abélisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du nom du personnage biblique Abel.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abélisme abélismes
\a.be.lism\

abélisme \a.be.lism\ masculin

  1. (Religion) (Rare) Autre nom de l’hérésie abélienne.
  2. (Philosophie) (Extrêmement rare) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter).
    • Sous l’égide de Demian puis de Pistorius, Sinclair apprend la relativité des valeurs et se détache progressivement d’un ordre paternel qui est enfermement dans un abélisme grégaire, conformiste et passéiste. — (Véronique Léonard-Roques, Caïn, figure de la modernité, Champion, 2003, p. 240)
    • Par ailleurs, si l’on a relevé dans les deux dénominations précédentes le retour de l’abélisme, Toubal Caïn signalise, lui, le retour en force, la réitération englobante du caïnisme. — (Raphaël Draï, La Communication prophétique : L’économie chabbatique, Fayard, 1998)
    • Baudelaire, ironique et désespéré, implacable, est descendu dans la bassesse des âmes […] Ce « maudit » a réhabilité Caïn, ce que ne fit jamais la bénignité infinie d’aucun « élu », en montrant dans l’« abélisme » l’ange descendu au-dessous de la bête. — (Édouard Rothen, article SYMBOLISME de l’Encyclopédie anarchiste (www.encyclopedie-anarchiste.org/articles/s/symbolisme.html), vu le 4 mai 2015)

Antonymes[modifier le wikicode]

(Philosophie)

Dérivés[modifier le wikicode]

(Religion)
(Philosophie)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « abélisme »