acquitter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin ad composé avec le substantif quitte.

Verbe[modifier]

acquitter \a.ki.te\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’acquitter)

  1. Rendre quitte, libérer des dettes. Se dit en parlant des personnes et des choses.
    • Il les acquitta de ce qu’ils lui devaient.
    • J’ai acquitté entièrement cette propriété.
    • Il devait sur sa charge, mais il l’a tout à fait acquittée.
    • Il s’est bien acquitté depuis tel temps.
    • Il s’est acquitté de vingt mille francs depuis peu.
    • (Proverbial) Qui s’acquitte s’enrichit.
    • Acquitter une lettre de change, un billet à ordre, un mémoire : Constater, en y apposant sa signature au bas des mots Pour acquit, que le montant en a été payé.
  2. Payer.
    • Bourgeois et manants acquittaient la taille, la capitation, les vingtièmes, les aides. (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Des localités aussi éloignées qu’Aussonce, Le Ménil, Lépinois, Germigny-pend-la-pie, entre Suippe et Retourne, acquittent également le droit de poiture. (Pierre Desportes, Reims et les Rémois : aux XIIIe et XIVe siècles, vol. 3, A. et J. Picard, 1979, p. 416)
    • Acquitter un contrat, une obligation : Payer les sommes portées par ce contrat, par cette obligation.
    • (Figuré) Acquitter sa promesse, sa parole : Remplir la promesse qu’on a faite.
    • (Figuré) Acquitter sa conscience : Faire ce qu’on croit être obligé de faire en conscience.
  3. (Droit) (Criminel) Renvoyer absous d’une accusation.
    • Ses juges viennent de l’acquitter.
    • Il n’a été acquitté que d’une voix.
  4. (Informatique) Confirmer la prise en compte d’un message à un programme.
    • […] désarmer le délai de garde et acquitter le message de réponse ; exécuter le retour de procédure, avec transmission des résultats ; tout se passe alors, pour le processus client, comme pour le retour d’un appel de procédure local. (Michel Riveill, Roland Balter, Communication synchrone entre programmes par RPC et RMI)
  5. (Pronominal) (Figuré) Satisfaire à une obligation, la remplir.
    • S’acquitter d’un devoir ; s’en acquitter bien, s’en acquitter mal.
    • S’acquitter d’une commission.
    • Il s’acquitte de ses fonctions à la satisfaction générale.
    • Il s’acquitte en conscience de tout ce qu’il fait.
    • Il s’acquitte avec zèle de cet emploi.
    • Il s’en acquitte dignement.
    • Elle s’en est aisément acquittée.
    • S’acquitter des obligations qu’on a à quelqu’un : Les reconnaître par ses services.
    • On dit dans le même sens :
    • S’acquitter envers quelqu’un.
  6. (Pronominal) Également, en termes de jeu, regagner ce qu’on a perdu et rester quitte à quitte.
    • J’ai joué contre lui jusqu’à ce qu’il se fût acquitté.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]