ad rem

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par ellipse de argumentum ad rem ou argument ad rem, suivant le contexte. Du latin ad rem « à la chose ».

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

ad rem \ad ʁɛm\ invariable

  1. Qualifie la réponse à une question où l'argument qui traite d'un sujet problématique, et qui, indépendamment de sa vérité ou de son erreur en tant que proposition, est une réponse qui n'est pas à côté de la question et qui est une considération légitime dans le problème.
    • Dès la plus tendre enfance, admirez sa mémoire,
      Ses réponses ad rem dont vous vous feriez gloire.
      — (Éloge du beau sexe par monsieur C*** ; chez Dubois, libraire, 1773, page 15)
    • L'argument ad hominem est une notion tardive. Les traités de rhétorique antique se contentent de distinguer entre l'argument ad rem et l'argument ad personam. Mais l'argument ad personam est nécessairement aussi un argument ad hominem : discréditer son adversaire en l'attaquant sur ses mœurs, ses origines, voire son physique, c'est lui denier le droit à une parole digne de confiance. — (Bénédicte Delignon, Les "Satires" d'Horace et la comédie gréco-latine, une poétique de l'ambiguité, Louvain , Paris & Dudley : chez Peeters, 2006, p. 47)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

ad rem \ad ʁɛm\ invariable

  1. (Philosophie) Relativement à l'objet du débat.
    • La dialectique aristotélicienne devient - chez Meyer - l'argumentation. L'argumentation est une partie de la rhétorique « à laquelle il convient ni de l'identifier ni de l'opposer » mais qui se caractérise par trois traits: a) elle concerne le raisonnement non formel, qui argumente ad rem et non ad hominem, c'est-à-dire plus sur la question que sur la distance; […]. — (Michel Fabre, Philosophie et pédagogie du problème, Librairie J. Vrin, 2009, p. 249)
  2. (Vieilli) Catégoriquement, nettement ou sans nuance, en parlant de répondre ou de rétorquer.
    • Whiston aurait désiré pouvoir éluder la question, mais la reine voulait qu'on lui répondît ad rem. — (« Anecdotes et bons mots », dans l’Encyclopédie Canadienne : journal littéraire et scientifique, tome 1, Montréal : chez M. Bibaud, imprimerie de John Lovell, 1842-43, p. 33)
    • Le mot d'ordre étant donné sur toute la ligne, on vous répondra ad rem, quelque saugrenues que puissent être vos questions. — Au besoin le télégraphe aura joué son rôle pour annoncer que le convoi transporte : un journaliste! — (Les Inconvénients de Voyages sur les chemins de fer, par un ex-chef de train, Paris, 1862, p. 17)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Des mots latins ad (vers) et rem (accusatif de res (chose).

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

ad rem \Prononciation ?\

  1. Prompt, pertinent.
    • een ad rem antwoord
      une repartie
    • zij is ad rem
      elle a de l’à-propos

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

ad rem \Prononciation ?\

  1. À propos.
    • ad rem antwoorden
      répondre du tac au tac

Prononciation[modifier le wikicode]