adultérin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : adulterin

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin adulterinus → voir adultère.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin adultérin
\a.dyl.te.ʁɛ̃\
adultérins
\a.dyl.te.ʁɛ̃\
Féminin adultérine
\a.dyl.te.ʁin\
adultérines
\a.dyl.te.ʁin\

adultérin \a.dyl.te.ʁɛ̃\ masculin

  1. Qui est né d’un adultère.
    • Des enfants adultérins.
    • Les enfants nés hors mariage, hors ceux nés d’un commerce incestueux ou adultérin, pourront être légitimés par le mariage subséquent de leurs père et mère, lorsque ceux-ci les auront également reconnus avant leur mariage, ou qu’ils les reconnaîtront dans l’acte même de célébration. — (Code civil des Français, livre premier « Des personnes », titre VII « De la paternité et de la filiation », article 331, version du 1er janvier 1835)
    • Le fils adultérin, aimé et aimant, demeure dans la famille. — (Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen : Mondialisation de l’Europe, 1885-1922, 2000)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
adultérin adultérins
\a.dyl.te.ʁɛ̃\

adultérin \a.dyl.te.ʁɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : adultérine)

  1. Personne née d’un adultère.
    • Les adultérins ne peuvent jamais être reconnus.
    • Quant au dédommagement auquel l’oblige envers son mari le soupçon d’avoir un adultérin entre ses enfants, il suffit, puisqu’elle est pauvre, qu’elle travaille plus fort, afin de dédommager la maison. — (Serge Gagnon, Mariage et famille au temps de Papineau, 1993)

Références[modifier le wikicode]