absorbation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1792). De absorber et du suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
absorbation absorbations
\ap.sɔʁ.ba.sjɔ̃\

absorbation \ap.sɔʁ.ba.sjɔ̃\ féminin

  1. (Figuré) (Très rare) Pour un esprit humain : état d’être absorbé.
    • Que ne puis-je vous inspirer cette douce absorbation, cet enivrement qui semble s’accroître par tous les événements, qui en apprenant à détester les hommes font tant aimer celui qui a dépassé votre imagination ! — (Germaine de Staël, Correspondance générale, Lettres inédites à Louis de Narbonne, 1792, page 31)
    • Mais Germaine, quelle occupation des affaires ! Quelle absorbation ! Quel esprit d’homme, avec le désir d’être aimée comme une femme ! — (Benjamin Constant, Journaux intimes, 1803, page 29)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « absorbation »

Références[modifier le wikicode]