abêtissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de abêtir avec le suffixe nominal -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
abêtissement abêtissements
\a.bɛ.tis.mɑ̃\

abêtissement \a.bɛ.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’abêtir.
    • Mais comment pourra-ton satisfaire au besoin moral des masses ? On ne le peut que par une instruction publique généralement gratuite, […]. Mais si, comme jusqu'alors, les instituteurs sont inconsidérés, tourmentés, vexés, impayés, mal logés, à une merci ingrate, paupérisante et dégradante, sous une dépendance entravante et serve, sous le coterisme du prêtre et de quelques factotons de village, les populations ne sortiront pas de leur ignorance, resteront dans leur abêtissement et leur abrutissement, […]. — (« Abêtissement », dans Enrichissement de la langue française : dictionnaire des mots nouveaux, de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris : chez Pilout & Troyes : chez Laloy, 1842, p. 14)
    • La renaissance de la superstition, qu’il avait crue enterrée par Voltaire et Rousseau, lui semblait, dans la génération nouvelle, le signe d’un complet abêtissement. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 70.)
    • À partir de là, on peut combiner les motifs existentiels de Cavell et de Sartre et mettre le doigt sur un double danger : un abêtissement vers le haut et un abêtissement vers le bas. — (Markus Gabriel, Pourquoi je ne suis pas mon cerveau, 2017)
  2. État d’une personne abêtie.
    • L’alcool est responsable de son abêtissement.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]