adlesir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

adlesir (orthographe non normalisée du gallo)

  1. Désœuvré, inactif, inoccupé, ennui.
    Je suis adlesir. — (Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois: renfermant, entre autres, une collection de versions de la parabole de l'enfant prodigue en cent idioms ou patois différens, presque tous de France ; précédés d'un essai d'un travail sur la géographie de la langue française, Bureau de l’almanach du commerce, 1831, 571 pages, page 235 [texte intégral])
    Je m’ennuie.
  2. Dolent, importun.
  3. Espiègle, facétieux, farceur, jovial.
  4. Fainéant, oisif.
  5. Insouciant, irréfléchi.
  6. (Par extension) Indisponible, vacant.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Cette graphie a été utilisée en 1831 par Sébastien Bottin. Elle ne correspond à aucune norme graphique moderne du gallo. Les orthographes correspondantes dans les graphies existantes sont :

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Chubri, ChuMétiv sur chubri.galo.bzh
  • Régis Auffray, Le petit Matao, Rue des Scribes, 2007 ISBN 978-2-906064-64-5, page 74
  • « adlesi » et « adlesir » in Sébastien Bottin, Mélanges sur les langues, dialectes et patois: renfermant, entre autres, une collection de versions de la parabole de l'enfant prodigue en cent idioms ou patois différens, presque tous de France ; précédés d'un essai d'un travail sur la géographie de la langue française, Bureau de l’almanach du commerce, 1831, 571 pages, page 235 [texte intégral]
  • Crisstof Simon, Le galo ben d’amaen, Association Sibel e Siben, 2014, 198 pages ISBN 9782954625409