accouver

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

de à et de couver

Verbe [modifier le wikicode]

accouver \a.ku.ve\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’accouver)

  1. (Transitif) Préparer un nid pour faire couver un oiseau.
  2. (Intransitif) Faire éclore des oeufs en couveuse artificielle.
  3. (Pronominal) Commencer à couver pour un oiseau.
  4. (Pronominal) (Régional) (Figuré) S’accroupir.
    • Je m’accouvai dans un coin, et j’attendis. — (Alphonse Daudet, Le Prussien de Bélisaire, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 70.)
    • La tourterelle déplumée et boiteuse entra dans la chambre en sautillant, et alla s’accouver sur une savate, au pied du lit conjugal. — (Gabriele D’Annunzio, Episcopo et Cie, Calmann-Lèvy)
    • Il aurait été préférable que je sois aussi charitable que l’étaient mes parents. « Qui nous aide, nous ? Personne. Et son Armandine, elle est où ? C’est nous qu’on doit s’accouver sous les vaches à sa place ! — (Hélène Grégoire, Naissance d’une femme, 1967)
    • Elle se reverra ce jour-là, dans sa chambre, assise près de la fenêtre, les pieds sur son lit, regardant les invités d’une maison en face sortir les uns après les autres dans le jardin, pour uriner derrière le mur aveugle, si bien qu’elle n’oubliera jamais ni la date de l’insurrection algérienne ni cet après-midi de Toussaint pour lequel elle disposera d’un image nette, une sorte de fait pur, une jeune femme s’accouvant dans l’herbe et se relevant en rabattant sa jupe. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 59.)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]