achilléomancie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien, composé de Ἀχίλλεια, Akhilleia et de μαντεία, manteia (« divination »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
achilléomancie achilléomancies
\a.ki.le.ɔ.mɑ̃.si\
ou \a.ʃi.le.ɔ.mɑ̃.si\
Achillea millefolium à partir des tiges de laquelle on tirait des baguettes pour la pratique de cet ancêtre du Yi Jing

achilléomancie \a.ki.le.ɔ.mɑ̃.si\ ou \a.ʃi.le.ɔ.mɑ̃.si\ féminin

  1. Divination par la manipulation de baguettes faites de tiges d’achillée, ancêtre du Yi Jing.
    • Par contre, avec l’achilléomancie apparaît une toute autre procédure : il ne s’agit plus de la production de graphismes, mais d’une sorte de calcul de nombres significatifs opéré à l’aide de bâtonnets constitués par des tiges d’achillée. — (Léon Vandermeersch, Études sinologiques, 1994)
    • Tandis que la chéloniomancie et l’achilléomancie disparaissent en tant que telles à la fin de l’Antiquité, l’oniromancie perdure et conserve sa place au sein des autres mantiques. — (Marc Kalinowski, Divination et société dans la Chine médiévale, 2003)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Origine de la divination par l’achillée et forme primitive du Yi Jing, dans Hexagrammes N° 4, Léon Vandermeersch, Centre Djohi, Paris, 1988