abominer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe latin abominari (« repousser avec horreur comme un mauvais présage »), de ab-, préfixe indiquant l’éloignement, et omen (« présage », « augure »).

Verbe [modifier le wikicode]

abominer \a.bɔ.mi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir en horreur, détester, haïr.
    • La pauvre Marie abomina la dissipation de cette vie qui ne lui permettait plus d’être seule avec son Dieu. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il appréciait aussi l’architecture religieuse et, bien qu’il abominât les papistes, il ne manquait jamais d’entrer dans les églises quand elles étaient gothiques ; romanes, cela dépendait de son humeur. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 52.)
    • On avait eu la bonté de me donner un avenir et je le proclamais enchanteur mais, sournoisement, je l’abominais. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 136.)

Note : Ce verbe s’emploie parfois par exagération plaisante.

Je vous abomine de penser de la sorte.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

abominer \Prononciation ?\ transitif, 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie ABCD)

  1. Injurier, insulter.

Références[modifier le wikicode]