brazzavillois brazzavilloise brazzavilloises intermezzo intermezzos jazziques jazzistique jazzistiques lazzarone lazzarones lazzaroni lipizzans mezzanine mezzanines mezzotinto mozzarella mozzarellas mozzarelle mozzarelles paparazzi paparazzis paparazzo paparazzos pizzaioli pizzaiolo pizzaiolos pizzerias pizzicati pizzicato pizzicatos pouzzolane pouzzolanes razziaient razziames razziasse razziassent razziasses razziassiez razziassions razziates razzierai razzieraient razzierais razzierait razzieras razzierent razzierez razzieriez razzierions razzierons razzieront razziions terrazzos


Mglovesfun 4 janvier 2008 à 21:27 (UTC)

grantécrivain - Réglé

on accepte ce qui était un jeu de mot et qui devient un néologisme ? --Diligent 5 janvier 2008 à 16:51 (UTC)

C'est sur France Culture ! Alors...Voir [1]- Avec la définition et le pluriel granzécrivains sur [2] :-) Béotien lambda 5 janvier 2008 à 17:04 (UTC)
Je n'ai pas FC a Dubai :-( merci pour les liens ! --Diligent 6 janvier 2008 à 04:39 (UTC)

cagnard -- Réglé

Dans le dictionnaire de TV5 c'est un adjectif tandis que vous indiquez un nom régional. Fafnir 6 janvier 2008 à 03:45 (UTC)

J'ai fait la fusion Daf8.François GOGLINS 6 janvier 2008 à 11:35 (UTC).

chaotique et cahotique -- Réglé

à cahoteux il est indiqué comme apparenté "cahotique" mais j'ai l'impression que c'est parce que cela sonne comme chaotique? Fafnir 6 janvier 2008 à 05:01 (UTC)

Google trouve 35 000 pages. Certes, on peut souvent considérer que ce sont des fautes d'orthographe pour chaotique, mais pas toujours : il y a beaucoup de cas où c'est ambigu mais où cela peut faire allusion à des cahots, et aussi des cas où cela fait certainement allusion à des cahots. Par ailleurs, beaucoup de gens pensent à cahot quand ils entendent chaotique, ce qui explique la création de ce nouveau mot, qui mérite son entrée (avec toutes ces explications), à mon avis. Lmaltier 6 janvier 2008 à 12:15 (UTC)
Le Antoine de RivarolDictionnaire classique de la langue française, 1827 donne cahos pour une variante de chaos.François GOGLINS 6 janvier 2008 à 14:10 (UTC).

ripolineur -- Réglé

entendu dans un telefilm dont l'action se situe en 1936 à Toulouse (avec Guy Marchand)"un crime très populaire". le commisaire chargé de l'enquête parle d'un peintre qu'il qualifie de "ripolineur" voulant dire je suppose "barbouilleur" mais peut-être que le terme est vieilli

Ripolin etait (est?) une marque de laque-peinture. Cela veut plus dire « peintre en batiment » que « barbouilleur » ou « peintre du dimanche ». --Diligent 7 janvier 2008 à 18:19 (UTC)
Dans le même ordre, il y a ripoliner, qui est toujours vivant, mais qui vieillit. J'ai créé l'article ripolineur.François GOGLINS 9 janvier 2008 à 12:25 (UTC).

entreprise publique, privée - Réglé

Qu’est-ce qu'une entreprise privée ? une publique?

entreprise publique : entreprise où c'est l'État (ou une autre collectivité publique) qui prend les décisions. Les entreprises privées sont toutes les autres (celles qui dépendent du secteur privé). Lmaltier 8 janvier 2008 à 06:58 (UTC)

Crémaillère d'auto -- "Réglé"

Qeul sont les troublues qu'une crémaillère d'une auto peut faire?

> Il faut rapidement montrer ce défaut à votre garagiste.
Hors sujet. --> "Réglé". Stéphane8888 (discuter)

cavalerie -- Réglé

à ajouter: Opération fictive entre commerçants simulant une affaire pour se procurer de l'argent auprès d'une banque. Fafnir 8 janvier 2008 à 20:10 (UTC)

Définition de WP ajoutée à l'article. Merci de la proposition. Stéphane8888 (discuter) 8 janvier 2008 à 20:39 (UTC)

Problème de définition... Prot(r)actile -- Réglé

Voilà je suis embêté car apparement 2 mots ont une même signification (enfin d'après mes recherches non poussées) et une orthograpghe quasi-similaire...

en gros = "bouche qui peut s'allonger vers l'avant et se rétracter ensuite"

Donc je ne sais pas si il y a une petite nuance dans la définition, si c'est un des deux mots qui est erroné ou si ils sont tous simplement synonymes... --Griffith 7 décembre 2007 à 15:09 (UTC)

J'ai commencé à chercher (je finirai plus tard). On trouve seulement protractile sur le TLFi, avec l'étymologie issue du latin trahere (tirer). La fréquence dans des ouvrages édités (Google livres) est 15 fois plus importante pour protractile que pour protactile (644/44 avec une requête prot(r)actile -and). Ce dernier existe donc aussi. Il ne m'a paru signifier autre chose. S'il est synonyme, on pourrait imaginer que c'est sa prononciation plus facile qui l'ait fait émerger. À suivre donc... Stéphane8888 (discuter) 7 décembre 2007 à 21:21 (UTC)
C'est fréquent pour les mots difficiles de se voir déformer, avec ici, sans doute, l'influence de tactile (bien que le sens n'ait rien à voir). Cela n'en fait pas un mot, je pense... Je suis extrêmement surpris que protractile ne soit que 11 fois plus fréquent dans des ouvrages édités... Que font les correcteurs ?
Est-ce qu'il ne faudrait pas déplacer la question dans Questions sur les mots ? Lmaltier 7 décembre 2007 à 21:29 (UTC)
Le Littré parle de protraction et de protracteur/protractrice. Word reference indique l'existence de l'espagnol protràctil et de l'anglais protractile. On trouve (pour l'anglais) sur les dicos référencés par answers : protracted, protractible (synonyme), protractility. Je n'ai rien trouvé d'officiel sur protactile... si ce n'est 230 "attestations" francophones dans Google et 44 citations francophones dans Google livres. Stéphane8888 (discuter) 9 décembre 2007 à 11:11 (UTC)
En affinant encore la recherche, j'ai constaté qu'au moins 3 livres (sur 10 environ) utilisent protactile ET protractile. Il s'agit donc vraisemblablement d'une (tentante) faute de frappe. Stéphane8888 (discuter) 9 décembre 2007 à 17:39 (UTC)
Question : À défaut d'un article, le mot protactile mérite-t-il un Redirect ? Pour moi oui, je préfère renseigner le lecteur plutôt que de le laisser sur sa faim. Stéphane8888 (discuter)
Merci beaucoup pour tout vos conseils (et recherches ^^). Pour ma part "protactile" est présent sur mon "Atlas de L'Aquarium" qui a été traduit de l'allemand il se peut donc que se soit une erreur de récurrente... Mais j'opte tout de même pour la redirection (au cas ou..). Et encore merci à vous.
Griffith 10 décembre 2007 à 21:26 (UTC)
Je ne suis pas partisan d'une redirection. Le problème essentiel est que le lecteur qui saisit le mot peut se voir présenter la bonne page sans avoir pris conscience que le mot qu'il a saisi est incorrect. A la rigueur une mini-page pour indiquer que c'est une erreur, et renvoyer sur la bonne écriture. Il faudrait se faire une politique générale pour ce genre de cas. Lmaltier 10 décembre 2007 à 21:39 (UTC)
C'est clair, une règle s'impose ! Doit-on accepter un mini article du genre expectoriation ? (Une faute pour 30000 non-fautes --> dans ce cas oui) Ne risque-t-on pas de voir fleurir des mentions Fautif, à tout va... ? Quelle est la limite (consensuelle...) entre barbarisme et mot accepté sur le Wiktionnaire ? Comment être sûr qu'il s'agit d'un lapsus clavis ? Les moteurs de recherche peuvent-ils être cités comme référence ? (à mon sens oui). etc... Stéphane8888 (discuter) 21 décembre 2007 à 14:32 (UTC)

étymologie de décerveler -- Réglé

je me trompe si j'attribue le mot a Alfred Jarry ? --Diligent 9 janvier 2008 à 17:21 (UTC)

Le mot n’est pas de lui :
    • DÉCERVELER, v. a. Faire sauter la cervelle. FROISS., Chron., 1. II, p. 23.4. — Chron. de S. Denis, tom. I, fol. 3o. — Italien, dicervellare, SENEC., Pist. Voyez ÉCERVELER. - (Vocabulaire de mots anciens tombés en désuétude et propres à être restitués au langage moderne, page 148, Charles de Pougens, Marie Charles Joseph de Pougens, 1821, T. Desoer)
    • Décerveler, ». a. y. 73, to brain, to knock out the brains. — (Fleming and Tibbins -- Abridged A New and Complete French and English and ..., page 166, Charles Fleming, J. Tibbins, Charles Picot, Judah Dobson, 1852, E.H. Butler & Co.)
    • DÉCERVELER. Faire sauter la cervelle. SE DÉCERVELER. Se faire sauter la cervelle. Ce verbe est un néologisme ; il est peu utile et peu usité. Dict. de M. B. [Monsieur Bescherelle] — (Néologie, page 24, Françoise Catherine de La Place Gerardin, 1854, P. Rolandi)
C’est amusant de voir le mot tombé en désuétude et paraître comme néologisme 33 ans après. Il y a un emploi médical sur lequel je ne m'étendrai pas. Stéphane8888 (discuter) 9 janvier 2008 à 18:15 (UTC)
Le « Questions sur les mots/janvier 2008 », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage mentionne : « 1493 [impr.] « faire sauter la cervelle de » (Chroniques de Saint-Denis, t. 1, fo 30 ds LA CURNE) »
Merci ! --Diligent 9 janvier 2008 à 18:44 (UTC)

tuya -- Réglé

Quelqu'un est-il capable de trouver l'équivalent français de 'tuya' dans la phrase ci-dessous?; j'ai bien pensé à "culot", mais ce n'est pas tout-à-fait ça:

The landform of the Table, formed when lava intrudes a glacier from underneath, is called a tuya. Similar features occur in the far northwestern part of BC.

La formation rocheuse de 'La Table', qui s'est formée lorsque de la lave a jailli par dessous un glacier, s'appelle un tuya. De telles formations peuvent être trouvées dans la partie la plus nordique de la Colombie Britannique. Dhatier 10 janvier 2008 à 18:42 (UTC)

Le site http://voyageenislande.free.fr/guide/centre/herdubreid_askja.htm parle de volcan en table pour cela. Mais je ne sais pas si cette locution est spécifique aux volcans glaciaires ? Lmaltier 10 janvier 2008 à 19:45 (UTC)
L'article volcan de wikipedia tend a montrer que les vulcanologues ne traduisent pas les termes adoptes, internationalement, par leur communaute ; pour nous, plein de mots a creer : tephra, jökulhlaup, caldeira, et mettre en français dykes, necks, sills + stratovolcan, supervolcan, anatexie, andésitique, lapilli, peléen, plinien, sous-glaciaire (a propos de la question qui nous concerne), éruption surtseyenne (idem), projections cypressoïdes, pillow lava (ou lave en coussins), les guyots des volcans sous-marins, des trapps et des horsts ; mesas et planèzes dégagés par l'érosion ; paravolcanique, trémor => autant de mots pour un thematique projet de la semaine.
je trouve : « L'arête Hyalo, dans le parc provincial Wells Gray est un tuya, un volcan infraglaciaire typique au sommet tabulaire et aux flancs abrupts. » [3] aussi reference dans w:Liste des types de montagnes comme tuya.


chicaneur -- Réglé

C'est aussi un adjectif. Fafnir 11 janvier 2008 à 09:25 (UTC)

Sens ajouté. Stéphane8888 (discuter)

thérapeutique et thérapie -- Réglé

Quelle est la différence? Fafnir 11 janvier 2008 à 22:03 (UTC)

thérapie est le nom (le substantif), et thérapeutique est son adjectif (« relatif à la thérapie »). Stéphane8888 (discuter) 12 janvier 2008 à 08:11 (UTC)
thérapeutique est aussi un substantif féminin qui désigne la science qui étudie les différentes façons de soigner (les différentes thérapies) ou l'ensemble des thérapies. Pierre 12 janvier 2008 à 22:03 (UTC)


transmission... -- Réglé

don des connaissances synonyme de la transmission [Message du 12 janvier 2008 à 20:14 de 90.0.72.234]

L'article donne maintenant un exemple d'utilisation de transmission des connaissances. Stéphane8888 (discuter) 18 janvier 2008 à 07:40 (UTC)

soul comme un Polonais -- Réglé

Dans le corps l'article soul comme un Polonais, la graphie saoul est utilisée. Ce qui pose un problème d'homogénéité. Dans quel sens le résoudre? François GOGLINS.

J'ai renommé l'article (compte tenu de la fréquence d'utilisation). Je vais toutefois créer le second article. Stéphane8888 (discuter) 14 janvier 2008 à 13:53 (UTC)

sus-jacente -- Réglé

→ voir sous-jacente - Urhixidur 15 janvier 2008 à 03:04 (UTC)

fanandel -- Réglé

Ce mot d'argot utilisé par Balzac dans Splendeurs et misères des courtisanes, pour désigner Jacques Collin et ses camarades de la haute pègre est-il propre à Balzac ou a-t-il été utilisé ailleurs ?

C'était utilisé ailleurs... et surtout avant 1847 ;-) Je vais faire l'article dès que j'ai le temps. Stéphane8888 (discuter) 15 janvier 2008 à 11:09 (UTC)

mouchillon -- Réglé

connaissez vous le mot mouchillon ? [Message du 15 janvier 2008 à 22:12 de 88.162.243.14]

Un article mouchillon est ébauché.François GOGLINS 16 janvier 2008 à 14:07 (UTC).

château en ancien français -- Réglé

quel est le mot qui correspond a château en ancien français [Message du 15 janvier 2008 à 22:34 de 81.250.68.187] ce ne serait pas une citadelle je crois

On trouve chastel, castel. Il existait même un verbe chasteler.François GOGLINS 16 janvier 2008 à 13:24 (UTC)

condoléance -> condoléances -- Réglé

Ce mot n'existe qu'au pluriel. Fafnir 15 janvier 2008 à 20:48 (UTC)

non : lettre de, carte de ou message de condoléance sont frequemment utilises. --Diligent 16 janvier 2008 à 17:26 (UTC)
Même pour ces formes la fréquence du pluriel est un peu plus importante. Le TLFi précise : " singulier : vieux, rare ". Mais bien sûr le singulier existe. Stéphane8888 (discuter) 17 janvier 2008 à 22:40 (UTC)


chiffre -- Réglé

quand vous parlez avec un sourd-muet vous lui dite je vais au parallele n48 17.958 et w079 03.629 comment lui faire les chiffre merci momo

je l'ecris sur un bout de papier ou je lui montre les coordonnees sur mon telephone portable. les sourds-muets que je connais ont tous un portable et sont des as des textos. --Diligent 16 janvier 2008 à 17:23 (UTC)

constat -- Réglé

Il peut aussi être dressé par un agent de la force publique ou à l'amiable. Fafnir 16 janvier 2008 à 07:54 (UTC)

sens ajouté. Stéphane8888 (discuter)

question : en aval -- Réglé

que veut dire cette phrase :"Enfin, le barrage peut représenter un risque pour les personnes en aval."?

être en aval d'un barrage, c'est être "en dessous", dans la vallée où s'écoule l'eau. C'est l'inverse de "en amont". Stéphane8888 (discuter) 16 janvier 2008 à 14:50 (UTC)
Un peu hors-sujet, mais sur ce type de danger, un exemple célèbre : w:Barrage de Vajont. Markadet∇∆∇∆ 16 janvier 2008 à 15:00 (UTC)


travail des métaux -- Réglé

démasselotage, avoyé, dépouillé [Message du 28 mai 2007 à 19:46 de 217.128.96.150]

J'ai ajouté démasselottage et tous les apparentés (masselotte,démasselotter,retassure).
Par contre, je n'ai pas ajouté la conjugaison (c'est en-dehors de mes compétences pour le moment). Désolé.
J'ajoute démasselotage dans la foulée. J'ai vérifié, les deux orthographes sont usitées. Je pense que celle avec deux "t" est la bonne (notamment par analogie avec ballotter et sa famille), mais rien ne me permet de l'affirmer.
Eric-rogliano 17 janvier 2008 à 23:50 (UTC)
Question réglée. Merci Éric. Stéphane8888 (discuter)


définition du mot périchois -- Réglé

Je cherche la définition du mot "Périchois"

Est-ce bien ce mot précis ou est-ce que ce peut être un mot approchant ? Et utilisé dans quel contexte ? Le seul renseignement que j'ai pu trouver sur Internet est que le petit périchois serait le deuxième mur d'enceinte d'un château, ce qui aurait inspiré le nom d'un restaurant de Seine-et-Marne. Cela pourrait expliquer le début du mot (péri-) mais la fin me semble bizarre, surtout quand on ne trouve rien dessus à part une explication isolée. Ou alors ce pourrait peut-être être un mot régional (Seine-et-Marne). Lmaltier 4 juillet 2007 à 18:47 (UTC)
Rien trouvé dans la littérature ni dans des dictionnaires. C'est un toponyme de Seine et Marne, Brie , Champagne. Et on trouve une seule référence (mais pas suffisante à mon gout) concernant l'enceinte d'un château. Il est peut être utile de préciser l'ancien nom latin Perruchetum (pour Perrichois) sur la commune de Bailly-Carrois (77). (Source : Cartulaire de l'église Notre-Dame de Paris, Benjamin Edme Charles Guérard, publié 1850, Impr. de Crapelet) Stéphane8888 (discuter) 2 novembre 2007 à 09:35 (UTC)
Des articles pour Périchois et petit périchois ont été créés, avec les mises en garde nécessaires. Dans l'attente d'un complément d'attestations... Stéphane8888 (discuter) 20 janvier 2008 à 14:50 (UTC)

Darracq --> darracq -- Réglé

Synonyme de "marteau"

darracq darrac (à la) ; darraque marteau, monté hors des règles de l'art traditionnelles ; marteau

1 Darracq est un pionnier de l'automobile, [utilise travail à la chaîne]. C'est pour cette raison qu'en argot parisien un marteau se dit un 'darracq', et que pendant longtemps les professionnels [disent] 'c'est monté à la darracq' [technique surprenante] -

Alexandre Darracq/Wikipedia

Voir aussi

On ne trouve pas dans Google livres d'attestations littéraires de l'expression (à la Darracq) ou de l'emploi nominal. Dans Google : pas d'attestations de l'expression. Mais l'emploi nominal est attesté (2 attestations type forum). Stéphane8888 (discuter) 6 novembre 2007 à 15:34 (UTC)
je crée donc l'article pour l'emploi nominal (avec la seule minuscule attestée). Stéphane8888 (discuter) 20 janvier 2008 à 13:53 (UTC)


normopathe /normopathie - Réglé

Ces mots existent sur Wikipédia mais pas sur Wiktionnaire ? Qui s'en charge ?

Je viens de créer normopathie, pas le temps pour le moment de toucher à normopathe. Pamputt 3 décembre 2007 à 08:48 (UTC)
fait. --Diligent 20 janvier 2008 à 08:20 (UTC)


débecqueter, débecter, débéqueter -- Réglé

La question est plus specialement adressee a Stephane, le grand specialiste de la question des frequences de mots, mais tout un chacun peut avoir son mot a dire, je bleuis les mots en D et je voudrais creer ce verbe avec une page ortho-alt pour les variantes. Personnellement, j'opte pour « débecter » mais je ne veux influencer personne ;-) --Diligent 7 janvier 2008 à 18:17 (UTC)

C'est aussi ce que j'aurais écrit, naturellement. Lmaltier 7 janvier 2008 à 18:30 (UTC)
becqueter et becter existent tous deux. Pourquoi pas débecqueter, débecter? François GOGLINS 7 janvier 2008 à 20:05 (UTC).
Il faut noter que ce sont des variantes, mais pas simplement des variantes orthographiques, car les formes conjuguées ont des prononciations différentes : il me débecte ne se prononce normalement pas comme il me débecquette, il me débecquète, il me débéquette ou il me débéquète. J'ai trouvé toutes ces formes utilisées par écrit, mais je n'ai personnellement entendu que la prononciation correspondant à débecter. Lmaltier 8 janvier 2008 à 06:54 (UTC)
En balayant Google livres sur les différentes formes des verbes (un total d'environ 450 attestations), on trouve en effet que débecter est largement majoritaire (80% environ), suivent débecqueter (15% environ) puis débéqueter (6 attestations), débequeter (3), débèqueter (1), et des formes rarissimes : débecquète (1), débecquette (2 attestations). Rien d’autres avec 2 t. Stéphane8888 (discuter) 9 janvier 2008 à 12:38 (UTC)
Ma référence en la matière (c'est-à-dire tout ce que j'ai pu lire comme San Antonio dans ma jeunesse :) ne m'a fait connaître que la forme 'débecter'. Mais je ne suis pas sûr que cela soit l'ultime référence :-) -- AlNo (m'écrire) 9 janvier 2008 à 15:13 (UTC)
Je me pose la question : est-ce que par hasard, contre toute logique, même ceux qui écrivent débecquette ou débéquète prononceraient ces mots exactement comme débecte ? Quelqu'un a-t-il entendu des prononciations en -quète- ? Lmaltier 9 janvier 2008 à 21:53 (UTC)
Non, pas moi. Stéphane8888 (discuter) 9 janvier 2008 à 22:19 (UTC)
Pour repondre indirectement, je dis qu' « un oiseau \bɛkt\ sa bectance » que j'ecrirais « becquète / becquette », contre toute logique. hmmm. Toute reflexion faite, amha, c'est parce qu'on est « formatés » a penser que « becter » est argotique et « becqueter » acceptable mais cela se prononce exactement de la meme maniere. --Diligent 10 janvier 2008 à 11:09 (UTC)
Voir ce qu’en dit M. Grevisse. Pour bec(que)ter : sur Google francophone: les fréquences des 2 formes sont assez proches. En balayant Google livres sur les différentes formes de becter et de [becqueter]], en peut en conclure que becter est minoritaire (environ 10%). C'est à dire le résultat inverse trouvé pour débec(que)ter ! Stéphane8888 (discuter) 15 janvier 2008 à 09:33 (UTC)

chauffeur -- Réglé

+ Brigand qui brûlait la plante des pieds de ses victimes pour leur faire avouer où se cachait leur argent, qui sévissait surtout dans les campagnes à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, avec parfois des visées politiques, royalistes : Fafnir 11 janvier 2008 à 02:17 (UTC)

Article revu. Merci. Stéphane8888 (discuter) 18 janvier 2008 à 23:12 (UTC)

\ʃut\ -- Réglé

C'est peut-etre un germanisme ou un lotharingisme, mais je me souviens qu'en Lorraine on utilise ce mot (shoot? choute?) a la place de décharge (dans le sens de « endroit ou on jette les détritus »). Un tas de compost ou une décharge publique est un \ʃut\. Quelqu'un a deja entendu ce mot ? Comment l'écrire ? --Diligent 18 janvier 2008 à 05:18 (UTC)

Je me souviens avoir chercher ce mot sans succès il y a quelques mois... Je crois que vous avez trouvé ! Stéphane8888 (discuter)

fascisme -- "Réglé"

La base du Fascisme est elle l'obsession du contrôle des libertés des citoyens?

Il est dur de connaitre les motivations profondes d'autrui... Certains recherchent davantage de pouvoir, d'autres ont peur de l'anarchie, ..etc... Cette question n'ayant pas vraiment sa place sur un dictionnaire, je la passe à "réglé" : c'est un peu fasciste de ma part, mais je ne voudrais pas que chacun fasse ici n'importe quoi, c'est une de mes grandes peurs. ;-) Stéphane8888 (discuter) 18 janvier 2008 à 14:53 (UTC)

Définition du mot "éparque" -- Réglé

Bonjour,

Je suis en train de lire L'incendiaire - Vie de Saül, apôtre de l'auteur Gérald Messadié.

On peut voir que certains mots utilisés sont plus tôt "volubile",(façon de parler). Donc, certains mots de l'histoire du livre sont difficile à comprendre dont le mot "éparque". SVP pourriez-vous trouver la définition de ce mot car je ne le trouve nulle part que ce soit dans les dictionaires réels que virtuels.

Merci!

Article éparque importé depuis Wikipédia. Merci pour la proposition. Stéphane8888 (discuter) 18 janvier 2008 à 23:10 (UTC)

Caraïbes -- Réglé

Le Francais est la seule langue à utiliser le mot "caraïbes". Dans toutes les autres langues on dit: "caribes". Quel est l'étymologie du mot "caraïbes"? Je pense que quelqu'un francais, peut-être il y a plusieurs siècles, s'est trompé du propre nom mde cette région.

Selon le TLF, la première occurrence en français était effectivement caribe (1568), mais la forme caraïbe apparaît dès 1658. Compte tenu du caractère non fixé de l'orthographe française à ces époques, je ne crois pas qu'on puisse parler d'« erreur ». C'est une simple variation qui a duré dans l'usage. Nepas ledire 19 janvier 2008 à 20:52 (UTC)

covariance -- Réglé

+ En statistiques, la covariance est une méthode mathématique permettant d'évaluer le sens de variation de deux variables et, par là, de qualifier l'indépendance de ces variables. Fafnir 20 janvier 2008 à 00:47 (UTC)

Sens ajouté. Stéphane8888 (discuter) 20 janvier 2008 à 02:03 (UTC)

crabotage -- Réglé

+ Assemblage par clabot ou crabot (dispositif muni de dents, qui sert à accoupler deux pièces mécaniques). Fafnir 20 janvier 2008 à 01:05 (UTC)

Sens ajouté. Stéphane8888 (discuter) 20 janvier 2008 à 02:03 (UTC)

crevaison -- Réglé

il est indiqué l'éclatement mais c'est le plus souvent que le pneu est percé. Fafnir 20 janvier 2008 à 09:11 (UTC)

J'ai modifié. Lmaltier 20 janvier 2008 à 09:40 (UTC)

écologique -- Réglé

Je cherchais les définitions de "biologique", "naturel" et "écologique" pour pouvoir faire les comparer et établir une différence claire entre ces trois termes, mais seulement les deux premiers existent dans le wikitonnaire.

J'ai ajouté « écologique » et revu « écologie ». Il faut encore revoir « écologiste » et ajouter « écologue », puis relire le tout pour en vérifier la cohérence. (Pierre 6 décembre 2007 à 21:42 (UTC))
Réglé donc. Merci. Stéphane8888 (discuter) 23 janvier 2008 à 08:06 (UTC)

antéclaviste -- Réglé

Que signifie ce mot ? Est-ce un néologisme ?

Aucune trace dans des ouvrages ou des dictionnaires. Cela ressemble fort à un néologisme. Sur les 2250 pages que liste Google, 7 seulement ne contiennent pas "L’antéclaviste [Monsieur Tartanpion] a pianoté". On dirait que cela signifie : « participant à un forum internet ». Il faudrait que l'on s'assure que son usage n'est pas cantonné à un seul forum... Quant à l'étymologie : je sèche... Stéphane8888 (discuter) 11 décembre 2007 à 21:32 (UTC)
Pour l'étymologie, le mot a de toute évidence été forgé à partir de la préposition latine « ante », qui signifie devant, avant, du radical « clav- », la clef, que l'on retrouve bien entendu dans clavier et du suffixe « -iste », le tout désignant la personne qui se trouve devant un clavier. Pierre 13 décembre 2007 à 10:31 (UTC)
La syntaxe est toujours "L’antéclaviste [Tartanpion] a pianoté", ce message semble généré par l'interface groups.google (?) Ce mot va donc sans doute émerger. Il commence à être employé par des humains !
  1. Cher antéclaviste […], vous avez pris la plume : […]
Je fais l'article. Stéphane8888 (discuter) 23 janvier 2008 à 10:18 (UTC)


zigomar -- Réglé

Bonjour;

J'aimerai connaître l'étymologie du mot argotique zigomar (ou zygomar ?)

Merci par avance.

Stanislas Lyonnet

A mon avis c'est apparenté à zigoto. Pour ce dernier, élément de réponse ici --TwoWings sous IP (actuellement en blocage volontaire pour forcer mon wikibreak) 86.67.47.199 9 janvier 2008 à 15:12 (UTC)
Je regarde ce soir dans mon Lexik des cités. Stéphane8888 (discuter) 9 janvier 2008 à 15:20 (UTC)
Rien dans le Lexik à Zigomar. Mais on trouve : « ...a subi l'influence de zigoto, zig, pour en devenir la variante. », et aussi :
    • Zig nm Arg. milit. Individu débrouillard et bon type. Zigomar nm Arg. milit. Sabre de cavalerie. — (Dictionnaire des termes militaires et de l'argot poilu, Larousse, page 310, 1916)
Voici, très laborieusement reconstitué (!), cet intéressant fragment de texte :
    • zigomar, m., Sabre de cavalerie ; dépôt de dragons dans l'ouest, EH, Temps, 24-5-15 ; HENRIOT. •— La terminaison est due au souvenir du héros d’un roman sanglant paru dans le Matin en -10, le Zigomar de SAZIE ; ce nom de bandit se tirait sans doute de zig, Homme, zigoto, Individu épateur, (faire son zigoto, dès -02 au moins), par le suffixe argotique -mar usuel dès 1800, (guich'mar, Guichetier, boss'- mar, Bossu, etc. ; cf. offic'mar). Le nom de ce meurtrier, quoiqu’il ne fût pas sabreur, a-t-il suffi pour faire baptiser le sabre de cavalerie ? On peut supposer un syllogisme plus précis. Majeure : allusion à la marque Z que porte un certain sabre, comique par le suranné de son modèle, ce sabre des pompiers et des […] que portaient aussi, au début de la guerre, les infirmiers et brancardiers, le sabre nommé par la théorie sabre série Z. Mineure : allusion à ce fait, copieusement réitéré dans le roman de M. Sazie, que l’assassin en chef Zigomar et la bande des Zigomars ses séides ont pour signe de reconnaissance la lettre majuscule Z, soit découpée, soit brodée sur des cagoules, ou collée aux murailles, ou dessinée d’un geste dans l’air, ou tracée du doigt sur une table. Conclusion SABRE (série Z, ou autre) = Zigomar. Si on ajoute à ce sématisme que le lieu peut-être unique, où le mot a été observé est un dépôt de l'ouest, il est vraisemblable que les cavaliers avaient déjà nommé leur sabre un zigue ou un […] ce n’est plus seulement une lettre initiale, mais un vrai radical, qui se trouvait tout prêt à recevoir la terminaison -omar. — (Le poilu tel qu'il se parle, Gaston Esnault, 1919, Bossard)
Le lien avec le roman est fait aussi dans cet ouvrage : L’argot des tranchées d’après les lettres des poilus et les journaux du front, Lazăr Șăineanu, 1915, E. de Boccard
zygomar semble davantage une forme de l'anglais que du français. Stéphane8888 (discuter) 10 janvier 2008 à 14:39 (UTC)
Si le roman de Léon Sazie date de 1909, on trouve cependant : trace d'une pièce de théatre dès 1900 de Léon Gandillot (qui n'est pas un pseudonyme..) :
    • THEATRE DU PALAIS-ROYAL < Trois pièces nouvelles : le malheureux Zigomar, […] Première représentation de Zigomar, pièce en trois actes de M. Léon Gandillot — (Les Annales du théâtre et de la musique, page 221, Edmond Stoullig, Édouard Noël, 1901)
La seule trace dans Google livres antérieure date de 1899 et sert de traduction (très approximative !?!) à une inscription gauloise de Vaison :
    • Traduction d’une inscription gauloise (Vaison) : Segomaros Ouilloneos tooutious namausatis eiorou belesami sosin nemeton. Bon français (?) : « Zigomar Villon toto nîmois a oeuvré à Belesame cette némette » (p. 169). — (Revue des études anciennes, Centre national de la recherche scientifique, 1899)
Article fait, l'étym est un peu longue, mais très claire je trouve. Elle doit pouvoir être résumée ... Stéphane8888 (discuter) 23 janvier 2008 à 22:15 (UTC)

cueillette et cueillement -- Réglé

il n'est pas indiqué à cueillement que la forme ordinaire est cueillette. Fafnir 21 janvier 2008 à 04:05 (UTC)

Corrigé. Merci. Stéphane8888 (discuter) 21 janvier 2008 à 22:21 (UTC)

Pool financier -- Réglé

Bonjour, j'ai trouvé le terme pool dans le domaine de la finance et de la bourse (pool d'actionnaires). Cependant, je ne trouve pas de définition en français, et dans mes restes d'Anglais, ça ne convient pas. Dois-je l'assimiler à pool en hollandais qui voudrait dire "pôle"? --130.79.220.255 22 janvier 2008 à 07:19 (UTC)

pool est ajouté en français. Le mot vient du français poule (« mise de jeu »). --Diligent 22 janvier 2008 à 16:58 (UTC)

Le mot consortium me semble approprié dans ce cas ci. Voici la définition qu'en donne l'Office québécois de la langue française dans son grand dictionnaire terminologique : Réunion de personnes physiques ou morales poursuivant un but commun ou regroupant certaines activités, dans le but de partager des risques ou des bénéfices, de collaborer en vue d'obtenir un service ou un avantage dans les meilleures conditions d'efficacité et de rentabilité, ou encore pour contingenter une production afin de conserver la maîtrise d'un marché.

Comme synonymes il donne : pool, regroupement.

orpailleur

rubannerie vs rubanerie -- Réglé

Les deux semblent exister, quelqu'un peut-il confirmer ?

Oui il y a une variante graphique "rubannerie" , utilisée assez fréquemment, par le Législateur français lui-même. C'est tout dire.François GOGLINS 22 janvier 2008 à 12:47 (UTC).
Seule rubanerie est attestée dans Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (rubanerie), « rubanerie », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage (avec mention historique de la variante), « rubanerie », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage. Sur Google francophone, la fréquence de rubanerie est la plus importante des deux. L'étymologie est rubaner avec un seul N (incontestablement).
Les 2 formes sont pourtant aussi fréquentes dans les ouvrages édités présents dans Google livres. Et ce grosso modo qu'elle que soit l'époque. Il conviendrait malgré tout de placer rubanerie comme article principal. Stéphane8888 (discuter) 22 janvier 2008 à 17:58 (UTC)

gradient -- Réglé

Pourrait un francophone ajouter un article français, gradient? On le trouve dans le Wikipédia: [[4]]. Merci - Gene 23 janvier 2008 à 04:25 (UTC)

Section français ok. Merci. Stéphane8888 (discuter) 23 janvier 2008 à 07:57 (UTC)


profiteur mais sans connotation péjorative -- Réglé

Bonjour,

j'aurais besoin d'un synonyme ou quasi-synonyme de profiteur mais sans connotation péjorative, par exemple quelqu'un tirant parti d'une situation ou metttant à profit quelque chose, pour remplir la definition de pemanfaatan. Merci Serpicozaure(discuter) 23 janvier 2008 à 05:16 (UTC)

Pas facile en effet. Un producteur, un exploitant ? Bref rien trouvé de pertinent, aussi j'ai mis ta définition dans l'article pemanfaatan. Stéphane8888 (discuter) 23 janvier 2008 à 07:56 (UTC)
Bénéficiaire ?
Je vote pour bénéficiaire --Diligent 24 janvier 2008 à 05:09 (UTC)

Terme "subalternéité" --> subalternité -- Réglé

Le mot "subalternéité" n'existe pas dans la langue française.Par contre, il existe en anglais "subalternity". COmment pourrait-on le traduire au français?

On trouve subalternité (1200 attestat° Google ; 614 pour G. livres) contre 50 attestat° Google et 57 pour G. livres pour subalternéité. Je crée l'article. Stéphane8888 (discuter) 24 janvier 2008 à 18:23 (UTC)


cylindroïde -- Réglé

j'ai demandé à l'oracle de wp la difference entre Cylindroide et cylindrique on ma dirigé vers

cylindroïde [5] (si-lin-dro-i-d') 1 Adj. Terme didactique.. Qui approche de la forme cylindrique. 2 nm Terme de géométrie. Surface cylindrique ayant une base différente du cercle. + CYLINDROÏDE. 2 nm Terme de géométrie. Surface engendrée par une droite mobile qui glisse sur deux courbes fixes en demeurant toujours parallèle à un plan donné. Vu que je sais pas comment vous fonctionnez je vous laisse faire. ~~Chatsam~~ le 24/01/2008 [Message laissé sur Wiktionnaire:Demandes aux administrateurs]

Puisque ça vient du Littré: je fais l'article directement. C'est fait. Merci Stéphane8888 (discuter) 24 janvier 2008 à 15:29 (UTC)

pour savoir -- "Réglé"

l·origine historique de la langue arabe.

je crois que c'est une question dont la réponse est ici : arabe.


origine du mot "cœur" -- Réglé

origine du mot "cœur"

L'article a une étymologie bien renseignée. Stéphane8888 discuter 28 janvier 2008 à 21:33 (UTC)

écrotage -- Réglé

j'ai mis un lien sur écroter mais ce n'est pas dans le dictionnaire de TV5. Fafnir 24 janvier 2008 à 22:23 (UTC)

J'ai modifié les deux articles, écrotage & écroter. François GOGLINS 26 janvier 2008 à 14:52 (UTC).


Graal -- Réglé

Il y a un article Graal comme nom propre, et un article graal comme nom commun. Les deux sens paraissent pareils. En plus, l'article Graal épelle le mot avec les lettres miniscules, bien que c'est un nom propre. Voudrait quelqu'un qui a l'expertise jeter là un coup d'œuil? Merci. - Gene 27 janvier 2008 à 06:29 (UTC)

Rectifications faites. -Béotien lambda 27 janvier 2008 à 07:30 (UTC)
Cependant le mot graal semble avoir une définition qui porte à discussion. Si, comme indiqué, le graal est par extension de Graal une quête personnelle, on devrait en trouver des références sur Google avec les recherches "quête du graal" et "recherche du graal". Or, avec ces recherches, on trouve pratiquement que des réponses avec une majuscule. Béotien lambda 27 janvier 2008 à 07:47 (UTC)
Au contraire, quand tu recherches le Graal, c'est au nom propre que tu fais référence alors que tu peux dire, par exemple que « la solution du théoreme de Fermat a longtemps été le graal des mathématiciens », l'objet de longues et vaines recherches. Avec pour s'amuser, cette ironique formule trouvée sur le net : « le string, c'est un peu le graal de la lingerie ». --Diligent 27 janvier 2008 à 19:10 (UTC)
Pas d'accord. Sur Google Livres non plus il n'y a pas de références autres qu'à Graal avec majuscule. On pourrait aussi bien dire (et peut-être plus judicieusement) que « la solution du théorème de Fermat a longtemps été le Graal des mathématiciens ». Quant à la formule trouvée sur le net , elle ne peut à elle seule justifier une définition. C'est la raison pour laquelle, je suis perplexe concernant les définitions par extension faites à l'article graal, alors que les définitions les plus vraisemblables ( voir ci-dessous § de Stephanne8888) n'y figurent pas.Béotien lambda 27 janvier 2008 à 21:05 (UTC)
On trouve ceci en langue romane : GRAAL, graille, gréal ; au pluriel graux, gréaux : Bâton d'augure, bâton pastoral, crosse d'abbé, d'évêque. GRAAL, gréal ; au pluriel graaux, gréas, gréaux : Vase à boire ; grand plat, grand bassin creux, propre à servir des viandes, et non pas vaisseau de terre, terrine, comme le dit Borel ; quand il étoit de terre, on disoit un graal de terre ; quand il étoit d'argent, on disoit un graal d'argent ; et quand il étoit d'autre matière, on en ajoutoit le nom au mot graal ; de crater, cratera ; et non pas, comme le pense Borel, de grais, parce que ces vaisseaux, ajoute-t-il, sont de grès cuit ; et qu'à Tolose, Montauban et Castres, on appele selon lui, une terrine un grasal, une grasale. Ce mot grais ne s'est jamais écrit ainsi, mais grés, grez ; […] — (Jean Baptiste Bonaventure de Roquefort, Glossaire de la langue romane, page 702, 1808, B. Warée)
Ce qui est clair est que graal a sa propre etymologie ; que Graal en dérive et non l'inverse => refait dans l'article. Pour d'autres occurences avec une minuscule (sur le net) : « La BBC en quête du graal musical pour la génération montante » ; « Il a en effet découvert le boson de higgs, graal scientifique » ; « Les physiciens recherchent depuis le siècle dernier la théorie de la grande unification, véritable graal de la physique, sans succès. » ; il y a clairement antonomase de Saint Graal et, sans vouloir etre normatif, la minuscule est plus appropriée pour distinguer le sens « calice mythique contenant le sang du Christ » de « objet d'une quête longue et souvent vaine ». --Diligent 28 janvier 2008 à 01:33 (UTC)
Le nombre d'occurrence avec minuscule est faible comparativement, sans doute car tout le monde sait à quoi il fait allusion lorsqu'il emploie ce terme : quelque chose d'unique, de sacré : le saint Graal. Alors que pour grenelle/Grenelle de l'environnement, beaucoup ont oublié l'origine du mot. Je laisserait donc aussi la majuscule. Stéphane8888 (discuter) 28 janvier 2008 à 08:05 (UTC)
Les articles ont été modifiés. Le vieux français (?) présent dans l'étymologie pourrait faire l'objet d'une section. Stéphane8888 discuter 28 janvier 2008 à 17:39 (UTC)
Amen -Béotien lambda 28 janvier 2008 à 18:08 (UTC)
Ainsi soit-il en effet, mieux vaut mettre plus d'information que pas assez. Je n'ai pas trouvé non plus dans Google livres d'exemple avec minuscule, même avec "le graal des". Cela étant dit, la forme est attestée dans Google Web. Stéphane8888 discuter 28 janvier 2008 à 21:31 (UTC)

le billet doux -- Réglé

quoi le billet doux????????.

Un poulet.
La mention synonyme de poulet a été ajoutée. Article billet doux fait. Stéphane8888 discuter 28 janvier 2008 à 15:31 (UTC)

démoscopie -- Réglé

quel est la définition exacte de ce mot peu utilisé. lien avec la mesure de l'intêret que l'on porte au média

Article fait. Béotien lambda 28 janvier 2008 à 06:33 (UTC)


enfournage et enfournement -- Réglé

Ce serait des synonymes avec le second plus ordinaire. Fafnir 27 janvier 2008 à 21:26 (UTC)

D'après le TLFi, ils sont 100% synonymes. Le GDT et le Petit Robert ne connaissent pas le 1er. --GaAs1944 28 janvier 2008 à 11:39 (UTC)

BCBG -- Réglé

qu;est-ce que c;est BCBG?

Bonjour. Le wiktionnaire a la réponse : BCBG -> bon chic bon genre . --GaAs1944 28 janvier 2008 à 11:31 (UTC)

ils sont "collants" -- Réglé

collant possessif...

pouvez vous me donner l'homonyme et synonyme du mot collant dans le sens qu'un jeune est un pot de colle.

merci

  1. Homonyme – collant : Vêtement très ajusté servant à couvrir les jambes (à faire)
  2. Synonyme – scotch ?
--GaAs1944 28 janvier 2008 à 21:30 (UTC)
Ce mec est une vrai glue, un vrai pot de colle, un vrai crampon, mais ce ne sont pas des adjectifs. Je crois que collant dans ce sens répondait à un vrai besoin de la langue française (?) Stéphane8888 discuter 28 janvier 2008 à 21:57 (UTC)


billion -- Réglé

L'article billion indique:

Note
Attention, il est parfois utilisé comme synonyme de milliard (109) : cet usage est un anglicisme américain.

Mais l'on trouve dans « Le grand vocabulaire françois contenant l'explication de chaque mot ... » de Guyot (Joseph Nicolas), Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort - 1768 la définition suivante:

  • BILLION; substantif masculin. Terme d'Arithmétique. Dix fois cent millions , ou milliar. J'exprime deux billions, quatre cens six millions, cinq cens quatre-vingt-dix-huit mille livres par ces chiffres: 2406598000 liv.

Ce qui prêche pour un archaïsme. Avant de changer le texte de l'article, merci de votre avis éclairé. Saluts. François GOGLINS 28 janvier 2008 à 21:38 (UTC).

Billion et milliard sont synonymes. Billion est le nom de 109 selon l’échelle courte, milliard est son nom selon l’échelle longue. En France, le décret 61-501 (pages 4587 et 7572) établit milliard comme le terme officiel pour 109. Billion, désignant 109, est passé comme archaïsme voire comme angliscime étant donné que l’échelle longue est l’unique utilisée de nos jours en français.--moyogo/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾
One billion dollar = 1 milliard de dollars --GaAs1944 29 janvier 2008 à 00:17 (UTC)
Oui mais en français aussi, « un billion de dollars » peut vouloir dire « 109 dollars » ou « 1012 dollars » selon l’époque et la personne, heureusement l’usage s’est uniformisé. --moyogo/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾ 29 janvier 2008 à 08:57 (UTC)
L'article a été amélioré (enfin j'espère ;-). Les différents sens précisés. Stéphane8888 discuter 30 janvier 2008 à 09:55 (UTC)

la pie -- Réglé

Quel est le sens du mot "pie" dans la phrase: Quand on coupe du pain, aperçoit-on de la mie ou de la pie?

La pie est friande de mie ou de miette de pain. C’est un jeu de mot, non ? Après avoir coupé le pain, sa mie attirera la pie. --moyogo/ ⁽ᵈⁱˢᶜᵘᵗᵉʳ⁾ 29 janvier 2008 à 18:04 (UTC)
Selon le contexte et l’époque, bien que peu probable, à voir si cela n'a pas un lien avec ceci :
    • Comment troveront-il en cest siècle lor vie 1 ?
      Il sont trop tart venu, car il est jà complie,
      Et s’est li pains donnés, ne s’i atendent mie.
      […]
      1 Les Frères de la Pie étaient un ordre de chanoines réguliers établi par saint Louis en 1268. On trouve vers la fin de la pièce intitulée Les Moustiers de Paris :
      La novele ordre de LA PIE
      Qui sont en la Bretonnerie.
      (Voyez Méon, Fabliaux et Contes, tome II, page 292.) — Le dernier vers de cette strophe est une allusion à leur coutume de mendier en disant : « Du pain aux pauvres Frères-Sachets ! du pain aux frères de la Pie ! » (Voyez page 219, note 2.) — (Rutebeuf, Œuvres complètes de Rutebeuf, trouvère du XIIIe siècle, page 243, 1839, É. Pannier)
Attention, en ancien français, mie est utilisé pour renforcer la négation au même titre que pas, point, goutte, rien (=chose), simplement car cela signifie miette, c'est-à-dire toute petite chose. Dans le nord de la France, mie s'emploie toujours dans le langage parlé (je n'sais mie). « Ne s'i atendent mie » signifie simplement « ne s'y attendent pas ». 83.198.3.47 30 janvier 2008 à 17:06 (UTC)
J'ai l'impression que c'est simplement un exercice scolaire ou un test de vocabulaire, et que la réponse correcte est bien entendu mie. Lmaltier 30 janvier 2008 à 17:11 (UTC)

tondre -- Réglé

je voulais savoir si le terme "tondre une personne" est correct?

J'ai utilisé ce verbe car j'utilise une tondeuse.

Pouvez-vous me faire savoir, si je suis dans l'erreur, quel terme utiliser?

Merçi.

Momo

Oui, ça se dit, mais en principe c'est quand les cheveux sont coupés complètement ou à peu près (que ce soit avec une tondeuse ou des ciseaux). Lmaltier 29 janvier 2008 à 19:59 (UTC)
Article rafraichi. Stéphane8888 discuter 30 janvier 2008 à 09:20 (UTC)

espiègle -- Réglé

+ adjectif. Fafnir 30 janvier 2008 à 07:39 (UTC)

ajouté. Stéphane8888 discuter 30 janvier 2008 à 08:34 (UTC)
Bien mais cela a décalé le paragraphe "traduction" (je l'ai remis en place). Fafnir 30 janvier 2008 à 19:03 (UTC)

affamé --Réglé--

L'article affamé parait manquer le sens qui souffre de la faim. C'est dans le DAF-9. Pourrait un francophone l'ajouter? Merci. - Gene 31 janvier 2008 à 05:43 (UTC)

Fait. -Béotien lambda 31 janvier 2008 à 06:27 (UTC)