ablaque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ablaque ablaques
\a.blak\

ablaque \a.blak\ féminin

  1. (Vieilli) Nom donné jadis à la soie, produite à partir du byssus de certains bivalves tel les jambonneaux de mer, et provenant d'Iran.
    • ABLAQUE, s. nom que les François ont donné à la soie de perle, ou ardassine. Cette soie vient par la voie de Smyrne; elle est fort belle: mais comme elle ne souffre pas l'eau chaude, il y a peu d'ouvrages dans lesquels elle puisse entrer. (L'ENCYCLOPÉDIE)
    • La soie ablaque n’est autre chose que la soie ardassine que l’on tire de Perse par la voie de Smyrne. Ce sont les François qui lui ont donné le nom d’ablaque. — (Encyclopédie méthodique, tome 1, 1783)
    • On fabrique avec l’ablaque divers ouvrages tricotés : bourses, gants, mitaines, etc., et même une étoffe très-belle, très-moelleuse, et qui n’a d’autre défaut que sa rareté et son prix élevé. — (Arthur Mangin, Les mystères de l’océan, 1865)

Synonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]