acquêt

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : acquet

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Dérivé du latin acquaesitum, de acquaerere, forme populaire de acquirere.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
acquêt acquêts
\a.kɛ\

acquêt \a.kɛ\ masculin

  1. (Rare) (Droit) Ce que l’on a acquis.
    • Il a fait un bel acquêt.
    • Pour terminer la matière des droits seigneuriaux, il reste à parler du franc-fief, ou nouvel acquêt. — (E. Lecesne, Exposé de la législation coutumière de l’Artois, 1869)
  2. (Souvent au pluriel) Biens acquis pendant le mariage par l’un ou l’autre des époux et qui tombent dans la communauté.
    • Il lui est permis de disposer de ses acquêts.
    • Je tiens une société d’acquêts.
  3. (Vieilli) (Familier) Ce qui donne avantage, profit, gain.
    • Il n’y a pas grand acquêt à vendre cette marchandise-là.

Antonymes[modifier le wikicode]

Ce que l’on a acquis (1) :
Bien de mariage (2) :

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \a.kɛ\
  • France (Île-de-France) : écouter « acquêt [a.kɛ] »
  • France (Île-de-France) : écouter « un acquêt [ɛ̃.n‿a.kɛ] »
  • (Région à préciser) : écouter « acquêt [a.kɛ] »


Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Normand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin acquisitus.

Nom commun [modifier le wikicode]

acquêt masculin

  1. (Rouen) (Pays de Bray) (Pays de Caux) acquis.

Références[modifier le wikicode]

  • Alexandre Héron, Glossaire de la Muse normande de David Ferrand: dictionnaire du parler de Caux (patois normand), Slatkine Reprints (réimpression de l'édition de Rouen de 1891-1895), 1969