Wiktionnaire:Ressources

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Raccourci [+]
WT:RES

Voir aussi Wiktionnaire:Références.

Cette page a pour rôle de lister des ressources linguistiques, tant en livres qu’en ligne, afin d’aider les contributeurs à rédiger ou à vérifier les articles du Wiktionnaire.

Vous trouverez sur cette page des ressources en ligne (directement accessibles par un lien). Il existe aussi une page qui liste des ouvrages en papier et non numérisés : voir Wiktionnaire:Ressources papier.

La compatibilité avec la licence GFDL est indiquée avec des sigles de couleur :

  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Un sigle vert indique que bien que la source en question soit sous droit d’auteur, une reprise est possible (car seul le support est protégé, ou bien la mise en page, ou bien…).
  • Le texte de cet ouvrage est sous droit d’auteur et ne peut être repris sous GFDL Un sigle orange indique les ouvrages posant des contraintes empêchant probablement leur reprise.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Sont précédés d’un sigle rouge les dictionnaires dont le contenu ne peut être repris tel quel sur le Wiktionnaire, leur licence n’étant pas compatible avec la GDFL. (En cours de mise en place).
  • Licence non précisée sur le siteLe texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL En cas d’absence de précision sur le droit d’auteur sur le site, le droit d’auteur est présumé.

À ne pas confondre avec la page des références, qui donne une liste d’ouvrages qui ont été effectivement utilisés dans les articles (voir cette page pour plus de détails).

De façon générale, il faut être à l’affût de tout : conversations, films, radio, télévision, livres, journaux et revues, documents professionnels, tracts, Internet, etc., tout peut constituer une ressource.

Une ressource particulièrement importante, en particulier pour vérifier l’emploi d’un mot, ce sont les moteurs de recherche sur Internet. Ils peuvent être généralistes ou spécialisés. Parmi les moteurs généralistes, on peut citer plusieurs moteurs de recherche très importants, qui référencent un nombre de pages très variable :

Une toute petite partie des livres et revues sont également disponibles sur Internet. On peut citer en particulier :

N’oubliez pas qu’en tant qu’éditeur du Wiktionnaire nous sommes soumis au principe de non concurrence envers les ouvrages lexicographiques protégés, ce qui est une limite au droit de citation.

Ressources multilingues[modifier]

Transcription et translittération[modifier]

Anagrammes[modifier]

  • Internet Anagram Server (anglais, allemand, espagnol, français, italien, latin, néerlandais, portugais, suédois, nom propre)

Ressources par langue[modifier]

Français[modifier]

Dictionnaires généraux[modifier]

  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Le Trésor de la Langue Française informatisé : atilf, ou via le CNRTL (modèle en référence : {{R:TLFi}})
    Dictionnaire de la langue française extrêmement complet : 100 000 mots avec leur histoire, 270 000 définitions, avec des exemples etc. avec un puissant système de traitement.
  • Dictionnaires de l’Académie française (dans le domaine public jusqu’à la huitième édition incluse)
    1. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL première édition, 1694 : atilf {{R:DAF1}}
    2. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL deuxième édition, 1718 : Gallica (tome 1 indisponible)
    3. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL troisième édition, 1740 : Gallica
    4. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL quatrième édition, 1762 : atilf, Gallica (modèle en référence : {{R:DAF4}})
    5. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL cinquième édition, 1798 : atilf (*), Gallica (modèle en référence : {{R:DAF5}})
    6. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL sixième édition, 1832-1835 : atilf, Gallica (modèle en référence : {{R:DAF6}})
    7. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL septième édition, 1878 : Gallica (modèle en référence : {{R:DAF7}})
    8. Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL huitième édition, 1932-1935 atilf (modèle en référence : {{R:DAF8}})
    9. Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL neuvième édition, 1986- atilf (modèle en référence : {{R:DAF9}})
    La recherche groupée sur l’ensemble des dictionnaires du domaine public est possible sur le site de l’ATILF
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Ménage, 1750 : Gallica (modèle en référence : {{R:Ménage 1750}})
    Gilles Ménage, Dictionnaire étymologique de la Langue Françoise, Paris, 1750
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Charles Nodier, Victor Verger, Dictionnaire universel de la langue française, Librairie Classique-Élémentaire, Paris, 1826 (BN)
→ Recherche textuelle et visualisation avec Google livres du tome I (A-E) de la 2e édition, Bureau central, 1834
→ voir avec Gallica le contenu du tome I (A-G) et du tome II (H-Z) de la 9e édition, Didier (Paris), 1846
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Babault, 1836 A-C - C-H - I-P - P-Z (4 volumes numérisés sur Gallica)
    M. Babault, « Dictionnaire français et géographique, contenant, outre tous les mots de la Langue Française, des sciences et des arts, la nomenclature de toutes les communes de France et des villes les plus remarquables du Monde ; etc. », Paris, 1836
    Cet ouvrage est dans le domaine public.
    Modèle en référence : {{R:Babault}}
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Noël, 1839 : A-I - J-Z sur Gallica (modèle en référence : {{R:Noël 1839}})
    François-Joseph-Michel Noël et M. L. J. Carpentier, « Dictionnaire étymologique, critiques, historiques, anecdotique et littéraire contenant un choix d’archaïsmes, de néologismes, d’euphémismes, d’expressions figurées ou poétiques, de tours hardis, d’heureuses alliances de mots, de solutions grammaticales, etc. pour servir à l’histoire de la Langue Française », Paris, 1839
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Bescherelle, 1856 A-F - G-Z (2 tomes numérisés sur Gallica)
    M. Bescherelle aîné, « Dictionnaire national, ou dictionnaire universel de la langue française », 4e édition : définition des mots et quelques étymologies succinctes, pas mal d’exemples, des synonymes et quelques explications sur les subtilités des différents synonymes.
    Cet ouvrage est dans le domaine public.
    Modèle en référence : {{R:Bescherelle}}
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Littré, 1872-1877 : XMLittré (modèle en référence : {{R:Littré}})
    Dictionnaire de la langue française d’Émile Littré, deuxième édition. Contient des définitions et des citations. Il est fortement déconseillé d’en utiliser les étymologies (voir la notice sur le site)
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Paul Guérin, Dictionnaire des dictionnaires : lettres, sciences, arts, encyclopédie universelle, Librairie des imprimeries réunies, Motteroz, 1884-1892 ({{R:Guérin}}) :
    1. Tome 1 A-BISOT
    2. Tome 2 BISPHORE-CHILIEN (avec recherche textuelle)
    3. Tome 3 CHILINE-ETRE (avec recherche textuelle)
    4. Tome 4 ETRE-MALINTENTIONNE
    5. Tome 5 MALIOBURIQUE-REIMS
    6. Tome 6 REIN-ZZ
    7. Supplément
→ voir avec Gallica le contenu du tome I (A-F) et du tome II (G-Z), 1926, Ch. Delagrave.
Moteur de recherches sur toutes les bases (modèle en référence : {{R:BDLP}})

Dictionnaires spécialisés[modifier]

Dictionnaires de rimes[modifier]

Wikisource[modifier]

Expressions[modifier]

  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Francparler, rédigé par des bénévoles : plus de 300 expressions françaises

Étymologie des noms propres[modifier]

Étymologie des noms communs[modifier]

Moteur de recherche en ligne sur l’Index du FEW (275 295 formes indexées et numérisées au format image par l’ATILF, Université de Nancy, modèle en référence : {{R:Index-FEW}})
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Ernst Gamillscheg, Etymologisches Wörterbuch der französischen Sprache (EWfS), 2e éd., 2 tomes, Heidelberg, Carl Winter, 1969 [1928].
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Oscar Bloch et Walther von Wartburg, Dictionnaire étymologique de la langue française (DELF), 2e éd., Paris, Presses Universitaires de France, 1950 [1932], 682 p.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Jean Dubois, Henri Mitterand et Albert Dauzat, Dictionnaire étymologique et historique du français, 2e éd., Paris, Larousse, 1964 [1938], 1280 p.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Jacqueline Picoche, Dictionnaire étymologique du français, Paris, Le Robert, 1971, 843 p.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Emmanuèle Baumgartner et Philippe Ménard, Dictionnaire étymologique et historique de la langue française, Paris, Livre de Poche, 1996, 848 p.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Alain Rey (dir.), Dictionnaire historique de la langue française (DHLF), 2e éd., 3 tomes, Paris, Le Robert, 1998 [1992], 4170 p.
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL TLFi, version informatisée de Paul Imbs et Bernard Quemada (dir.), Trésor de la langue française, Dictionnaire de la langue du xixe et du xxe siècle (1789-1960), Paris, Éditions du CNRS/Gallimard, 1971-1994.
  • ouvrages spécialisés:
    • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Pierre Guiraud, Dictionnaire des étymologies obscures, Payot, 1982, 522 p. (peu fiable)
    • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Georges A. Bertrand, Dictionnaire étymologique des mots français venant de l’arabe, du turc et du persan, 2e éd., Paris, L’Harmattan, 2013, 184 p.
    • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Louis Guinet, Les Emprunts gallo-romans au germanique, Paris, Klincksieck, 1982, 212 p.
    • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Kurt Baldinger, Krankwalt Möhren et Thomas Städtler, Dictionnaire étymologique de l’ancien français, Québec/Tübingen/Paris, Université Laval/Niemeyer/Klincksieck, 1974-. (en allemand)

Anagrammes[modifier]

Allemand[modifier]

Anagrammes[modifier]

Langues amérindiennes[modifier]

Anglais[modifier]

Anagrammes[modifier]

Arabe[modifier]

Bambara[modifier]

Breton[modifier]

Dictionnaires généraux[modifier]

Autres ressources de terminologie[modifier]

Catalan[modifier]

Chinois[modifier]

Démé[modifier]

Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Dictionnaire démé, 2006 : consultable en partie sur google livre (modèle en référence : {{R:Démé}})

Espagnol[modifier]

Anagrammes[modifier]

Grec ancien[modifier]

Grec moderne[modifier]

Hindi[modifier]

Indonésien[modifier]

  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Kateglo [2]
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Kamus Bahasa Indonesia, Pusat Bahasa Departemen Pendidikan Nasional, 2008’' [3]

Italien[modifier]

  • Dictionnaire étymologique italien dans le domaine public. (modèle en référence : {{R:VELI}})
  • Encyclopédie générale. (modèle en référence : {{R:SDAS}})

Prononciations[modifier]

Anagrammes[modifier]

Japonais[modifier]

Kurde[modifier]

Latin[modifier]

Dictionnaires latin-français[modifier]

Dictionnaires français-latin[modifier]

Autres[modifier]

Lingala[modifier]

Mahorais[modifier]

  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL ylangue Contenu du site (lexique, grammaire, culture, …) intégralement placé sous licence CC by-sa

Occitan[modifier]

  • THESOC
  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Pierre-Augustin Boissier de Sauvages, Dictionnaire languedocien-françois, Gaude, Père, Fils & Compagnie, 1785 (écrit en graphie non normalisée)
  • Dictionnaire de l'occitan médiéval (DOM)
    • sous la dir. de Wolf-Dieter Stempel et al., puis Maria Selig (à partir de 2012) ; © Bayerischen Akademie der Wissenschaften, en 6 fascicules (1997-présent) ; site web : http://www.dom.badw-muenchen.de/
  • D’autres ressources sont disponibles sur le site de Lo Congrès.

note

  • Le site www.panoccitan.orgLe texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL contient, sans signalement, des mots forgés de toutes pièces, c’est-à-dire ne correspondant pas à l’usage réel[1]. Il ne saurait donc être pris comme une ressource, car le Wiktionnaire est un dictionnaire descriptif, reflétant uniquement l’usage réel de la langue.

Polonais[modifier]

Portugais[modifier]

Proto-Indo-Européen[modifier]

Ourdou[modifier]

Russe[modifier]

Sarde[modifier]

  • Licence non précisée sur le site Antoninu Rubattu, Dizionario Universale della Lingua di Sardegna (DULS), Dictionnaire Italien - Sarde logudorais (L), nuorais (N), campidanais (C), sassarais (S), gallurais (G) avec les traductions en anglais, français, espagnol, allemand : Volume 1 (A-L), Volume 2 (M-Z)
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Porru Vincenzo Raimondo, Nou dizionariu universali Sardu - Italianu, réédition de 2002, Dictionnaire Sarde-Italien : A-C, D-O, P-Z
  • Licence non précisée sur le site Farina Luigi, Bocabolariu, Dictionnaire sarde nuorais - italien et italien - nuorais.

Tahitien[modifier]

Turc[modifier]

Vénitien[modifier]

  • Le texte de cet ouvrage peut être repris sous GFDL Giuseppe Piccio, Dizionario veneziano-italiano, 1928
    Dictionnaire vénitien (de Venise)-italien tombé dans le domaine public (orthographe traditionnelle)
  • Le texte de cet ouvrage ne peut être repris sous GFDL Fra Rovilio Costa, Corso de ’Talian, 2000 ?
    Ceci n’est pas un dictionnaire mais un cours de « talian » (vénitien du Brésil) en portugais (orthographe traditionnelle)

Vietnamien[modifier]

  • Từ điển tiếng Việt : vietnamien - anglais - allemand - français (modèle en référence : {{R:FVDP}})
    Sélectionnez Viet-Phap pour vietnamien-français et Phap-Viet pour français-vietnamien.

Ressources wiki[modifier]

Références[modifier]

  1. Voir par exemple la critique de panoccitan.org écrite par Sèrgi Granièr (membre du Conseil de la langue occitane et du Congrès permanent de la langue occitane) Contra l’occitan, cette plaquette (rubrique « Webografia ») ou cette page de ressources du département d’occitan de l’université Paul Valéry Montpellier 3, ou encore [pedagogie.ac-toulouse.fr/ien09-saint-lizier/spip/IMG/pdf/2-2013-1.pdf cette lettre officielle] de l’inspecteur pédagogique régional de langue et culture occitanes de l’Académie de Toulouse qui proscrit l’utilisation du site.